Fil info
23:30France - Francis Heaulme jugé pour meurtre de deux enfants https://t.co/PqKUPWUgXO
23:30France : Francis Heaulme jugé pour meurtre de deux enfants -> https://t.co/sQCcMuqlW3
23:25France - Pierre Laurent lance un appel à Mélenchon https://t.co/Noj7xvlc8A
23:25France : Pierre Laurent lance un appel à Mélenchon -> https://t.co/KVO7W55eOv
23:24France - Un air de réconciliation entre la gauche et la jeunesse https://t.co/cEWlrAmhVz
23:24France : Un air de réconciliation entre la gauche et la jeunesse -> https://t.co/om1GGp2MEy
23:22France - L’hommage de la Nation au policier tué jeudi à Paris https://t.co/30L9gSNWta
23:22France : L’hommage de la Nation au policier tué jeudi à Paris -> https://t.co/nAqBmi7nVh
23:14Région - Les Etablissements Henri Machat ferment leurs portes https://t.co/Y0xuntV7hu
23:14Région : Les Etablissements Henri Machat ferment leurs portes -> https://t.co/Jz372VfMN8
23:07Région : Les Etablissements Henri Machat ferment définitivement leurs portes -> https://t.co/9CP57My6OU
22:55La une du Mercredi 26 Avril 2017 https://t.co/OaVpggJfAr
20:02Indre - George Sand revisitée en BD https://t.co/gJDcQepjI2
20:02Indre : George Sand revisitée en BD -> https://t.co/Ufc7eksJnK
19:56Mouhet - A Mouhet, on aime la chanson ! https://t.co/bG5g4msz2A
19:56Mouhet : A Mouhet, on aime la chanson ! -> https://t.co/By1ULzA4xP
19:44Brive-la-Gaillarde - Un petit train arrive en ville https://t.co/zDgUQAuARi
19:44Brive-la-Gaillarde : Un petit train arrive en ville -> https://t.co/XSUucGKRg3
19:39Dordogne - Un socle pour reconstruire la gauche https://t.co/wpC1BvGA8X
19:39Dordogne : Un socle pour reconstruire la gauche -> https://t.co/NR1UINrDQA
18:50En déplacement en Creuse, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle Aquitaine, chargé des... https://t.co/PM7jeg6QgZ
18:47Creuse - Montluçon, en attendant Lyon https://t.co/mraRHSctB5
18:27RT : Jacky Simon, 17 ans, habitant Ménetreuil (71) a disparu dans la nuit du 22 au 23 avril. Merci de RT https://t.co/iWBylnmotu
18:09 sera en Haute-Vienne vendredi.
17:48RT : Et quand Hollande sort de sa réserve pour attaquer et non… https://t.co/uvzrFMvlUl
17:42Bergerac : L’indécision et la colère, principaux favoris du second tour ? -> https://t.co/S1V5Di71vw
17:39Jusqu’à dimanche soir 18 heures, Felletin vivra aux rythmes des 5e Journées européennes du feutre. L’événement... https://t.co/46e6DJb2qS
17:38Creuse - Le feutre dans tous ses états https://t.co/c74kKNbj0c
17:34Le Centre d’animation de la vie locale (CAVL) de Guéret a inauguré ses nouveaux locaux dernièrement. Des locaux... https://t.co/xOmK11w1hx
17:33Creuse - Un lieu d'accueil pour tout savoir des animations de la cité https://t.co/lXNeLi0MfF
17:20Bellac - Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! https://t.co/Y17ktTjMXA
17:20# # - : Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! -> https://t.co/sGRm9iJLuq
17:18Saint-Yrieix-la-Perche - L’influence économique de l’hôpital Boutard https://t.co/Z2AInSoeVk
17:18# # - -Yrieix-la-Perche : L’influence économique de l’hôpital Boutard -> https://t.co/QnbFDhswkG
17:17Saint-Junien - Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin https://t.co/PbZs5xPbo1
17:17# # - -Junien : Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin -> https://t.co/p0Z6IM3Izi
16:58Sarlat-la-Canéda : Macron talonné par Mélenchon sur le canton -> https://t.co/vsZJCYOelw
16:55 Même ceux qui feront barrage le 7 mai sont tristes parce qu'on pérennise ainsi le système… https://t.co/IB0pQDseEw
16:49RT : Fils de , je ne voterai jamais pour un parti héritier de la et de l'. (1/2)
16:49RT : Mais qu'on ne me demande pas de soutenir un projet qui sera un formidable terreau pour la prospérité et le renforcement du . (2/2)
16:49 Chirac 2017 c'est non.
16:46RT : La "jeunesse" de Macron en marche vers la suppression de l'ISF à La Rotonde 🤢... https://t.co/iMT94orKYX
16:45RT : Pour rappel, Marine Le Pen se déclare "pour la protection des animaux". Et des Français. https://t.co/yAbjLSrnQQ
16:29RT : Le rend hommage au policier Xavier JUGELÉ au commissariat de de https://t.co/pJBvfdjiVY
16:28RT : "Je souffre sans haine". Discours admirable et courageux du compagnon de lors de l'hommage national à la Préfecture de Police.
16:26RT : Avant Mélenchon, Jospin avait mis… 5 jours à appeler au vote contre Le Pen en 2002 https://t.co/gQN6o7Ua40 https://t.co/UpP7SXA2vE
16:26RT : Je lance un appel notamment à la France insoumise dt je ne comprends pas le silence à nos appels depuis dimanche mais aussi à tte la gauche.
16:25RT : Moi en train de sélectionner mes destinations vacances pour cet été : https://t.co/Ggxhh0blEb
16:22Saint-Chartier : Le réseau d’eau potable réceptionné -> https://t.co/P5tNdH0WZa
13:48En partenariat avec L'ECHO... https://t.co/J0HHDBaPkU
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Haute-Vienne : un nouvel outil pour les propriétaires d'étangs - Zoom : la... https://t.co/8KUBSCE4SR
08:49Brive-la-Gaillarde - Des cartes largement rebattues https://t.co/yQFoF7gyFw
08:48Brive-la-Gaillarde : Des cartes largement rebattues -> https://t.co/i9SMhR2oiY
08:43Tulle - Les Tullistes ont choisi Emmanuel Macron https://t.co/Wu8r4ja5Uw

