Fil info
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...
20:56 Décidément, entre départs de feu et incendies… C dans : https://t.co/3CUnCABuli https://t.co/9F2oTrL7Ui
20:51La Roche-Chalais : Les 300 m2 sont carbonisés… mais pourquoi ? -> https://t.co/28Xo4JP9HB
20:43Naves : Une rentrée tous azimuts à cheval et sans plastiques ! -> https://t.co/eJ3RJpWX2j
20:32 Avec 2 amis, 1 jeune de en ressuscite les "montres 24 h", qui perm… https://t.co/U2wk0eLS2J
19:24Vézac : Pour le respect des décisions de justice -> https://t.co/lsGusagRaP
19:22Périgueux : La gendarmerie sort de ses murs -> https://t.co/mAPf3VJYBN
19:19Périgueux : La Résistance vue par la jeunesse -> https://t.co/TToaYljkup
19:10Périgueux : Les pompiers de l’extrême sont de simples citoyens -> https://t.co/U6jBWZrcnZ
19:08Périgueux : Financer les retraites par l’égalité salariale -> https://t.co/NLQFbjLKvT
19:05Périgueux : La représentativité en question -> https://t.co/xgTh25PuPc
18:52# # - -Vienne : Bisbilles entre le Département et Limoges Métropole, Des problèmes de financement à la clé p… https://t.co/Fxb3E7qxED
18:52Argenton-sur-Creuse : Le dernier « Stop train » estival a encore mobilisé -> https://t.co/00rb0XyscZ
18:48Gournay : Des déchets que l’on ne peut ignorer et qui doivent diminuer -> https://t.co/vAC7n5YyvC
18:46Châteauroux : Une école de guitare a ouvert -> https://t.co/v59BejC83A
18:44Valençay : Énergies renouvelables : des exemples concrets présentés à E. Wargon -> https://t.co/9nhO3ozr5W
18:20# # - -Vienne : Salaires, retraite, service publics, logement...Mardi, c’est la rue qui va parler : -> https://t.co/ya2DvOZchk
18:14# # - -Vienne : L’aide à domicile, enjeu de société -> https://t.co/IpiecRne7d
18:10# # - -Vienne : Après les discours, la région doit agir -> https://t.co/bhp5AZoFFt
18:09Bergerac : Municipales : PS et EELV franchissent la marche libérale -> https://t.co/BhPA18pN3U
18:02# # - -Vienne : Théâtre de la Passerelle, une saison pour «s’aimer à tort et à travers» -> https://t.co/RNmc0QDgAS
16:01Périgueux : Crèche nouvelle, cuisine externe ? -> https://t.co/jINEBQhAk9
15:56 Martin Lesage, promo Marie Curie à l’ENA, fera sa 1ere sortie terrain à à . Ms les 1è… https://t.co/kLseehDc0Z
15:47France : Le nouveau secrétaire général s'appelle Martin Lesage -> https://t.co/PWZrYwU7Wh
15:46samedi, journée internationale de la Paix, on marche pour le climat et la biodiversité : déclaration à retrouver da… https://t.co/DzFfJi7SE9
15:29Brantôme : Ils ont ressuscité la montre 24h -> https://t.co/JJ90fSgMDl
15:15Boulazac : Le sport véhicule des valeurs importantes -> https://t.co/W3P1A4GeiT
15:14Périgueux : L’artère de tous les déplacements doux à l’honneur -> https://t.co/NzOFF6aong
11:11Corrèze : La Corrèze placée en «risque de feux de forêt très sévère» -> https://t.co/3aL871hw72
10:40Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » | L'Echo https://t.co/Qr2XnVdIpu via

Un trafic de chiens et chats démantelé à Ribagnac

Bergeracois - Maltraitance animale

C’est une affaire au long cours qui a vu son épilogue hier. Ce mardi, gendarmerie de Sigoulès et brigade de recherche de Bergerac ont en effet perquisitionné la petite entreprise « La chatterie du Prince de Gala », située à Ribagnac. Cet élevage de chiens et chats est dans la ligne de mire des enquêteurs depuis maintenant près de deux ans. « Suite à des signalements de clients, un contrôle sanitaire avait déjà eu lieu en octobre 2013 », indique la procureur de Bergerac, Frédérique Dubost, « durant cette visite, diverses infractions ont été constatées dont de mauvaises conditions de détention des animaux, en proie pour beaucoup à des ma-
ladies ». L’exploitante, âgée de 65 ans, est alors mise en demeure avec interdiction de poursuivre son activité jusqu’à ce qu’elle apporte les soins nécessaires à ses animaux selon un protocole vétérinaire strict. Mais l’éleveuse ne respectera pas ces recommandations, continue la vente de siamois, bichons et caniches, bien loin des normes vétérinaires obligatoires. En juin dernier, ses qua-tre-vingt huit animaux sont saisis. Reste que retirer l’ensemble de ces chats et chiens demande une logistique que les services vétérinaires n’ont pas. Une partie de la saisie ne sera donc qu’administrative, et l'exploitante en profitera alors pour poursuivre illégalement son activité avec la complicité d’une autre éleveuse professionnelle basée à Villeneuve-sur-Lot, en Lot-et-Garonne. « Le week-end dernier, de nouveaux éléments nous sont parvenus grâce aux déclarations d’un jeune apprenti en stage dans cet élevage de Ribagnac, particulièrement choqué de ce qu’il a pu voir sur site », poursuit la procureur, « ces nouveaux éléments nous ont permis de lancer une procédure en flagrance ».

Procédure de flagrant délit
Les forces de l’ordre ont ainsi investi hier matin l’exploitation, plaçant l’éleveuse en garde à vue. Sur place, outre les bêtes maltraitées et la puanteur des lieux, des produits vétérinaires importés de divers pays d’Europe ont été trouvés, ainsi que du matériel pour pucer illégalement les animaux.
« Les chiens et chats vivaient dans des conditions abominables, leur état de santé fragile, un tonneau avec des cadavres calcinés de chats a même été retrouvé ». Ce mardi, c’est une cinquantaine d’animaux qui a finalement été saisie. L’exploitante encoure une peine de deux ans de prison pour avoir exercé malgré l’interdiction. En fonction des nouveaux éléments saisis ce mardi matin, cette dernière pourrait être également poursuivie pour exercice illégal de la pratique vétérinaire, maltraitance sur animaux, voire cruauté. « Il nous faut maintenant le temps d’exploiter chacune des pièces », indique Frédérique Dubost qui n’exclut pas l’intervention d’un juge d’instruction. Les animaux ont eux été confiés à l’association One Voice qui se charge de leur placement en refuge. Selon la direction départementale des services vétérinaires, la maltraitance animale serait en hausse. En Dordogne, trois retraits d’animaux ont été pratiqués depuis le début de l’année.

nike air max 1 womens