Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH

L’université de Limoges est en danger affirme le conseil d’administration

Haute-Vienne

Jeudi, le conseil d’administration de l’Université de Limoges a validé une déclaration qui sera adressée à Alain Rousset, président de la Région «Nouvelle Aquitaine». Le CA dénonce «l’impact très négatif de la réforme territoriale pour notre université et pour son territoire.»
Dans cette déclaration adressée à Alain Rousset, les membres du conseil d’administration rappellent que depuis 2000, l’Université de Limoges et le conseil régional du Limousin ont choisi de collaborer «pour le développement du territoire, tant du point de vue de son développement économique que de son attractivité. En complément du Contrat de Plan Etat Région (CPER), un contrat d’objectifs et de moyens (COM) venait compléter les mesures de soutien à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation par la région Limousin. Le dernier COM a été signé par Gérard Vandenbroucke, alors président du conseil régional du Limousin, en 2015 pour cinq ans et un montant total de 36 millions d’euros, sur la base d’une stratégie concertée.»
«De façon unilatérale, le conseil régional de la Nouvelle Aquitaine a décidé de rompre ce contrat. La transition progressive évoquée initialement pour aller vers un fonctionnement harmonisé à terme n’est plus d’actualité. Les conséquences sont immédiates : suppression de 40 emplois de jeunes chercheurs chaque année, arrêt des investissements sur les équipements scientifiques des laboratoires, forte diminution des possibilités de mobilités internationales pour nos étudiants» abondent les membres du conseil d’administration de l’université de Limoges.
«Cette décision, dans un contexte de contraintes financières exceptionnellement fortes imposées par l’Etat, met en péril la recherche à l’Université de Limoges et en conséquence son existence même» insiste le conseil d’administration qui demande au conseil régional «de reconsidérer sa position et de montrer que les effets de la fusion des anciennes régions se traduiront bien par une progression de tous les territoires et non par la régression de certains, ce qui aggraverait encore les déséquilibres territoriaux actuels.»
L’université de Limoges accueille 15 555 étudiants dont 2197 étudiants internationaux, 45,8 % des étudiants ont obtenu leur bac en dehors de l’académie de Limoges ; il y a 15% d’étudiants internationaux et 25% de doctorants internationaux ; elle accueille 20% des 19-29 ans en Limousin. L’Université de Limoges propose 350 formations diplômantes. Elle détient un excellent taux de réussite en licence et se classe 25e sur 77 universités.
Un taux d’insertion performant, une recherche parfaitement valorisée, cinq unités de formation et de recherche, quatre instituts, une école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE), une école nationale d’ingénieurs, huit écoles doctorales thématiques, quatre instituts de recherche, 23 équipes de recherche... Les atouts sont là. Cela suffira-t-il à sauver l’Université de Limoges ?
Gérard Blanchard,  vice-président du conseil régional chargé de l’enseignement supérieur a réfuté hier cette critique soulignant que si la Région doit développer une nouvelle politique, pour autant, personne ne sera lésé.

Zoom Kobe Venomenon V 5