Fil info
20:40 Merci 😊
20:36 Elle est superbe 😊
20:35 J'veux pas dire mais ma photo est tout aussi belle 😉 https://t.co/uSiCecvEvW
20:33 Voici pardon 😉 https://t.co/HyzoOHrCVb
20:21 Manque une photo... https://t.co/8FObRER1vu
17:40RT : le parquet a su raison garder et la mobilisation a p… https://t.co/y7i3uWLLgZ
17:39RT : Le parquet de abandonne les poursuites à l'encontre du réalisateur , qui a suivi les… https://t.co/H5rqmXy29J
15:05Que la nature est belle en cette période de l'année

Les Nouvelles Zébrures au cœur du monde d’aujourd’hui

littérature

La douzième édition de Nouvelles Zébrures s’est tenue du 28 février au 29 mars sur le territoire néo-aquitain, à l’initiative des Francophonies en Limousin et de sa Maison des Auteurs.
Chaque printemps, les Nouvelles Zébrures ouvrent une fenêtre à partir de laquelle considérer l’horizon de la littérature, les jeux de la langue, les couleurs de la fiction. Elles le font en compagnie d’écrivains – auteurs de théâtre, romanciers – qui les aident à saisir leurs singularités, tout en dissipant les notions vagues de «langue française» et de «francophonie», pour entrer dans le vif du monde d’aujourd’hui.
L’horizon régional est désormais plus vaste, et c’est à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, que les auteurs et artistes francophones invités ont sillonné le territoire durant un mois du 28 février au 29 mars : de Biarritz (64) à Jarnages (23), de Bordeaux (33) à Limoges (87), en passant par Uzerche (19) ou La Rochelle (17), ce sont 10 villes de la Nouvelle-Aquitaine qui ont accueilli des lectures et des rencon-tres avec des auteurs francophones.
Deux théâtres à Paris (La Maison des métallos et La Loge) ainsi que la Librairie-Tartinerie à Sarrant dans le Gers ont également participé à Nouvelles Zébrures.
Dans un souci de diversifier les publics, les lectures et rencontres ont été diffusées dans des lieux très différents : bibliothèque universitaire, librairie, théâtres, auberge culturelle, lycées professionnels, généraux ou agricoles, musée, collèges et institutions partenaires (SACD)…
Avec une attention particulière pour le jeune public, deux propositions étaient à destination des collégiens et lycéens : Crème-Glacée de Marie-Hélène Larose Truchon (Canada-Québec) et Statu Quo de Gilles Poulain-Denis (Canada-Colombie Britannique). Ces textes ont suscité un vif intérêt de la part des élèves lors des échanges avec les auteurs à la suite des lectures.
Ce programme a accueilli plus de 1 000 spectateurs lors de 19 lectures et rencontres dans 14 lieux différents.
A noter que quatre auteurs primés par la SACD (Prix de la Dramaturgie francophone) et par RFI (Prix Théâtre) ont participé à cette édition : Céline Delbecq (Belgique), Edouard Elvis Bvouma (Cameroun), Hakim Bah (Guinée) et Hala Moughanie (Liban).
On retrouvera La Loi de la gravité d’Olivier Sylvestre (Canada-Québec) sur le plateau du cen-tre culturel Jean-Gagnant à Limoges lors du festival des Francophonies 2017.
Cette édition a été construite en partenariat avec plusieurs compagnies de la Nouvelle-Aquitaine : O’Navio (Limoges), La Nuit te soupire (Poitiers), La Sauvage (Limoges) et le théâtre du Versant (Biarritz).
Auteurs invités de l’édition 2017 :
Hakim Bah (Guinée), Edouard Elvis Bvouma (Cameroun), Céline Delbecq (Belgique), Hubert Haddad (Tunisie / France), Aurélia Ivan (Roumanie), Marie-Hélène Larose-Truchon (Canada-Québec), Hala Moughanie (Liban), Gilles Poulin-Denis (Canada-Colombie Britannique), Raharimanana (Madagascar / France), Olivier Sylvestre (Canada/Québec), Marc Vallès (Haïti).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.