Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX

Les propriétaires de moulins vent debout contre la législation

Les propriétaires de moulin contestent la loi sur la continuité écologique des cours d'eau
Jeudi dernier, les élus locaux, les propriétaires de seuils et de moulins des vallées de la Creuse, de la Bouzanne, de la Claise et de l’Anglin ainsi que des professionnels du secteur de l’hydraulique étaient invités à une réunion, initiée par l'Association des amis des moulins de l’Indre (Adami), dont le thème était la continuité écologique des cours d'eau et hydroélectricité.
Accueillis par Roland Caillaud, maire de la commune, Gérard Aubery, président de l'ADAMI, Me Le Briero, avocat à la Cour, spécialiste du droit public et de l’environnement, ainsi que Harry Terry, représentant la société Turbiwatt, se sont succédé à la tribune, chacun dans son domaine.
Trois points étaient à l'ordre du jour : la présentation des enjeux locaux de la continuité écologique ; la défense et la protection des moulins et seuils menacés d’arasement par l’administration et la proposition de perspectives en termes de production d’hydroélectricité.
Devant une assemblée nombreuse et attentive, Gérard Aubery prend la parole et rappelle, circulaires et décrets à l'appui,  ce que dit la loi en termes de continuité écologique des rivières. Il fustige au passage l'administration, qui, selon lui, refuse d'appliquer les textes européens. « Depuis dix mois, on a subi, nous autres propriétaires de moulins, une véritable "guérilla" de l'administration. Nos ouvrages ont de l'avenir. Il ne faut pas se laisser faire, aller jusqu'au procès, s'il le faut », martèle-t-il, car plutôt que l'arasement des seuils, ils préféreraient utiliser la rivière à des fins de production hydroélectrique.
Me Le Briero intervient à son tour, exposant à l'assistance les quatre grandes thématiques, au niveau juridique : logique historique (droit ancien des moulins), logique environnementale (depuis la loi sous de Gaulle 1964 jusqu'à aujourd'hui),  logique de la promotion de l'énergie renouvelable (directive européenne 2009) et une dernière, où l'État confie à la collectivité locale la gestion de l'eau (GEMAPI). Des logiques parfois contradictoires !
Des textes complexes, aux interprétations multiples
Pas facile de s'y retrouver dans ce dédale de textes. Serge Denis, maire d'Ingrandes, confirme la complexité des lois qu'on nous impose. Gérard Blondeau, conseiller départemental, revient sur la définition du cours d'eau. Le maire de Saint-Aigny intervient à son tour : « On avait abandonné les moulins parce qu'ils n'étaient plus rentables. Aujourd'hui, on casse, demain on construit. Et c'est nous qui payons ! L'anguille a disparu de nos rivières mais on a autorisé le prélèvement des civelles ! Ce sont des imbécillités inadmissibles. »
Aujourd'hui, les personnes présentes sont venues pour s’informer de leurs droits et des possibilités de recours pour sauver leur moulin, inscrits  au patrimoine national (petit patrimoine industriel). Mais aussi envisager une production hydroélectrique, énergie renouvelable, participant ainsi au développement économique local.
Harry Terry, de l'entreprise bretonne Turbiwatt a alors présenté des turbines très compactes, fiables, performantes, avec un coût d'investissement réduit, spécialement conçues pour les moulins... de quoi séduire les propriétaires.
En conclusion de cette matinée, M. De Cesare, porteur de projet de production d’hydroélectricité au moulin de la Gastevine à Bélâbre, a fait part de ses trois années de démêlés avec l'administration, avant d'obtenir l'autorisation d'exploitation, en février.Claire Masade, responsable de projet pour la société Seider et Didier Boureaud, gérant de la même société, coorganisateurs, ont en conclusion remercié les participants pour l'intérêt porté à la réunion.
Martine Tissier