Fil info
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1

Quatre euros pour les moins de quatorze ans : ticket gagnant

Cinéma

Mis en œuvre le 1er janvier 2014 par la Fédération Nationale des Cinémas Français suite à la baisse de la TVA sur les places de cinéma, le tarif unique à 4 euros pour les moins de quatorze ans est reconduit pour 2015. Une mesure porteuse pour les «petits» comme pour  les «gros», dans un contexte global de chasse aux tarifs préférentiels.

Difficile à chiffrer mais indéniablement porteuse de l’avis des professionnels, l’opération, lancée en janvier 2014, se prolongera en 2015. Elle est évidemment particulièrement appréciée en cette période de vacances scolaires par le public familial. «A partir du moment où l’on a considéré – via le passage à la TVA à 5,5 % – le cinéma comme un produit culturel, ce qu’il est de fait, on a pu constater le retour en salles d’un certain public qui ne venait plus forcément au cinéma pour diverses raisons : les tarifs, dans un contexte économique difficile, même s’il est toujours possible d’accéder à des prix réduits via les comités d’entreprise, les cartes d’abonnement ou opérations ponctuelles, mais également les changements de rythmes scolaires, qui ont impacté la fréquentation du mercredi après-midi. Cette initiative a redonné envie aux familles d’aller au cinéma sur des moments où elles pouvaient se retrouver, c’est-à-dire principalement le week-end et les vacances scolaires» souligne Bruno Penin, directeur des cinémas Grand Ecran à Limoges.

Si la richesse de la programmation cinématographique 2014 en direction des jeunes a également joué, l’argument économique a été décisif, le public étant de plus en plus sensible aux offres de prix. «C’est très net depuis deux trois ans : les grosses opérations promotionnelles suscitent un engouement beaucoup plus important qu’autrefois».  Côté distributeurs, c’est un peu moins la joie.  «Evidemment, ce tarif ne pourra perdurer indéfiniment car nous avons des prix moyens et un équilibre économique à préserver. Le nôtre, mais aussi celui des distributeurs de films comme Disney ou Fox qui voient leur part de recettes fortement diminuer, et sont donc plutôt réticents à la mesure» poursuit Bruno Penin.

Incitative et libre, celle-ci a également été suivie et sera reconduite par de nombreuses petites structures, tel le Ciné-Bourse de Saint-Junien (87), qui l’a adaptée à sa propre logique. «Nous sommes dans un établissement public qui gère à la fois le centre culturel La Mégisserie et le cinéma, soutenu par la communauté de communes Vienne-Glane. Les cinémas de proximité n’ont pas attendu cette initiative pour mettre en place une politique tarifaire attractive. Pour notre part, nous appliquons depuis le 1er janvier dernier un tarif de 4,80 euros pour les moins de dix-huit ans contre 5,40 euros auparavant» explique Marc Riffaud, directeur, poursuivant :  «Il faut que les salles de proximité, pour lesquelles les collectivités font un effort de soutien  adapté aux réalités économiques et sociales des petites localités en vue de l’accès à la culture cinématographique pour tous, soient reconnues par les distributeurs». Car quand Limoges fait 900.000 entrées annuelles, les huit cinémas du département réunis en font 100.000, dont 40.000 à Saint-Junien.  «Le gros problème des petites salles aujourd’hui, c’est l’accès aux films grand public.  Le distributeur ne vous accorde la copie que si et seulement si vous faites des entrées et des séances. Le cinéma est un produit de consommation. Si les gens ont décidé de voir Exodus ou Paddington et que vous ne pouvez pas les satisfaire, ils s’en vont voir ailleurs».

Nike Roshe Two Release Date