L’art contemporain et le Limousin en deuil : Henri Cueco est mort

Nécrologie

Le peintre Henri Cueco est mort ce week-end à son domicile parisien. Il avait 88 ans. Ses dernières années ont été assombries par la maladie d’Alzheimer.
Né à Uzerche le 19 octobre 1919, il était le fils d’un travailleur espagnol installé en Corrèze. Il a eu une enfance et une jeunesse ouvrière, et c’est en autodidacte total qu’il est devenu, dans les années 1960, un des artistes majeurs de l’art contemporain.
Il y a été, on peut le dire, un trublion. En ce milieu de siècle, l’art abstrait tenait le haut du pavé artistique et semblait avoir ringardisé la figuration. Cueco, comme son compatriote et ami Paul Rebeyrolle, resta rétif à l’air du temps, et fut l’un de ces jeunes peintres qui imposèrent le mouvement baptisé plus tard par les commentateurs de l’art contemporain la «figuration narrative» : des images fortement dessinées, réalistes parfois jusqu’au trompe-l’œil, et volontiers militantes. Et ce sont les mouvements étudiants et ouvriers de mai 68 qui remirent sur le devant de la scène en Europe cette peinture dite «engagée», qui accompagna ce mouvement de masse qui allait changer la société française. Et qui allait notamment créer le Salon de la Jeune Peinture, et l’exposition événement la «Salle rouge pour le Vietnam».
Henri Cueco, militant communiste, fut l’un des co-fondateurs de la «Coopérative des Malassis» avec les peintres Lucien Fleury, Jean-Claude Latil, Michel Parré, Gérard Tisserand, Christian Zeimert, pour une œuvre collective majeure, «l’appartemensonge» ( 1971), une installation de toiles assemblées dans laquelle le visiteur était convié à déambuler, entre révoltes ouvrières, luttes du Tiers-Monde et hommage à Che Guevara. Autre travail collectif, à la fois hommage à la grande histoire de la peinture et acte politique, «le radeau de la Méduse», où les naufragés célèbres du tableau de Géricault (1818) étaient ballottés sur un océan  de frites ou de dollars, dénonciation de la société de consommation, avant que celle-ci soit secouée par la crise financière mondiale.
Auteur de la série «Les hommes rouges», popularisée ensuite en lithographies largement diffusées notamment en Limousin par les Fêtes de L’Echo du Centre, Cueco devenu professeur à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris s’assagit peu à peu dans son atelier corrézien du Pouget de Vigeois, qu’il retrouvait aussi souvent que possible entre ses périodes d’enseignement. Mais il resta fidèle à sa pratique figurative en peignant les animaux, les prairies limousines, les nuages, en magnifiant les pommes de terres en minutieuses natures mortes. Il se révéla aussi un écrivain puissant, notamment avec son «dialogue avec mon jardinier», dont Jean Becker fit un film, avec Daniel Auteuil et Jean-Pierre Daroussin. Homme de radio enfin, avec la célèbre émission de France-Culture «Les papous dans la tête», où se croisèrent aussi, entre autres, Jean-Christophe Averty, Gérard Mordillat, Claire Brétécher et bien d’autres.
Devenu vedette internationale, avec des expositions aux Etats-Unis, en Chine et ailleurs, Henri Cueco n’en resta pas moins attaché à son Limousin natal. Limoges lui rendit hommage voici une dizaine d’années (en 2008) avec une grande exposition à la Galerie des Hospices de Limoges, et  Uzerche voici deux ans. Et son œuvre y est installée dans le paysage urbain : il est le père de la petite fille qui court en liberté sur la terrasse de l’Opéra-Théâtre de Limoges.
Georges Châtain
Alain Rousset a réagi hier au décés d’Henri Cueco. «C’est avec une grande émotion que j’apprends la disparition d’Henri Cueco, un artiste reconnu internationalement, mais toujours resté fidèle à sa région natale et plus particulièrement à Uzerche dont il était originaire. Nous perdons à la fois un peintre majeur à qui l’on doit notamment les séries Jeux d’Adultes, Les Hommes Rouges ou Les Herbes/Paysages et un artiste généreux qui exprimait son affection pour notre région à travers son art...» Le président de la Région adresse ses condoléances à sa femme, ses enfants et ses proches.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.