Fil info
23:08RT : Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
23:06Premier pallier presque atteint pour le rachat du contributions possibles jusqu'au 30 novembre https://t.co/sI4e6MgiSu
19:26Brive-la-Gaillarde : Une déchetterie revue et agrandie -> https://t.co/mK6zKbnGsi
19:24Région : Les paysans ont crié leur colère à Guéret -> https://t.co/FtipF6Cvdw
19:19Indre : Vers l’insertion avec la blanchisserie -> https://t.co/1JqcrHU2Q6
19:17Indre : Cinq communistes de l’Indre au congrès national -> https://t.co/Q1efdhc06w
18:34Trélissac : Le Btp entre dans la danse -> https://t.co/kpu2cVJofm
18:31Boulazac : Les cyclotouristes de France se retrouvent à Boulazac -> https://t.co/np77b7hNqj
17:29RT : Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
17:19 Le Barreau de Tulle s'est réuni en assemblée générale aujourd'hui et a voté à l'unanimité, la grève… https://t.co/v2Am95S3hw
16:57RT : "assume" la suppression de l'impôt sur la fortune. Pour rappel, c'est 3,5 milliards d'euros perdus dans le… https://t.co/6JswoLsgxj
16:51RT : Absolument hallucinant. Selon cette député macroniste qui s'oppose à , le gouvernement ne souhaite pas a… https://t.co/KF5v1KH0qT
16:19Sarlat-la-Canéda : Festival du film : « Edmond » en haut de l’affiche -> https://t.co/o4Bp4gXY5x
16:09 également aux ronds-points de Naves, Gare de Corrèze, barrières levées sur l'A89 à Saint-Angel
16:08 et barrages filtrants devant les stations services cet après-midi parfois sous tensi… https://t.co/5iGQe0Yk0H
16:05Valençay : Le centre d’entretien et d’exploitation des routes inauguré -> https://t.co/CMfSpKatXl
16:03Argenton-sur-Creuse : Premier Café de la transition écologique -> https://t.co/HkkUjvWDJY
14:13RT : Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
14:13# # - -Vienne : Les blocages continuent ce mardi -> https://t.co/QxJOKY0jI9
13:49Dordogne : les Gilets jaunes sont toujours très mobilisés sur le département. On recense une quinzaine de points de… https://t.co/Ookj1hTz4U
13:30RT : En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
13:04En raison du mouvement jaunes: L'Echo est absent de certains kiosques https://t.co/0T5hSDPAiS
11:41RT : : mobilisations et blocages toujours en cours à , , et . Le point à la mi… https://t.co/KbfQ8xYyAd
11:38RT : Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
11:36RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
11:35RT : Non, il n'y a pas trop d'impôts en France. Il y a surtout des impôts mal repartis. Il y a trop de riches qui n'en p… https://t.co/Sx4mS3cAfB
10:07 ces escrocs ne méritent même pas la prison car ce seront encore les contribuables qui… https://t.co/Ptc5Bqedsm
10:04RT : un groupe se rend au trésor public derrière l hôpital pour filtrer les entrées https://t.co/DHNqCkbbsc
09:54Dordogne : Gilets jaunes, la diffusion de L'Echo perturbée | L'Echo https://t.co/uNeUcGFMTI via
09:54RT : ils veulent rester devant la mairie toute la matinée. Et bloquer les stations essences cet après midi
09:54RT : rassemblement devant la mairie en cours, les manifestants veulent voir le maire. Possibilité d… https://t.co/6BNKll8KJs
09:35 - -Vienne : Neige et verglas, bon à savoir -> https://t.co/k0oey3gOUA
09:21 - -Vienne : Circuler à Limoges en cas de chutes de neige -> https://t.co/jCoDiFlRj5
09:12 - -Vienne : Neige, verglas, les revoilà -> https://t.co/bdqDcA4UqB
08:14J-4.....⏱ nous vous attendons nombreuses et nombreux pour partager un moment de sport 🏃🏼‍♀️🏃🏼‍♂️avec ..… https://t.co/yyqJYi4OMh
07:54Région : Manifestations: les agriculteurs aussi -> https://t.co/34TMaNpWb9
07:49 jaunes -Vienne - -Vienne : Les Gilets jaunes ne désarment pas -> https://t.co/LrxVh6m6s6

«Une fameuse histoire qu’on a tous en mémoire»

Spectacle

Des comédiens en campagne, ça fait du bien ! Ptits Bouts et Cie osent les salles polyvalentes rurales avec Le Loup de Tombouctou, un spectacle qui mêle musique, acoustique, chant choral, texte d’auteur et Théâtre de Rue.

Ré-jouis-sant ! Du fond, de la forme, de la générosité, de la maîtrise, ce qu’il faut de témérité à affronter un public non installé dans une sacro-sainte salle dite équipée - formule alambiquée pour théâtre. Ce qu’il faut de témérité donc à affronter un public pas encore initié parce que trop jeune, un public très proche d’un espace scénique improvisé qui parfois s’immisce vocalement entre deux répliques, un public qui reste à conquérir malgré une démocratisation, une décentralisation, une descente du théâtre dans la rue depuis déjà quelques décennies.
«Le Loup de Tombouctou» créé par Ptits Bouts et Cie d’après un texte d’Éric Dauzon édité chez Goutte de sable, est de ces spectacles que l’on dit «tout terrain» qui contient beaucoup et que l’on aimerait voir plus souvent rôder dans les salles des fêtes. La comédienne Valérie Gerbe raconte avec nuances et corps des phrases poétiques. Le trio de musiciens-zinzins ; Emmanuel Roux, Thomas Horent et Gaspar Chefdeville mise sur un savant décalage, d’interventions musicales et burlesques pour rendre drôle et enlevée l’histoire très sérieuse de ce bon vieux loup qui en a fini d’être méchant tant il en a vu sur cette bonne vielle Terre. Il revient de Tombouctou et forcément rien n’est plus comme avant. Il revient dans sa forêt natale, où jadis... Mais «on a tous en mémoire la fameuse histoire»... Un spectacle qui revisite le mythe du grand méchant. Si l’on s’éclaffe des pitreries des trois petits cochons, si l’on crie à plein poumon ou joue de la trompette à l’unisson, on repart avec une petite question qui trotte... Finalement, qui est donc le vilain prédateur des temps modernes? Celui qui dans cette histoire écrite aujourd’hui a le rôle du méchant ? Le loup, vraiment ? Du fond, de la forme, de la générosité, de la maîtrise ont été donnés à voir et à entendre à Perpezac-le-Noir en cette fin de printemps diluvien où la foudre zèbre nos soirées devenues tropicales.

Sabine Parisot