Fil info
22:56 Désolée on ne peut pas y croire ou alors qu'il dénonce de toutes ses forces la remise en cause sans pr… https://t.co/48jOvXeUnj
22:12Ribérac : La photo de la voisine confond le voleur -> https://t.co/Vrvrmiwwwm
21:15Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9ql4IKcjcl via
21:14Sarliac-sur-l'Isle : La preuve par l’exemple -> https://t.co/WNSVy1YIfv
21:12Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9SP8yBiQ7k via
20:49Corrèze : A tire d'ailes à l'aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne -> https://t.co/ZyElSS7EfE
20:21RT : Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
18:00 L ARS obéit sur ordre de l ÉTAT!!Encore une HONTE de la part de ce GOUVERN… https://t.co/S8amA2aWKk
17:45Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
17:42 😱😡😡😡
17:38Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/fjpzzWqWNM via 😳😤😤
17:34RT : Emmanuel Macron : "Si les Fennecs gagnent, les Français souhaitant se rendre sur les Champs-Elysées devront avoir u… https://t.co/LpBHy8ngET
17:33Châteauroux : La petite rue Grande de Stéphane Dubois -> https://t.co/gkoEAYEi2z
17:32Indre : Hommage aux martyrs et aux sauveurs -> https://t.co/vMUId6cCQ8
17:31RT : Lettre ouverte du Bâtonnier à Monsieur le Président de la République, à Monsieur le Premier Ministre, à Mesdames et… https://t.co/EVcm4iJHzi
16:50Domme : Aéromodélisme et délicates arabesques au meeting aérien -> https://t.co/H2yOXpMtmb
16:38Brive-la-Gaillarde : Le bloc rejette le projet... en bloc | L'Echo https://t.co/fKOgsTxOdR via
16:07Périgueux : A la Truffe, on se sent entre amis -> https://t.co/hQUeYMxXyf
15:26Argenton-sur-Creuse : Un groupe folklorique du Paraguay en visite à l'Ehpad du Clos du Verger -> https://t.co/8J27zsYZHz
15:22Eguzon-Chantôme : La fête du lac s’annonce époustouflante -> https://t.co/XoX8AUwgF5
12:15 ?????????????
12:12Tulle : François Hollande apporte son soutien aux facteurs grévistes -> https://t.co/gsxfRuIESK
11:16Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/joLKFrfoJ8 via
09:17Une décision injustifiable: Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/ekGgykBrxD via
08:54Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/ghdsvDC6Tt via
07:46# # - -Vienne : Nedde sera «celtico-médiévale» -> https://t.co/WMwJlmqIH0
07:42# # - -Vienne : Retour sur la pensée humaniste et universelle de Senghor -> https://t.co/zmawqv9U5Q
07:40# # - -Vienne : Partir l’esprit tranquille -> https://t.co/3475kHcz6g
07:33Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin -> https://t.co/oFWpqHR6sj
07:31Région : Valadon & Cie s'exposent au musée de la mine de Bessines (87) -> https://t.co/d282WqU23U
06:53 😍😍😍💐💐💐💐

Eiffage : la direction propose 38 heures payées 35

Hier à Limoges, à l’appel de la CGT, plus de soixante-dix salariés de la société Eiffage se sont mis en grève.

En cause : la décision de la direction de négocier un accord d’entreprise avec, à la clé, la suspension du 13e mois et des primes de fin d’année assortie d’une révision de l’aménagement du temps de travail. «En juillet dernier, le directeur régional voulait que l’on passe à 42 heures payées 35, explique Lino Da Silva, délégué du personnel CGT. Puis il s’est rendu compte que cela n’était pas applicable au vu de la convention collective. Aujourd’hui, il parle de 38 h payées 35 en évoquant un manque de compétitivité de l’entreprise.» Une opinion que la CGT contredit, sachant que le groupe Eiffage génère d’importants dividendes.

Dans un climat social tendu, le responsable CGT fait également valoir que, sur la question des rémunérations, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. «En 2013, les cinq plus gros salaires de l’entreprise ont bénéficié d’une augmentation de 12,49 % quand le reste des salariés n’a eu que 1 % de plus. D’un côté, on se retrouve avec un peu plus de 41 000 euros que se sont partagées cinq personnes alors que, la même année, la masse salariale a diminué de 183 000 euros, principalement à cause de la diminution de la participation aux bénéfices.»

Dans une entreprise spécialisée dans le bâtiment et les travaux publics où la question de la pénibilité n’est toujours pas prise en compte, la nouvelle régression sociale que tente d’imposer la direction ne passe pas. «Dans des réunions, on nous a dit qu’on n’a pas assez de savoir-faire, qu’on ne sait pas maçonner, qu’on ne sait pas ferrailler, qu’on n’est pas assez efficace, se plaint un syndiqué CGT. On nous dit aussi qu’on coûte trop cher et on nous parle de compétitivité. Mais la direction ne peut pas crier au scandale contre la concurrence des salariés détachés et, en même temps, y avoir recours.»

Du côté de la direction, justement, on prétend que la négociation ne vise rien moins qu’à proposer un accord de maintien de l’emploi. En aucune façon, il ne faudrait voir là de «chantage à  l’emploi».

Reste que les salariés ne l’entendent pas de cette oreille. «Avec un salaire de 1 600 euros en moyenne, on nous dit que c’est encore à nous de faire des efforts. Mais c’est pas la direction qui a du mal à payer son loyer et qui se retrouve à découvert dès le 15 du mois.»

Côté dialogue social, les salariés grévistes qui se sont réunis devant le siège régional ont eu la surprise d’y trouver des cars de CRS. On connaît de meilleurs moyens pour dialoguer.

Kobe AD EP Shoes