Fil info
11:54Une semaine décisive s'annonce pour . https://t.co/uu5q4vDD7X https://t.co/gD7HPn6ebG
11:50RT : Cette semaine, ça passe ou ça casse https://t.co/DsV07lgRpi
09:07Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : en 2050, 1 million de plus mais à 90% de plus de 65 ans -... https://t.co/prMitTqUwl
23:41La une du Samedi 24 Juin 2017 https://t.co/7i8ntKJA32
22:30International - L’Europe libérale reprend du poil de la bête https://t.co/SQqCfzB7By
22:15Tulle - «Tulle fait sa comédie», le retour de la soirée de l’humour à l’Auzelou https://t.co/fIZB2MVBWE
22:08Corrèze - Ils innovent aujourd’hui pour demain https://t.co/N6PdQ8Kg6W
21:28Corrèze - Les enfants se mêlent de la mémoire de la Grande Guerre https://t.co/wXj9HWdMjM
21:25Région - En 2050, 1 million de plus mais à 90% de plus de 65 ans https://t.co/1b1iddNUBE
19:14Indre - 601 participants au concours national de la résistance https://t.co/LMwxOrzTB8
19:12Indre - La Maison de Reuilly a été inaugurée https://t.co/dAYQsTqrry
19:10Indre - Les jeunes pêcheurs en concours https://t.co/YtkWdCnQMa
19:04Vicq-sur-Breuilh - Poésie, jour et nuit de 15h jusqu’à plus d’heure! https://t.co/CKSRjrdR1t
19:01Saint-Junien - Bravo aux jeunes diplômés de l’Outil en Main https://t.co/CsYhlqpZ7Q
18:43Dordogne - Canicule : les personnes âgées sous surveillance https://t.co/Rsp7uEnEla
18:24Haute-Vienne - Le pastel revient à Feytiat https://t.co/IbllkOaSPA
18:22France - Jidaï, nouveau compagnon de Bruno https://t.co/sMPbVNSQfx
18:19Haute-Vienne - Gagner en vitalité dans les territoires ruraux https://t.co/VTMPu09sub
18:16Haute-Vienne - Le président de l’ALSEA veut «aller de l’avant» et continuer de protéger https://t.co/sU545QtmkJ
18:13Les salariés de GM&S Industry avait un rendez-vous important vendredi matin au tribunal de commerce de Poitiers... https://t.co/WQkwU8NjND
18:11Région - Une dernière semaine décisive https://t.co/tu2t76ViZV
18:09Région - Une dernière semaine décisive https://t.co/8bOt2D8khE
18:08Champagnat : la crèche fermera le 29 juin.... https://t.co/xYhLUTlZ6z
17:41Après la Haute-Vienne et la Corrèze, c’est en Creuse que la direction interdépartementale des routes du... https://t.co/ifMVgo9gZW
17:39Creuse - Aux abords des chantiers, des engins mais aussi des agents https://t.co/sWYqcghyAz
17:37Il était une fois un petit festival qui a fait son trou, à la manière des musiciens de Brême, tout simplement par... https://t.co/izvDLUto7E
17:35Creuse - Mômes à la page, structures au maillage https://t.co/ytgl9OTEIL
17:30Dordogne - Toujours plus pour le tri https://t.co/j3CQ78G5AY
16:37Région - Alain Nocus l’emporte https://t.co/C8py4gY9Xn

Ligne Polt : tant de possibles

C’est à Saint-Sulpice-Laurière en Haute-Vienne que l’association Urgence Polt a tenu son conseil d’administration samedi, au lendemain du comité de concertation pour un schéma directeur de la Ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse réuni

L’association que préside Jean-Claude Sandrier n’avait pas choisi Saint-Sulpice-Laurière au hasard.
En effet, cette commune de Haute-Vienne a une histoire fortement marquée par le rail. Elle se bat aujourd’hui pour le rétablissement d’arrêts en gare de Saint-Sulpice Laurière sur la ligne Paris-Toulouse ( POLT ).
Le conseil d’administration de Urgence Polt se tenait donc au lendemain du comité de concertation réuni à Limoges en présence notamment du préfet Philizot, chargé d’une mission de concertation avec les territoires portant sur l’avenir des TET (trains d’équilibre du territoire).
«Si on avance, c’est grâce à la crédibilité du Polt» lançait lors de la réunion le président Jean-Claude Sandrier.
Des avancées sur la ligne Polt, il y en a en effet avec le renouvellement prévu du matériel roulant ; un appel d’offres sera lancé en avril pour une décision à suivre mi 2018. «La mise en service des premiers trains se ferait en 2022» explique Jean-Claude Sandrier. Deux lignes structurantes sont concernées par cet appel d’offres : le Polt et Paris-Clermont. Deux lignes qui à elles seules représentent environ 700 millions d’euros.
«Nous demandons des trains adaptés aux lignes grande distance poursuit le président de l’association «et qui roulent à 220 km/h sur une certaine distance.»
Cette ligne bénéficie aussi de travaux sur les infrastructures ce qui n’est pas sans poser problèmes pour la circulation des trains. Des travaux entamés et qui vont durer jusqu’an 2021. «Nous avons insisté pour qu’il y ait le moins de perturbations possible sur le trafic» note Jean-Claude Sandrier qui pointe la concurrence féroce en embuscade avec notamment les bus Macron.
Des travaux qui auront bien sûr une incidence positive sur le temps de trajet. «SNCF Réseau estime qu’on peut gagner 15 à 20 minutes entre Limoges et Paris ; mais on peut gagner encore 15 minutes de plus sur le trajet avec des travaux supplémentaires ; ça ferait un Paris-Limoges à 2h45, 2h30» souligne le président.
Un temps de trajet raccourci ce qui fait craindre ici et là, des arrêts supprimés dans certaines gares. «Si on ne pose pas la question du temps de trajet, on verra renaître des projets comme Poitiers» explique pour sa part Daniel Geneste, vice-président de Urgence Polt.
Mais il y a beaucoup de possibles, comme se plaît à le dire Jean-Claude Sandrier. «Aujourd’hui, il y a 10 trains par jour sur la ligne. Il faut qu’il y en ait plus ; certains ne s’arrêteront que dans quelques gares, et d’autres, dans toutes les gares. Il faut jouer sur le cadencement.»
S’il y a beaucoup de possibles pour cette ligne Polt, le président insiste : «Il faut surtout une ambition politique. Et le schéma directeur Polt peut se placer dans cette ambition là.»
D’autant que la ligne Polt est la moins déficitaire des TET de France. «Rénovée, elle sera totalement rentable» ponctue Jean-Claude Sandrier.
L’association Urgence Polt attend maintenant le rapport de la mission Delebarre  sur l’amélioration de l’accessibilité de Limoges, du Limousin et des territoires limitrophes qui sera rendu prochainement.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.