Fil info
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...
20:56 Décidément, entre départs de feu et incendies… C dans : https://t.co/3CUnCABuli https://t.co/9F2oTrL7Ui
20:51La Roche-Chalais : Les 300 m2 sont carbonisés… mais pourquoi ? -> https://t.co/28Xo4JP9HB
20:43Naves : Une rentrée tous azimuts à cheval et sans plastiques ! -> https://t.co/eJ3RJpWX2j
20:32 Avec 2 amis, 1 jeune de en ressuscite les "montres 24 h", qui perm… https://t.co/U2wk0eLS2J
19:24Vézac : Pour le respect des décisions de justice -> https://t.co/lsGusagRaP
19:22Périgueux : La gendarmerie sort de ses murs -> https://t.co/mAPf3VJYBN
19:19Périgueux : La Résistance vue par la jeunesse -> https://t.co/TToaYljkup
19:10Périgueux : Les pompiers de l’extrême sont de simples citoyens -> https://t.co/U6jBWZrcnZ
19:08Périgueux : Financer les retraites par l’égalité salariale -> https://t.co/NLQFbjLKvT
19:05Périgueux : La représentativité en question -> https://t.co/xgTh25PuPc
18:52# # - -Vienne : Bisbilles entre le Département et Limoges Métropole, Des problèmes de financement à la clé p… https://t.co/Fxb3E7qxED
18:52Argenton-sur-Creuse : Le dernier « Stop train » estival a encore mobilisé -> https://t.co/00rb0XyscZ
18:48Gournay : Des déchets que l’on ne peut ignorer et qui doivent diminuer -> https://t.co/vAC7n5YyvC

Le mur, ce «serpent hideux»

Aujourd’hui, les députés étudient un texte sur la reconnaissance de la Palestine. Pour mieux comprendre le contexte, Martine et Michel Sénigout nous livrent leur carnet de voyage en Israël et Palestine. Leur témoignage nous éclaire sur des territoires où

De notre voyage «formule routard» en Israël et Palestine de trois semaines, nous voudrions apporter un témoignage sur la ville d’Hébron en Cisjordanie.

Il est fort dommage que le matraquage des médias cet été sur la situation de guerre entre le Hamas dans la bande de Gaza et l’Etat d’Israël ait vidé ce pays de ses touristes. L’économie touristique de la Palestine en a été très affectée.

Nous avons été reçus dans la ville d’Hébron par l’association France-Hébron et avons visité cette ville avec une guide palestinienne musulmane, professeur de français. Hébron est l’une des plus anciennes villes du monde, très conservatrice avec une grande richesse culturelle. La visite des monuments dont le Tombeau des Patriarches s’est avérée très intéressante mais c’est de la situation politique complexe d’Hébron dont nous voulons parler.

Des filets pour éviter les détritus

En parcourant la vieille ville Zékia, notre guide nous explique qu’«une colonie juive existe sur la colline de Kiryat Arba, à l’Est de la ville comme dans de nombreuses villes en Cisjordanie. Mais ici à Hébron, regardez ces maisons au- dessus des commerces au premier étage. Ici vivent 500 colons, ils sont protégés par 16.000 soldats israéliens. Ces 500 colons sont payés par l’Etat pour occuper le terrain ».

Nous demandons à quoi servent ces filets pleins de pierres et de détritus au-dessus de la rue. Elle poursuit : «c’est quotidiennement que ces colons déversent sur nous tous ces détritus, ce sont des filets de protection, il faut savoir, nous dit-elle, qu’ Hébron est divisée en 2 zones conformément au protocole d’ Hébron depuis 1994».

Notre guide continue : «en 1994 un colon de Kiryat Arba a pénétré à l’intérieur du Tombeau des Patriarches où se trouve la mosquée et a tué 29 Palestiniens et en a blessé 200 autres. Depuis, les autorités israéliennes ont fermé la rue principale qui relie la vieille ville au centre ville et, sous prétexte d’assurer la sécurité, ont créé cette situation. La zone 1 se trouve en territoire palestinien. La zone 2 est sous contrôle israélien, ce qui représente 20% de la cité. Peu à peu, logements et boutiques ont été désertés. Avant 1994, le quartier comptait 10.000 Palestiniens. En 1996, ils n’étaient plus que 500 et dans le souk 80% des boutiques ont fermé depuis 2000. C’est impressionnant de voir ces rues désertes».

La visite continue et notre stupeur ne fait que s’amplifier. Regardez, nous dit Zékia, «c’est la rue Shuhada ou rue des Martyrs. C’est une rue qui relie les 5 colonies israéliennes et dans laquelle les Hébronites n’ont pas accès. De ce fait, c’est une rue déserte, les commerçants et habitants ont dû partir. Au bout de cette rue se trouve le cimetière, les Palestiniens doivent faire tout un détour pour enterrer leurs morts».

Plus loin, on découvre une échelle dressée contre des fenêtres. La porte  d’entrée de cette maison se trouve en zone 2. Ces personnes ont voulu rester dans leur maison mais ne peuvent y accéder par la porte !

En conclusion depuis 1994 suite à l’occupation de cette ville, dans la zone 2, les véhicules et piétons qui n’ont plus accès à certaines routes doivent faire de nombreux détours avec des barrières aux check-points.

Heureusement des associations comme France-Hébron ou le HRS (organisation palestinienne de sauvegarde du patrimoine architecturale et historique de la ville) mènent une campagne de réhabilitation de la ville.

Direction Jéricho ville autonome ?

Un autre guide palestinien chrétien parlant le français nous a fait visiter Jéricho toujours en Cisjordanie. En route, il nous a montré des camps de réfugiés palestiniens qui vivent dans des structures en béton et sur la plus haute colline de Jéricho, il nous a montré les caméras de surveillance israéliennes. Pourtant, Jéricho fait partie des villes autonomes. Il conclut en di-sant que «la Palestine est riche de ses religions mais pauvre de liberté».

En sillonnant les routes de Cisjordanie, en levant les yeux, les colonies sont facilement identifiables avec le drapeau israélien. Il existe 1.500 colonies en Cisjordanie et à Jérusalem Est.

Bien sûr durant notre séjour en Cisjordanie, nous avons vu le mur de séparation entre Palestine et Israël. Ce sont d’horribles plaques de béton de 8 mètres de haut avec des tours de guet, des caméras plus des barbelés, tranchées et les fameux check-points. Chaque jour, des milliers de Palestiniens passent de l’autre côté pour aller travailler.

C’est un serpent hideux ; aussi à Bethléem, des artistes ou simplement des personnes ont fait de véritables peintures murales qui sont autant de témoignages poignants

De ce peuple agréable, enjoué, serviable avec une culture si différente de la nôtre mais qui sans cesse demande d’où l’on vient (en anglais) et qui répond  «welcome»* avec un grand sourire quand on leur dit que l’on vient de France, nous garderons un bon souvenir.


* Bienvenue

Lebron XIV 14 Low