Fil info
22:08RT : Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
20:17RT : Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26
20:11Chamberet : La joie de vivre au pied des Monédières -> https://t.co/yLo4ihv04P
19:35Bassillac : « Un petit festival sympa où on mange bien » -> https://t.co/spTHoueJzs
19:04Le Blanc : Fermeture définitive de la maternité du Blanc : et après ? -> https://t.co/chckaG5H2K
19:03Châteauroux : L’atelier de la poisonnerie sort de ses murs -> https://t.co/2IFlEkNCZ6
19:00Bouesse : Guillaume Cotreau a été le plus véloce -> https://t.co/q9DqKKwsrt
19:00Saint-Marcel : [intégral] Le 37e borlot des vendanges dans la pure tradition pantagruélique -> https://t.co/OLfr1ANasO
18:44 Poste - : La Poste  rien n est arrange -> https://t.co/X1IVy2C5ao
18:13Sarlat-la-Canéda : Un comité de pilotage pour le centre de santé -> https://t.co/fJvoWY1wxE
18:11Périgueux : « Quand on aime les animaux, il faut les respecter » -> https://t.co/24fuwDp2yv
16:47La fête de la citrouille bat son plein à Saint-Laurent. https://t.co/iv2XTiXvZq
16:21Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
16:04Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26

Régionales... Mode d’emploi !

La nouvelle assemblée du Conseil régional Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, dont le nom reste à déterminer, comptera 183 élus. Le nombre de sièges a été réparti suivant la règle démographique. Ainsi, la Charente comptera 11 élus, la Charente-Maritime 20 élus, la Corrèze 8 élus, la Creuse 4 élus, la Dordogne 13 élus, la Gironde 46 élus, les Landes 12 élus, le Lot-et-Garonne 10 élus, les Pyrénées-Atlantiques 21 élus, les Deux-Sèvres 12 élus, la Vienne 14 élus, et la Haute-Vienne 12 élus. Chaque département aura deux suppléants. D’ailleurs, cette subtilité (volontaire ?) avait apporté une confusion au moment de l’annonce des sièges pour chaque département... Chacun croyant avoir plus. Cette répartition purement comptable, sans coefficient correcteur relègue certains départements à la portion congrue.

Que pèsera la Creuse avec seulement 4 élus ? Et la Corrèze avec 8 tandis que la seule Gironde compte pour le quart des voix ! Les trois plus gros départements ne seront qu’à 5 voix de la majorité absolue dans l’assemblée !

Pour figurer au 2e tour

L’élection sera acquise dès le premier tour si une liste parvient à obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés. Pour qu’une liste puisse se présenter au second tour, il faut qu’elle obtienne au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour.

Concernant les fusions de listes, la composition des listes peut être modifiée par rapport au premier tour en incluant des candidats de listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

Mode de scrutin

Chaque électeur vote pour une liste de son département... Mais le total des voix s’opère au niveau de la grande région.  La répartition des sièges s’avère être un calcul assez complexe. Au second tour, la liste qui arrive en tête est créditée d’un quart des sièges. Les autres sièges sont répartis entre toutes les listes à la proportionnelle, à condition d’afficher au moins 5%. Le score obtenu dans les sections départementales conditionnent aussi l’attribution des sièges restants pour les listes. On frise le casse-tête !

Petite précision d’usage, le panachage est interdit et la parité s’applique pour les Régionales.

Les compétences

Exit la clause de compétence générale qui permettait aux élus d’intervenir sur tous les sujets, en dehors de leurs compétences premières. Cette clause était particulièrement utile pour débloquer des fonds en urgence en cas de crise.

Les régions sortent les grandes gagnantes dans le jeu des chaises musicales des compétences. Celles-ci seront renforcées, en particulier en matière économique. Les conseils régionaux auront en charge l'élaboration d’un schéma régional en matière de développement économique, d’innovation et d’internalisation (SRDEII).

Autre gros volet, les transports. Les élus auront la gestion des ports et des aéroports. Ils élaboreront les politiques en matière de transport TER et des transports inter-urbains. Autre terrain de compétence, la formation professionnelle.


Un dossier pour comprendre

La réforme territoriale instaurant les nouvelles régions a fait couler beaucoup d'encre. Qui ne s'est exprimé sur le découpage décidé en haut lieu ? Les Aubussonais se voyaient bien avec l'Auvergne alors que les Saint-Juniaux avaient déjà pris leurs marques avec le Poitou-Charente. Au-delà de cette découpe controversé, les textes avancés par le gouvernement recèlent nombre d'enjeux fondamentaux, au premier titre desquels celui de la démocratie.

A la veille de ces élections régionales, retrouvez certains des articles publiés dans L'Echo, qui éclairent sur quelques aspects essentiels.