Fil info
15:27RT : Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:27RT : Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
15:26Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:25Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly

La Nouvelle-Aquitaine veut verdir ses maisons

Region

La session du conseil régional s’est terminée hier avec le vote de plusieurs motions dont une, présentée par la majorité, pour soutenir l’appel des maires contre la famine en Afrique.
Cette proposition a engendré un argumentaire surprenant de la part du Fn, pour lequel Jacques Colombier expliquait que son groupe était d’accord avec le thème, mais ne voterait pas la motion sous des prétextes difficiles à comprendre. Mais auparavant, les élus s’étaient penchés sur la transition énergétique, tant des particuliers que des entreprises, dans l’optique d’une réduction de 30 % des gaz à effet de serre. La Région a en effet mis en place une nouvelle politique régionale visant à identifier et soutenir de nouveaux Territoires à énergie positive (Tepos). L’Aquitaine dès 2012 et Poitou-Charentes en 2014 s’étaient engagées dans cette démarche, qui consiste à appuyer les territoires touchés par la précarité énergétique. Le financement d’une assistance à maîtrise d’ouvrage mutualisée et une aide financière (1,5 million sur quatre ans pour la Région, autant pour l’Ademe, cofinanceur et partenaire de l’opération) sont programmés. On compte actuellement douze Tepos sur la grande région, sept en Aquitaine et cinq en Poitou-Charentes, et la volonté est de doubler ce chiffre. Les territoires principalement ciblés sont les intercommunalités. La Région souhaite en effet en accompagner deux de plus de 100 000 habitants, et dix inférieurs à 100 000 âmes, avec une priorité donnée aux territoires ruraux de moins de 50 000 personnes. Dans le cadre de la transition énergétique, elle a signé un premier contrat de partenariat spécifique  avec une entreprise (Tembec à Tartas dans les Landes) qui permettra à cette dernière de voir les surcoûts engendrés par l’amélioration de son efficacité énergétique éligibles à des aides de la Région. Les propriétaires privés souhaitant s’engager dans une démarche globale performante de rénovation énergétique de leur habitat seront aussi accompagnés. En Nouvelle-Aquitaine, le résidentiel représente 26 % de la consommation d’énergie, et 18 % des émissions de gaz à effet de serre. Plusieurs aides, en fonction des publics et des projets, sont mises sur la table, les publics modestes et très modestes étant pris en compte. Le budget régional pour cette opération augmente, et sera compris entre 3 et 4 millions. Deux organismes (la Caisse
d’avance remboursable pour la rénovation thermique et la transition énergétique, Cartte, et l’Agence régionale pour les travaux d’économie d’énergie, Artéé), sont impliqués dans ce soutien.   Enfin, les actions dans ce domaine seront coordonnées avec celles des treize Syndicats départementaux d’électricité et d’énergie de la région. Le conseil régional a également décidé d’harmoniser par le haut l’ensemble des bourses accordées sur critères sociaux pour les futurs professionnels de la santé et du travail social. Plus de 3 000 élèves et étudiants seraient concernés. Dans le cadre de sa politique de soutien à la recherche, des mesures transitoires ont été votées par l’assemblée pour accompagner les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de l’académie de Poitiers.
Isabelle Vitté
Des projets constructifs pour les territoires ont été votés (I. V.)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.