Fil info
13:15RT : : une réforme qui s'attaque aux comme au . L’ensemble des interlocuteurs s… https://t.co/5TiCvKQhIF
13:14RT : Le rapport du gouvernement sur les travaux des époux Rugy confirme donc la réalisation d’un dressing sur mesure en… https://t.co/bevjgUrVWM
13:06[] Interview d’, pilote de l’ 2019, pour à . https://t.co/qXwRUPKZBB
12:17 Aucun souci... https://t.co/FNDIa7bwzn
12:16Sécheresse, le département de la Haute-Vienne placé en "crise renforcée"
12:14Canicule oblige, Le golf est ouvert aux pratiquants de 6h30 à 13h et de 18h à 22h. L’accueil ferme quant à lui à 19h30.
12:12 Quelle honte! Ils vont laisser quoi les petits salariés dont on est en train de casser la retraite… https://t.co/JlSpu1xcnS
12:08 Oups! Erreur rectifiée aujourd'hui.
09:38Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures | L'Echo https://t.co/7CGZCahLNl via
08:49L’ECHO 22 juillet : Merci d’avoir relayé notre lettre ouverte. Pour info, c’est mon prédécesseur q… https://t.co/8mvjb2nJ41
07:38Région : Les vieux gréements mettent le cap sur Vassivière -> https://t.co/XzX1xmoVoI
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.
14:23RT : 🔴 Le vient d’activer le "niveau 3 – alerte " du plan départemental de gestion de la canicule, en… https://t.co/oRhcn9xcu3
14:21RT : Pour accélérer la transition écologique, Macron remplace François de Rugy par un panneau solaire https://t.co/tFm5ytQbfo
14:14RT : Mon père est algérien, ma mère est française. Je suis né à Paris, j'ai grandi à Alger. J'aime la et l'… https://t.co/n9Ho5xoELS

«Une fameuse histoire qu’on a tous en mémoire»

Spectacle

Des comédiens en campagne, ça fait du bien ! Ptits Bouts et Cie osent les salles polyvalentes rurales avec Le Loup de Tombouctou, un spectacle qui mêle musique, acoustique, chant choral, texte d’auteur et Théâtre de Rue.

Ré-jouis-sant ! Du fond, de la forme, de la générosité, de la maîtrise, ce qu’il faut de témérité à affronter un public non installé dans une sacro-sainte salle dite équipée - formule alambiquée pour théâtre. Ce qu’il faut de témérité donc à affronter un public pas encore initié parce que trop jeune, un public très proche d’un espace scénique improvisé qui parfois s’immisce vocalement entre deux répliques, un public qui reste à conquérir malgré une démocratisation, une décentralisation, une descente du théâtre dans la rue depuis déjà quelques décennies.
«Le Loup de Tombouctou» créé par Ptits Bouts et Cie d’après un texte d’Éric Dauzon édité chez Goutte de sable, est de ces spectacles que l’on dit «tout terrain» qui contient beaucoup et que l’on aimerait voir plus souvent rôder dans les salles des fêtes. La comédienne Valérie Gerbe raconte avec nuances et corps des phrases poétiques. Le trio de musiciens-zinzins ; Emmanuel Roux, Thomas Horent et Gaspar Chefdeville mise sur un savant décalage, d’interventions musicales et burlesques pour rendre drôle et enlevée l’histoire très sérieuse de ce bon vieux loup qui en a fini d’être méchant tant il en a vu sur cette bonne vielle Terre. Il revient de Tombouctou et forcément rien n’est plus comme avant. Il revient dans sa forêt natale, où jadis... Mais «on a tous en mémoire la fameuse histoire»... Un spectacle qui revisite le mythe du grand méchant. Si l’on s’éclaffe des pitreries des trois petits cochons, si l’on crie à plein poumon ou joue de la trompette à l’unisson, on repart avec une petite question qui trotte... Finalement, qui est donc le vilain prédateur des temps modernes? Celui qui dans cette histoire écrite aujourd’hui a le rôle du méchant ? Le loup, vraiment ? Du fond, de la forme, de la générosité, de la maîtrise ont été donnés à voir et à entendre à Perpezac-le-Noir en cette fin de printemps diluvien où la foudre zèbre nos soirées devenues tropicales.

Sabine Parisot

Air Max 1 Master