Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

Trouver plus l’espace afin de mieux cultiver la terre

Haute-Vienne

Depuis 2003, Terre de Liens est une association qui a vocation d’encourager le développement d’une agriculture biologique, biodynamique et paysanne.
Ils étaient une quarantaine dimanche dernier à assister à l’assemblée générale de Terre de Liens
Limousin qui avait lieu à Condat-sur-Vienne (87).
L’association limousine rassemble 144 adhérents dont 38 bénévoles actifs. Son conseil d’administration réunit 15 personnes résidant en Haute-Vienne, Creuse et Corrèze. Agriculteurs et consommateurs, urbains et ruraux, actifs et retraités, la diversité de ce conseil d’administration en fait une richesse. Philippe Segard en fait partie. Il explique : «Nous sommes un mouvement qui comprend plusieurs structures : des associations nationales déclinées en associations territoriales, une structure foncière et une fondation. Le but principal de notre mouvement est d’acquérir des fonciers agricoles pour pouvoir installer des agriculteurs en agriculture biologique».
En effet, le mouvement Terre de Liens est fort d’un réseau associatif mobilisé dans toutes les régions de France qui accompagne des projets, informe et sensibilise autour des enjeux fonciers et agricoles. Aussi, le mouvement dispose d’une foncière, autrement dit d’un outil d’épargne solidaire et d’investissement qui permet d’acheter des fermes. Enfin, Terre de Liens a à sa disposition une fondation reconnue d’utilité publique qui reçoit dons, legs et donations de fermes.
«Les agriculteurs savent que pour acquérir et s’installer sur une ferme Terre de Liens, c’est forcément en agriculture biologique» rappelle Philippe Segard. Pour lui, l’agriculture «raisonnée» est un terme bien trop générique qui ne rime pas forcément toujours avec un réel respect de l’environnement. C’est alors qu’il précise : «Notre action ne se limite pas à acheter des terres puisque nous travaillons avec les institutions locales, les collectivités locales, les mairies pour inciter à changer le regard sur le foncier agricole et le protéger».
L’an dernier, les bénévoles de l’association ont d’ailleurs organisé ou participé à une vingtaine de manifestations dédiées au grand public, avec le principal objectif de sensibiliser et de mobiliser citoyens et acteurs locaux autour des problématiques foncières et agricoles.
Acteur et élu local, Jérôme Orvain, délégué agroécologie et agriculture biologique pour la région Nouvelle-Aquitaine, était présent lors de l’assemblée générale de la délégation limousine : «Il est ici pour exposer les liens qui existent entre foncier agricole, agriculture biologique et les prérogatives qu’il a sur cette évolution au niveau de la nouvelle grande région» résume Philippe Segard.
Les membres du mouvement espèrent bien que l’élargissement des frontières régionales va permettre une prise de conscience sur la nécessité de vraiment développer l’agriculture biologique.
Johan Detour

Commentaires

Modest and
sparkling virtue,
I can hear an
attraction where
a delicate
candle discovers
a fate.

Francesco Sinibaldi

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.