Fil info
20:02Indre - George Sand revisitée en BD https://t.co/gJDcQepjI2
20:02Indre : George Sand revisitée en BD -> https://t.co/Ufc7eksJnK
19:56Mouhet - A Mouhet, on aime la chanson ! https://t.co/bG5g4msz2A
19:56Mouhet : A Mouhet, on aime la chanson ! -> https://t.co/By1ULzA4xP
19:44Brive-la-Gaillarde - Un petit train arrive en ville https://t.co/zDgUQAuARi
19:44Brive-la-Gaillarde : Un petit train arrive en ville -> https://t.co/XSUucGKRg3
19:39Dordogne - Un socle pour reconstruire la gauche https://t.co/wpC1BvGA8X
19:39Dordogne : Un socle pour reconstruire la gauche -> https://t.co/NR1UINrDQA
18:50En déplacement en Creuse, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle Aquitaine, chargé des... https://t.co/PM7jeg6QgZ
18:47Creuse - Montluçon, en attendant Lyon https://t.co/mraRHSctB5
18:27RT : Jacky Simon, 17 ans, habitant Ménetreuil (71) a disparu dans la nuit du 22 au 23 avril. Merci de RT https://t.co/iWBylnmotu
18:09 sera en Haute-Vienne vendredi.
17:48RT : Et quand Hollande sort de sa réserve pour attaquer et non… https://t.co/uvzrFMvlUl
17:42Bergerac : L’indécision et la colère, principaux favoris du second tour ? -> https://t.co/S1V5Di71vw
17:39Jusqu’à dimanche soir 18 heures, Felletin vivra aux rythmes des 5e Journées européennes du feutre. L’événement... https://t.co/46e6DJb2qS
17:38Creuse - Le feutre dans tous ses états https://t.co/c74kKNbj0c
17:34Le Centre d’animation de la vie locale (CAVL) de Guéret a inauguré ses nouveaux locaux dernièrement. Des locaux... https://t.co/xOmK11w1hx
17:33Creuse - Un lieu d'accueil pour tout savoir des animations de la cité https://t.co/lXNeLi0MfF
17:20Bellac - Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! https://t.co/Y17ktTjMXA
17:20# # - : Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! -> https://t.co/sGRm9iJLuq
17:18Saint-Yrieix-la-Perche - L’influence économique de l’hôpital Boutard https://t.co/Z2AInSoeVk
17:18# # - -Yrieix-la-Perche : L’influence économique de l’hôpital Boutard -> https://t.co/QnbFDhswkG
17:17Saint-Junien - Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin https://t.co/PbZs5xPbo1
17:17# # - -Junien : Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin -> https://t.co/p0Z6IM3Izi
16:58Sarlat-la-Canéda : Macron talonné par Mélenchon sur le canton -> https://t.co/vsZJCYOelw
16:55 Même ceux qui feront barrage le 7 mai sont tristes parce qu'on pérennise ainsi le système… https://t.co/IB0pQDseEw
16:49RT : Fils de , je ne voterai jamais pour un parti héritier de la et de l'. (1/2)
16:49RT : Mais qu'on ne me demande pas de soutenir un projet qui sera un formidable terreau pour la prospérité et le renforcement du . (2/2)
16:49 Chirac 2017 c'est non.
16:46RT : La "jeunesse" de Macron en marche vers la suppression de l'ISF à La Rotonde 🤢... https://t.co/iMT94orKYX
16:45RT : Pour rappel, Marine Le Pen se déclare "pour la protection des animaux". Et des Français. https://t.co/yAbjLSrnQQ
16:29RT : Le rend hommage au policier Xavier JUGELÉ au commissariat de de https://t.co/pJBvfdjiVY
16:28RT : "Je souffre sans haine". Discours admirable et courageux du compagnon de lors de l'hommage national à la Préfecture de Police.
