Fil info
00:00 Du son plein les bottes à l'Auzelou, place aux Humeurs Cérébrales https://t.co/EpLAkcH4D7
21:40 les Jeunes Agriculteurs ont du son plein les bottes avec les Fatals Picards https://t.co/yIbImcb5XT
19:59 Je pensais que cette affaire était réglée puisqu'ils ont été obligés d'abandonner. Je m'… https://t.co/AkTB6UOKgk
15:54 Entre le FN, ET le DPS. Pourquoi relativiser ???. On sait tous que la plupart des jeunes neo-nazis sont violent....
15:46Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS | L'Echo… https://t.co/RMKcwppxMF
11:57RT : 🤽🏼‍♂️🤽🏻‍♀️Ce soir à L’Aquapolis de . Rencontres Waterpolo France/Suisse ! 18h : match équipe feminine,… https://t.co/Qad8x4x2Bb
11:42RT : L' reçoit ce soir à 19h au stade municipal de Beaublanc 💪 https://t.co/6A6H29J9tX
11:37RT : Au moins 27 femmes sont incarcérées au Salvador pour fausse couche. La loi prévoit une peine de 2 à 8 ans de prison… https://t.co/WPKjviVPbZ
11:34RT : Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
11:33RT : Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
11:22Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi

Mieux connaître et appréhender la maladie de Parkinson

Santé

Echanges, informations et conférences sont au programme de la Journée mondiale de la maladie de Parkinson les 11, 12 et 13 avril, portés par le centre expert régional Parkinson du CHU de Limoges et les délégations départementales de France Parkinson sur les trois départements du Limousin.
D’origine cérébrale, la maladie de Parkinson est une pathologie fréquente qui touche 200 000 personnes en France et débute en moyenne à partir de l’âge de 55 ans. «Les symptômes de la maladie sont diffus, le diagnostic étant essentiellement clinique à partir de signes moteurs tels des tremblements, une lenteur dans les activités de la vie quotidienne et dans la marche, une raideur musculaire qui peut être source de douleurs et d’aggravation de la lenteur, de la constipation, un sommeil agité, une tendance à l’anxiété et à la dépression, et parfois des troubles de la concentration qui peuvent s’agraver avec l’évolution de la maladie» explique le Dr Frédéric Torny, neurologue et médecin coordonnateur du Centre expert Parkinson du CHU de Limoges.
Des symptômes responsables d’un handicap social important qui va retentir à la fois professionnellement, familialement et personnellement et conduire à une diminution des activités du malade qui finit par se replier sur lui-même. Cette année, la Journée mondiale du 11 avril a pour thème «Changer le regard du grand public sur la maladie mais aussi et surtout sur les malades eux mêmes».  «Aujourd’hui la maladie de Parkinson est trop souvent associée à des signes de vieillesse» souligne Jackie Gayout, délégué départemental de France Parkinson 87.  La réalité de la maladie est complexe, les symptômes multiples et les personnes atteintes souffrent non seulement des symptômes mais aussi de stigmatisation de la part du grand public qui ne connait que très mal la pathologie. Notre objectif à l’occasion de la journée mondiale Parkinson est d’enfin mettre fin à ces idées reçues et d’ainsi améliorer le quotidien des malades, qui sont tout à fait capables de maintenir une vie sociale très active».
Ceux-ci sont ainsi invités à se rapprocher des associations de patients  pour  pouvoir échanger, s’informer, et mieux vivre en pratiquant des activités en groupe.
Si des traitements sont disponibles permettant d’améliorer les symptômes durant les premières années de la maladie, le Dr Torny insiste sur l’importance de la recherche clinique en matière de médicaments neuroprotecteurs dont plusieurs sont en cours d’évaluation. «Plusieurs protocoles de recherches sont en cours actuellement y compris à Limoges sur les chélateurs du fer, qui s’opposent à l’accumulation toxique de fer dans le cerveau. Il est important que les patients parkinsoniens qui souhaitent en bénéficier se manifestent auprès du CHU pour pouvoir y participer» conclut-il.
Rendez-vous :
- A Limoges mardi 11 avril : à 10h, stands et dialogues, hall du CHU de Limoges ; 14h30 : Conférence «Les 200 ans de la maladie», lycée Renoir ; A Brive mardi 11 avril : permanence et accueil du public, centre hospitalier ; A Saint-Junien mercredi 12 avril :  de 10h à 12h et de 14h à 16h stands et dialogues, hall du centre hospitalier ;
20h : film – conférence «optimiser l’exercice pour le Parkinson», Ciné Bourse ; A Bourganeuf jeudi 13 avril : à 14h30 conférence «200 ans de Parkinson histoire et actualités», «Le diagnostic un moment clé», salle Maurice-Cauvin, maison des associations. Contacts France Parkinson : Comité Haute-Vienne 06.78.33.14.62 ; Corrèze : 06.87.97.02.82 ; Creuse : 07.50.92.27.50.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.