Fil info
19:59Tulle : Des fèves accordéonistiques pour les galettes des rois -> https://t.co/EQF9A62zha
19:40Brive-la-Gaillarde : Le Père Noël est un motard ! -> https://t.co/MYEevA9FYt
18:35Indre : Une centaine de manifestants à l’appel des syndicats -> https://t.co/qqJQzjVhFQ
18:35Indre : Pour les retraités, «le compte n’y est pas» -> https://t.co/27g7WGfqj4
17:15Bergerac : CAB : le temps de travail des agents éclaté façon puzzle -> https://t.co/gxd3F8QxD2
17:11France : Les retraités restent déterminés -> https://t.co/O8viflF0x6
17:09RT : Mobilisation sociale en : le préfet demande aux manifestants et habitants de participer à la future concer… https://t.co/887GzevzqC
16:49Marquay : Dossiers du conseil communautaire -> https://t.co/obcn1gJny1
15:49Périgueux : Macron met les agents de la Sécu à la rue -> https://t.co/d41enQ2RI2
15:45Coulounieix-Chamiers : Notre santé indissociablement liée à celle de la planète -> https://t.co/NJWxP6RNLY
15:40Saint-Gaultier : Retour en images sur le marché de Noël -> https://t.co/YY3KNhi2jr
15:32La Châtre : Comme au collège, valorisons notre jeunesse ! -> https://t.co/dW8Qs5kmON
15:20Région : L'ex-député Alain Marsaud condamné pour l'emploi fictif de sa fille -> https://t.co/EM2TwMICVX
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp

Sophie Bouquin dirige les écuries de Chareilles

Pas à pas, Sophie Bouquin a fait de son rêve son métier, et évolue aujourd’hui dans le monde équestre.
Bien qu'elle soit et demeure une sous-préfecture renommée pour sa qualité de vie mais au rythme foncièrement urbain et au commerce encore dynamique, La Châtre est une assez petite ville pour que la ruralité qui l'entoure parvienne à la pénétrer et à donner envie à certains de ses enfants de s'installer dans la campagne pour y vivre de la terre et de ce qu'elle porte.
Sophie Bouquin est de celles et ceux qui ont choisi l'une des voies offertes dans le domaine de la polyculture et de l'élevage. Née à Châteauroux voilà 28 ans, ayant donc grandi à La Châtre où elle a fréquenté l'école primaire, le collège (brevet à la clé) puis le lycée pareillement nommé George Sand, décrochant là un baccalauréat de sciences économiques et sociales, elle s'est parallèlement passionnée dès l'âge de 11 ans pour l'espèce chevaline. Pendant une dizaine d'années, elle a pratiqué l'équitation chez Claude Meurgues, à Neuvy-Saint-Sépulchre, devenant au fil du temps une cavalière accomplie.
Gardant au fond d'elle-même le rêve de posséder une monture mais devant économiser l'argent nécessaire pour le concrétiser, aussitôt devenue majeure, elle est entrée dans la vie active, travaillant en usine à Lacs puis à Châteauroux.
Un cheval à soi
Sou par sou comme l'on disait autrefois, elle a pu couvrir l'achat il y a six ans d'une jument de selle français répondant au nom d'Ugine (notre photo). Et avoir la possibilité d'approcher et de soigner des chevaux de sang lui a été offert lors de son embauche, au mois d'avril 2017, en tant que salariée, dans une ferme située à 200 m de la Creuse, près du mont Fragne, le point culminant de ce département (459 m). Au lieudit Chareilles, à Pouligny-Notre-Dame, l'exploitation est régie par Arnaud Lamy, éleveur de bovins charolais et limousins. Celui-ci nous a glissé qu'il est le descendant d'une famille profondément ancrée dans cet endroit. Pour preuve, l'un des aïeux a été élu maire de la commune au temps de Napoléon Ier. Arnaud Lamy est l'actuel secrétaire général de la FDSEA de l'Indre.
Surtout, à présent, l'homme ne regrette en rien d'avoir recruté Sophie Bouquin, qui s'est révélée compétente au point que, au départ d'un associé, c'est elle qui a pu prendre immédiatement la suite de ce que l'on désigne comme une « écurie de propriétaire », au début du moins d'août. Cela sous la forme d'une exploitation a responsabilité limitée (EARL). Arnaud Lamy a même promis à la jeune femme qu'elle disposera dès que possible d'un vaste bâtiment qui actuellement sert de stabulation.  
Comptant élever principalement des chevaux de race frisonne et des poneys fells, Sophie Bouquin a pris pour enseigne Les Ecuries de Chareilles. Elle propose de prendre en pension, de débourrer et d'inséminer les chevaux de sang que leurs propriétaires voudront bien lui confier. Pour les loger et entretenir leur forme, elle dispose d'une quinzaine de boxes et d'une carrière équestre de bonne dimension : 60 sur 30 mètres.
Et avant tout d'une dose infinie de courage, de tendresse et de patience envers ces protégés.
Denis Bonnet

Renseignements : téléphone 02 54 31 03 46  
courriel ecuriesdechareilles@hotmail.com
sites Internet https://facebook.com/Les Écuries-de-Chareilles (anciennement Les Ecuries du Berry).