16:26RT : Avant Mélenchon, Jospin avait mis… 5 jours à appeler au vote contre Le Pen en 2002 https://t.co/gQN6o7Ua40 https://t.co/UpP7SXA2vE
16:26RT : Je lance un appel notamment à la France insoumise dt je ne comprends pas le silence à nos appels depuis dimanche mais aussi à tte la gauche.
16:25RT : Moi en train de sélectionner mes destinations vacances pour cet été : https://t.co/Ggxhh0blEb
16:22Saint-Chartier : Le réseau d’eau potable réceptionné -> https://t.co/P5tNdH0WZa
13:48En partenariat avec L'ECHO... https://t.co/J0HHDBaPkU
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Haute-Vienne : un nouvel outil pour les propriétaires d'étangs - Zoom : la... https://t.co/8KUBSCE4SR
08:49Brive-la-Gaillarde - Des cartes largement rebattues https://t.co/yQFoF7gyFw
08:48Brive-la-Gaillarde : Des cartes largement rebattues -> https://t.co/i9SMhR2oiY
08:43Tulle - Les Tullistes ont choisi Emmanuel Macron https://t.co/Wu8r4ja5Uw
23:30France - Après l’accord, la vie reprend son cours https://t.co/ReI7DXRiBW
23:29France : Après l’accord, la vie reprend son cours -> https://t.co/ItJlLuVHeZ
23:28France - Les salariés de l’usine Whirlpool ne lâchent pas l’affaire https://t.co/DZn7p7unJ8
23:28France : Les salariés de l’usine Whirlpool ne lâchent pas l’affaire -> https://t.co/qXa8OTqcFj
23:25France - La droite se déchire sur la ligne politique https://t.co/WUVz545rx7
23:25France : La droite se déchire sur la ligne politique -> https://t.co/QLQxOsWexA
23:23France - Des résultats porteurs d’avenir https://t.co/ihCIdlGdo0
23:23France : Des résultats porteurs d’avenir -> https://t.co/6Sohuorbxf
23:21France - Emmanuel Macron, symbole d’une recomposition en marche https://t.co/K6BkG25OD0
23:21France : Emmanuel Macron, symbole d’une recomposition en marche -> https://t.co/gYrkmS9I4m
23:19Basket - Boulazac doit réagir https://t.co/JJt0RiXs4u
23:19Basket : Boulazac doit réagir -> https://t.co/cKTFAAdS4y
23:15Football - 60 ans qu'Angers attend ça https://t.co/6XP3EQZWyc
23:14Football : 60 ans qu'Angers attend ça -> https://t.co/6SjVoLSN44
22:55La une du Mardi 25 Avril 2017 https://t.co/C7AqR7Wdcx

« Urgence médicale absolue »

L’Indre est un des départements les plus impactés par la désertification médicale. Aujourd’hui, il compte moins de 150 médecins généralistes et de 100 spécialistes et si rien n’est fait, on pourrait passer sous la barre des 100 généralistes d’ici 2020.

Depuis le mois de décem-bre, le village d’Ambrault, 950 habitants, dans l’Indre n’a plus de médecin. Pour trouver son remplaçant, la mairie a diffusé environ 300 affichettes dans les trente-deux facultés de médecine du pays, les départements, mais aussi à l’étranger, en Espagne ou à l’ambassade du Togo... Pour le moment. « On n’abandonne pas l’idée de voir revenir un médecin. Tous les habitants attendent, mais pour le moment, pas de projet bien inscrits » déplore-t-on en mairie. La solution pourrait venir de médecins castelroussins prêts à tenir des permanences, mais rien qui assure une présence constante et un bon accès des habitants aux soins. Et ce problème n’est pas propre aux villages éloignés des centres urbains. Sur Châteauroux aussi, trouver un médecin peut s’avérer une affaire très compliquée. « Quand nous sommes arrivés, impossible de trouver un généraliste, se rappelle Antoine*. C’est finalement grâce à une cooptation, un collègue qui changeait de médecin en s’installant dans le sud du département, que nous avons pu prendre sa place dans un cabinet. »
La situation se répète partout. L’Indre est l’un des pires départements français en terme de présence médicale, en « situation d’urgence absolue » martèlent les élus. Avec une diminution de -15,7 % du nombre de médecins entre 2007 et 2016, 172 praticiens pour 100 000 habitants, ces indicateurs sont tout en bas des classements nationaux. La Creuse, 205 praticiens pour 100 000 habitants et la Dordogne, 201, connaissent également des situations tendues. Le département essaie d’attirer les praticiens et les étudiants via une bourse, 600 € par mois pendant 3 ans, pour les étudiants en médecine générale qui s’engageraient après l’obtention de leur diplôme, à s’installer comme praticiens. Il aide également les internes en stage en leur proposant un logement à prix préférentiel. Mais peu de personnes ont demandé à en bénéficier.
