Fil info
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC

L’agrandissement de la salle des fêtes : un pari sur l’avenir

Mardi à 14 h, Alain Gourinat, maire, a inauguré l’extension de la salle des fêtes en présence de Serge Descout, président du Département, Jocelyne Giraud, conseillère départementale du canton d’Argenton-sur-Creuse, Emmanuel Malesset (EM Ingenierie), maître d’œuvre, les entreprises ayant contribué à ce projet et l’encadreuse restauratrice de tableaux de Gargilesse, Catherine Liénard.
L’extension d’une salle des fêtes est un projet qui engage sur l’avenir et Alain Gourinat, maire, l’a bien compris. Avec fierté et enthousiasme, il a remercié les artisans qui ont respecté le délai imparti de cinq mois. « On a bataillé ferme, tout n’est pas terminé mais je tiens à souligner que les artisans ont été bien au-delà de la simple exécution des travaux, ils ont été également et surtout force de propositions », précise l’édile, ajoutant que le mariage entre le moderne et l’ancien est parfaitement réussi. En effet, construite sous l’égide de Jacques Dumont en 1990, alors maire, la salle devenait trop petite pour accueillir les manifestations municipales et celles des associations locales. Grâce à ces travaux, la jauge est aujourd’hui de 165 personnes avec la possibilité de dégager l’espace pour une piste de danse. Le bar a trouvé naturellement sa place après une modification nécessaire et la création d’une salle de stockage du matériel a conquis l’équipe municipale et les associations par son utilité. La salle est équipée d’une pompe à chaleur et une fenêtre de toit apporte un éclairage naturel supplémentaire. « Cette salle tout équipée est prête à recevoir des réservations », ajoute Alain Gourinat.
Le coût des travaux s’élève à 118 600 e HT. Le Fonds d’action rurale (FAR) du conseil départemental de l’Indre participe à hauteur de 22 136 e et la Dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR) est de 45 365 e. Le reste à charge pour la commune est de 51 104 e. Catherine Liénard a eu la charge de la restauration du triptyque de Fernand Maillaud. « Ce triptyque ornait à l’origine une cheminée et appartenait à la famille Dumont, qui en a fait don à la commune. Il est placé dans le fond de la scène et avant l’interdiction de fumer dans les espaces publics, une couche de suie s’est déposée sur la peinture à l’huile. J’ai procédé à son nettoyage et à quelques consolidations », précise la restauratrice.
« Quand on crée une salle des fêtes, on croit en l’avenir »
Serge Descout a fait part de son enthousiasme. « Embellir les bourgs, améliorer l’attractivité des communes, entreprendre, innover, contribue à redresser le département et à maintenir son niveau d’excellence. Nous avons des hommes et des femmes qui savent faire. En huit ans, nous avons perdu 14 000 habitants. Le déclin démographique n’est pas une fatalité, il faut essayer de rebondir pour attirer de nouveaux habitants », a-t-il exprimé, pointant l’un des sujets qui lui tient à cœur, celui du très haut débit : « Seuls 70 % de la population sera éligible à la fibre optique en 2021 dans le département, mais cela ne concerne que quarante communes et seulement 30 % du territoire ! » Il a rappelé qu’il avait formulé ce constat le 14 février auprès du chef de l’État lors de sa visite dans l’Indre. Il a réitéré sa demande de la nécessité de nouveaux pylônes auprès de Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, et semble avoir été entendu. « Entre Châteauroux et Pommiers, le réseau a été interrompu deux fois ! » Pour finir, il a remercié chaleureusement Alain Gourinat pour ce signe fort : « Quand on crée une salle des fêtes, on croit en l’avenir. »
Sophie Tymula

Les intervenants
Le chantier a été décomposé en 8 lots. Ce sont essentiellement des entreprises locales qui ont été retenues. Lot 1 : gros œuvre (SAS Nouvelle Bernardeau, Montgivray) ; Lot 2 : charpente et couverture (SARL MICAT, Aigurande) ; Lot 3 : menuiseries extérieures (BHM, Le Blanc) ; Lot 4 : plâtrerie et menuiseries intérieures (BHM, Le Blanc) ; Lot 5 : électricité (Touzet SAS, Le Pêchereau) ; Lot 6 : plomberie sanitaire (Sabeck Thermies, Gargilesse) ; Lot 7 : carrelage et faïence (Berry concept Mac, Aigurande) ; Lot 8 : peinture (SARL Richard).

Prochaines manifestations
Samedi 22 juin : fête de la musique dans la salle polyvalente réaménagée, à partir de 19 h. Repas préparé par le traiteur de Badecon-le-Pin et un DJ animera la soirée.
Vendredi 5 juillet : Parenthèse musique avec le Trio Antsa de Madagascar, à l’église à 21 h.
Dimanche 7 juillet : journée omnisports de l’union sportive. Randonnée pédestre à partir de 7 h 30. Courses cyclistes à partir de 14 h.
Dimanche 21 juillet : méchoui de Familles rurales à la salle polyvalente à partir de 12 h.
Dimanche 28 juillet : motocross du Team Béthenet (circuit de Béthenet). Restauration sur place le midi.
20-21 au 22 septembre : exposition d’art sur le thème des puits et des lavoirs de chez nous par l’association Pommiers Loisirs et Culture.

Lebron Soldier XII 12