Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc

Communes et départements essentiels à la démocratie de proximité

Le 6 janvier, la commune de Pierre-Buffière avait invité élus, responsables associatifs et habitants à l’annuelle séance des vœux qui est aussi l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée. A la tribune le maire Stéphane Patier et les deux conseillers départementaux Annick Morizio, Jean-Louis Nouhaud et une représentation réduite du conseil municipal.
Pour illustrer le discours du maire, une projection de diapositives reflétait bien la vérité d’un siècle où l’image est devenue essentielle. Pour plus ample information on peut se référer au bulletin municipal trimestriel, lui aussi bien illustré.
En 2017, les principales réalisations auront été l’aménagement de la villa d’Antone (site historique),  de la place Adeline (jeux d’enfants) la mise aux normes informatiques. On a pu surseoir à la réfection des réseaux et à la réalisation de la nouvelle station d’épuration qui seront réalisés en 2018. 2018 verra sans aucun doute la réalisation des deux projets les plus importants de ces dernières années. En dessous du gymnase, on va créer une surface couverte abritant un terrain de sports  et des courts de tennis, et on va construire une nouvelle école primaire et maternelle indépendante des bâtiments du collège. En clôture de ses vœux, le premier magistrat saluait l’installation sur une zone artisanale déserte depuis des années, des entreprises Micardi et Pastiea, l’installation de M. Brasseur, un ostéopathe qui vient compléter l’offre médicale (on attend toujours le cabinet médical), et la réouverture par M. Guichard du magasin Coop.
Pour conclure les vœux, les deux représentants du Conseil Départemental ont rappelé que communes et département sont essentiels à la démocratie de proximité, et mis en danger par les réformes territoriales. Ce sera sasn aucun doute le leitmotiv de ces vœux 2017-2018... un sursaut san doute nécessaire.
Jean-Marie Chalifour