Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Un «Alternatiba» en Limousin

Ecologie & développement durable

Un collectif d’associations et de citoyens s’est créé pour organiser un Alternatiba (village des alternatives) en Limousin en septembre 2015 et il lance un appel aux citoyens, associations, collectivités, entreprises qui souhaitent s’y associer. Plusieurs réunions d’informations ont déjà eu lieu. Le 13 décembre prochain, le collectif passe à la phase de lancement.

La France accueille, en décembre 2015, la conférence internationale sur le climat (COP 21). Depuis le début du mois d’octobre, une vingtaine de villes ou territoires ont spontanément vu éclore des initiatives Alternatiba, que ce soit en France, comme en Europe. Cette action, comme le précise la Limougeaude Martine Laplante de l’association Les Amis de la Terre est née à Bayonne. «C’est parti de l’association basque Bizi qui s’est créée le 24 juin 2009 en perspective de la conférence sur le climat de Copenhague. En 2013, l’association a organisé, à Bayonne, le tout premier Alternatiba», indique-t-elle.

Lors de ce premier rassemblement un appel à créer 10, 100, 1000 Alternatiba en France et en Europe, avait été lancé dans la perspective de la COP 21 qui doit se tenir à Paris. L’objectif de ces Alternatiba est d’interpeller les dirigeants «sur les conséquences dramatiques de l’absence d’accord international ambitieux, efficace, contraignant et juste sur le climat, ainsi d’appeler les populations à mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement profond et irréversible des mécanismes du climat.»

Un Alternatiba est un village d’initiatives individuelles, collectives, professionnelles, associatives mises en place sur un territoire pour faire face au changement climatique et à la crise énergétique, sociale et environnementale.

Il s’agit pour les différentes structures intéressées par l’événement de fédérer des alternatives au changement climatique et à la crise énergétique à partir des citoyens et en se basant sur leurs réflexions et solutions tangibles Des moyens concrets de diminuer les émissions de gaz à effet de serre dans tous les domaines existent déjà à petites échelles. Tous les secteurs sont concernés, d’où l’appel à tous les champs associatif, social et économique. «Il ne s’agit pas uniquement d’environnement, il s’agit aussi de justice sociale et d’équité. Nous travaillons déjà sur ce sujet avec l’association Attac, membre du collectif». L’agriculture paysanne, la relocalisation de l’économie, l’aménagement maîtrisé du territoire et le développement des alternatives au tout routier, la sobriété énergétique, l’éco-habitat, la «mise au pas» de la finance, la reconversion sociale et écologique de la production, la consommation responsable, le partage du travail et des richesses, l’entraide, la réduction et le recyclage des déchets, la préservation des biens communs comme l’eau, la terre ou les forêts etc. sont les pistes de travail définies lors du premier Alternatiba. La volonté étant d’unir tous ceux «qui d’une manière ou d’une autre, par les alternatives ou les combats dont ils sont porteurs, contribuent, parfois sans le savoir, à préserver le climat».

Le collectif compte fédérer d’ici à décembre 2015, 150 associations locales ciblées par thème. «Le village devrait être établi à Limoges. Nous aurons besoin d’environ 300 bénévoles pour le faire fonctionner sur deux jours. Par ce village nous souhaitons aussi mobiliser la population au changement climatique.»

jordans for sale mens