Fil info
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC

Un été au rythme des chevaux

Depuis longtemps, Pompadour (19) est un lieu reconnu pour son hippodrome et son haras national. Accueillant de nombreuses compétitions, ce dernier prend une pause estivale où deux animations rythmeront les soirées.

Comme chaque année depuis neuf ans, l’Office de Tourisme du Pays de Pompadour-Lubersac et les Haras Nationaux de Pompadour organisent deux événements durant les mois de juillet et août. C’est dans le manège de l’Orangerie que se dérouleront les cabarets et spectacles équestres de l’été.
Les mardis 11, 18 et 25 juillet, et les mardis 1er, 8, 22, dimanche 13 et samedi 26 août, à 21 heures au manège de l’Orangerie, un spectacle équestre d’une heure divertira les familles. Cette nouveauté a la spécificité d’être entièrement féminine. Sur le thème de la bohème, elle montrera les nombreuses facettes du spectacle équestre. Les artistes feront découvrir leur univers, en mêlant voltige, haute-école, liberté et instant poétique grâce aux tissus aériens de l’Orangerie.
Au tarif de 16 euros par personne et 12 euros pour les enfants de 6 à 12 ans, le prix est attractif pour les familles qui souhaitent voir un spectacle de qualité.
Le cabaret équestre en surprendra aussi plus d’un. Cette année, dix chevaux, deux poneys, trois nouvelles artistes, Gilliane Senn, Amandine Tirebois et Amandine Fournier, et quatre danseuses de l’ACPP (Association Culturelle du Pays de Pompadour) spécialisées dans le modern jazz et classique, se produiront sur scène ensemble pour un dîner-spectacle.
La représentation est coécrite par les artistes et organisateurs. En participant aux cabarets, les spectateurs pourront goûter au dîner préparé par le traiteur Le Hech, meilleur ouvrier de France. Au menu, foie gras de canard maison, colimaçon de veau aux girolles, fagot d’haricots verts et millassou, charlotte aux framboises.
Durant les interludes gustatifs, le public aura le plaisir d’écouter les chansons pop, soul et jazz de John Bennett.
Les cabarets équestres commenceront à 20 heures, les samedi 15 et vendredi 28 juillet, et les vendredis 4, 11, et 25 août, et dureront deux heures.
Le trio d’artistes présent à cette occasion viendra séjourner aux Haras de Pompadour pour les deux mois d’été. Chacune se dit ravie de venir dans «la Cité du cheval».
Les trois femmes apporteront chacune une spécificité au show. Gilliane Senn fera du liberté, Amandine Tirebois, venant du milieu du cirque, apportera une touche d’originalité, et Amandine Fournier, la plus jeune, offrira un zeste de fraîcheur, «j’ai toujours aimé le partage avec le public, et mes partenaires», confie-t-elle
Gilliane Senn explique son choix de venir présenter son spectacle à Pompadour : «le Haras national  est un site majestueux et les installations m’ont tout de suite séduite. J’ai donc décidé d’y poser mes valises, accompagnée de mes quatre chevaux». Pour Amandine Fournier, c’est surtout un honneur de partager la scène avec des personnes reconnues. «Je souhaite travailler depuis longtemps avec Gilliane Senn et j’admire depuis des années le travail d’Amandine Tirebois».
Pour cette dernière, non issue du milieu équestre, les trois professionnelles ont «des univers et des caractères différents», mais elles attachent «toutes une grande importance à vouloir partager un moment de détente et de simplicité rempli d’émotions, et ainsi provoquer l’émerveillement chez le public». Du 8 juillet au 3 septembre, le public pourra assister, à partir de 15 heures aux «coulisses des spectacles équestres» durant 30 minutes où les artistes expliqueront la façon dont elles travaillent à la création d’un spectacle avec leurs chevaux.
Par Camille Obry

Nike Bonafide