Fil info
09:46GM&S avec des propositions à l’Elysée... https://t.co/xJfsnbBEJ7
18:31RT : de grâce donnez nous le numéro SIRET de La Souterraine Industrie » cette société n’est pas inscrite au registre de commerce !

Ses notes s’envolent outre-Atlantique

Yves Josset, pianiste passionné de musique et de culture, part une fois de plus en tournée aux Etats-Unis pour des concerts et des master class, avec le saxophoniste Jean-Michel Goury et de bien belles partitions.

Cette tournée passera par quatre villes américaines. Avec Jean-Michel Goury, professeur de saxophone au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, le Creusois d’adoption Yves Josset entretient une belle complicité musicale. Le duo a parcouru plus d’une trentaine de villes américaines et canadiennes au fil de ces interventions qui sont organisées chaque année. Jean-Michel Goury est invité à chaque rencontre internationale de saxophonistes. Cette fois ils vont se produire dans les Universités de Detroit, Chicago, Iowa City ou encore Urbana Champaign. Leur auditoire sera composé d’étudiants en piano et saxophone. Tout cela demande du travail : «Ce n’est pas la peine de jouer devant des étudiants qui travaillent cinq à six  heures par jour si l’on n’a pas travaillé. Il faut être entraîné comme un sportif». Pour ces master class les musiciens sont accompagnés de compositeurs qui interviennent auprès de ces futurs musiciens professionnels, une jolie  transmission de leur savoir. A Tours, d’où il est originaire, Yves Josset a débuté le piano lorsqu’il avait six ans, avant de suivre le Conservatoire, de Tours mais aussi d’Orléans, et il parfait sa formation par des études de musicologie: «En octobre 1984, lorsque je suis arrivé en Creuse, j’ai rencontré Jean-Michel Goury. Après son départ à l’école de musique des Landes, on a continué à répéter au conservatoire de Bordeaux. Je prenais alors un train à Guéret en pleine nuit, j’arrivais à 6 heures de bonne humeur à Bordeaux. Nous jouons ensemble depuis trente ans. Avec lui j’ai appris à créer des œuvres de compositeurs actuels». Leur travail rassemble maintenant quatre-vingts œuvres pour leurs deux formations, le Quatuor Apollinaire et leur duo, pour lesquelles les deux musiciens ont également retranscrit des œu-vres des XIXe et XXe siècles. Un travail d’orfèvre des notes pour des joyaux musicaux.
Le Quatuor Apollinaire
Le nom d’Apollinaire n’a pas été choisi au hasard. Cette belle référence à la littérature souligne leur intention de mêler les arts, les notes aux mots, et de mettre en scène des textes littéraires pour créer des spectacles de théâtre musical. Le Quatuor Apollinaire voit le jour en 1994. Des compositeurs sont alors sollicités dans le monde entier, dont Pascale Jakubowski, Denis Levaillant, Marilyn Schrude, Etienne Rolin, Robert Lemay, François Rossé, Claudio Gabriele. Avec la même approche que le Quatuor Apollinaire, ils ont écrit des pièces, notamment pour le célesta, instrument rare et remarquable. Les musiciens n’oublient pas non plus des compositeurs comme Debussy ou Ravel. Le Quatuor se compose de Jean-Michel Goury (saxophones), Sophie Goury (flûtes), Yves Josset au piano, et Marie-Christine Josset (piano et célesta). Les deux pianistes donnent également des concerts à quatre mains. Le Quatuor Apollinaire a fait des tournées en Espagne, Italie, Mexique, Canada et Etats-Unis. En Israël, au cours du «Salom Tours», nom d’un album retraçant cette tournée, ils ont joué dans le studio de la télévision israélienne, sur le piano Stenway du concert donné par le chef d’orchestre Daniel Barenboim, qui a réunit des musiciens israéliens et palestiniens pour plusieurs événements musicaux.
la culture
Yves Josset a organisé les Rendez-vous internationaux du piano en Creuse, un festival qui, dans les années 1990 à 2000, a rassemblé des pianistes et formations de musique de chambre, comme Claude Nougaro, Dee Dee Bridgewater, Michel Petrucciani, ou encore Raymond Devos. S’il aime la musique, c’est la culture en général à laquelle il est attaché. L’idée a germé un jour qu’un orgue s’installe à l’abbatiale de Bénévent-l’Abbaye. Yves Josset a, pour soutenir le projet, créé l’association «Musique et orgue à l’abbaye». L’orgue a depuis été inauguré, Yves Josset en a d’ailleurs à cette occasion joué à quatre mains avec l’organiste Georges Lartigau, qui a lui aussi mis beaucoup d’énergie dans ce projet. Aujourd’hui l’association propose chaque saison une programmation où la variété n’a d’égale que la qualité. Activer les réseaux, travailler en synergie, ne sont pas les moindres des objectifs d’Yves Josset. C’est la raison pour laquelle «Les musicales», qu’il organise dans le cadre des activités de l’Association Culturelle du Pays de Bénévent dont il occupe le poste de président depuis peu, impliqueront une autre association, le comité organisateur des Moutonnades, une semaine avant sa manifestation. Il souhaite aussi organiser des transports pour assister à des spectacles programmés par le centre culturel Yves-Furet de La Souterraine. Programmés également, des concerts, une sortie à Lascaux IV, et une soirée cabaret. Pour l’heure, il répète en vue du concert du Quatuor Appollinaire et de cette tournée aux Etats-Unis qui débute la semaine prochaine. Pour de bonnes notes...
Par Sylvie Berche

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.