En première ligne pour voir la situation se détériorer d’années en années et recevoir les doléances de leurs concitoyens, plusieurs élus ont décidé de prendre les devants et de ne pas attendre une réponse généralisée de la part du gouvernement.
Trouver des solutions sur le terrain
Ainsi, sur la commune de Mézières-en-Brenne, en plein cœur du Parc naturel régional, à 40 minutes du centre hospitalier de Châteauroux, le maire Jean-Louis Camus a choisi de miser sur la télémédecine. Après avoir sollicité plusieurs financements publics, il a pu faire équiper la maison de santé pluridisciplinaire et la maison de retraite. Cette technologie doit permet-tre des consultations à distance avec des spécialistes. L’équipement est prêt. Reste que l’établissement doit faire face à une série de problèmes auxquels les porteurs du projet ne s’attendaient pas. « Nous sommes en partie bloqués car il n’y a toujours pas de raccordements à la fibre optique, un vrai souci pour la qualité de l’imagerie, s’indigne Jean-Louis Camus. C’est inadmissible, Orange nous demande un prix complètement exorbitant. » Sans compter les spécialistes à l’autre bout de la chaîne, difficile à trouver et qui ne jouent pas toujours le jeu. Le recrutement de nouveaux professionnels, notamment des spécialistes, et donc l’augmentation du numerus clausus restent donc une nécessité absolue.
à Valençay, dans le nord du département, à 45 minutes du centre hospitalier de Châteauroux et 40 minutes des urgences d’Issoudun, les élus œuvrent depuis dix ans à la mise en place d’un réseau de maison de santé pour mailler le territoire. Réunis autour d’un pôle principal à Valençay, cinq pôles secondaires répartis sur des communes de l’ancien canton travailleront en collaboration. « Nous espérons que ce dispositif nous permettra d’avoir des consultations avancées. ça doit en être l’avantage car la tension est partout sur l’ensemble du secteur, explique Claude Doucet, maire de Valençay et président de la communauté de communes d’écueillé-Valençay. Nous avons déjà des personnes qui ont signé pour s’installer, d’autres qui sont intéressées, mais nous allons faire un large tour de table pour encore trouver. » La priorité est l’arrivée de généralistes, mais des spécialistes et des professionnels para-médicaux sont aussi recherchés. D’autant plus que le territoire compte plusieurs établissements nécessitant des professionnels de santé comme une maison de retraite, un IME... 450 emplois y sont rattachés.
Un accord a été passé avec les facultés de médecine de Tours et Limoges pour favoriser la venue d’étudiants en stage. Mais l’image du département vieillissant, éloigné des centres urbains en détournent beaucoup. « Certains viennent en stage, mais ils ne restent pas après » déplore Claude Doucet. Pourtant, pour lui, le territoire ne manque pas d’atouts et d’une bonne qualité de vie. Reste à convaincre les futurs professionnels qui sortiront des facultés dans les prochaines années de sauter le pas.
 * Le prénom a été modifié.
Par Morgane Thimel

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.