Fil info
01:13 Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
22:42Basket : Regarder obligatoirement devant -> https://t.co/5sJEGOFU16
22:38Football : Pour le PSG, ça ne pouvait pas être pire! -> https://t.co/4Ijgp2EN5j
19:00France : Le président du conseil départemental Germinal Peiro ne doute plus que la préfète va signer l’arrêté préfe… https://t.co/d7MI1hbo26
18:57Région : Paroles de jeunes lectrices du «Renaudot des lycéens» -> https://t.co/ukKd81Z6Mv
18:53# # - -Vienne : Une collecte de jouets de salariés pour que personne ne soit oublié -> https://t.co/GiuYdfokar
18:40Périgueux : Tous les services à 10 minutes -> https://t.co/TADgCXt0cG
18:39Région : Honneur à des salariés engagés -> https://t.co/evv9jVI9c4
18:25Bergerac : Préavis de grève à la plateforme D’Aucy -> https://t.co/BLCktmYWJw
18:21Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour -> https://t.co/97U6fCrCaL
18:19# # - -Vienne : L’Historail de Saint-Léonard a besoin de vous -> https://t.co/SK0V2OKtAj
18:18Indre : Déserts médicaux : un nouveau zonage plus favorable -> https://t.co/Xj5CIHt4DJ
18:15Indre : Quel est le prix de la vitrine de Noël ? -> https://t.co/ccxGVZcGjC
18:14Indre : L’US Le Blanc gifle Jeu les Bois 8 à 2 -> https://t.co/Xz6lXECUsO
18:02RT : [ Communiqué ] La mortalité routière en hausse de 8,9% en novembre 2017 ➡️ https://t.co/enekqoFedb https://t.co/zWnsVXGuly
17:44RT : | Opération nettoyage ce week-end au lac de Saint-Pardoux. Bravo aux bénévoles ! 👏 La vidange touche à sa… https://t.co/tpuegiV9cD
17:39RT : venue d' à Chanteix le 14 décembre : merci https://t.co/XI2wuSk6fU
17:36RT : a placé la en vigilance Jaune pour ❄️ et de ce soir… https://t.co/Bmcxdi0S1F
17:23# # - -Gence : Repas des aînés: convivialité échanges et danses de salon -> https://t.co/IHkY9r2cve
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Solutions pour réduire l’usage des phytos -> https://t.co/0lZJC2h1v8
17:15# # - Croisille-sur-Briance : La commune revêt ses habits de lumière -> https://t.co/Xs2GSvcmNW
17:12# # - Dorat : L'Harmonie sur tous les fronts -> https://t.co/hh15Mc2vH7
16:18RT : Il existe 25 centres de rétention administratives répartis sur le territoire français. Mais savez-vous ce qu’est un… https://t.co/YuLJ0RWFps
15:50France : Une base nautique flambant neuve -> https://t.co/cEdWh9XMJZ
14:37Egletons : Les 2e Foulées gourmandes attirent des centaines de coureurs et marcheurs | L'Echo https://t.co/fINZXlV3Tf via
14:34Egletons : Des manifestations en marge de la visite d'Emmanuel Macron | L'Echo https://t.co/wZo8Yep94o via
14:11 Ben merde alors, je pensais que était partie intégrante du programme .… https://t.co/ZqAjVTgw6d
14:00Corrèze : Projet d'usine à pellets torréfiés : sous le feu ardent de la critique https://t.co/6xlk2fU8X1
12:58Le snes Limousin dénonce le coup de rabot sur les subventions de fonctionnement des lycées généraux et technologiqu… https://t.co/QWA08GjBEu
12:11 sera au marché de Noël de Velles Dimanche 17 décembre https://t.co/kWortviE8Q
11:23Corrèze : Sous le feu ardent de la critique -> https://t.co/hqqTGXs67B
07:23"Sa dernière évasion"... fiscale ? Eh ben, ... https://t.co/uoeKefDQeH

Les salariés lèvent le blocage

GM&S Industry

Que de rebondissements encore pour les salariés de GM&S Industry. Alors qu’ils avaient décidé de lever le blocage du site PSA de Sept-Fons dans l’Allier après avoir obtenu que leurs questions sur l’emploi et la supralégale notamment soient inscrits à la nouvelle réunion prévue mardi au ministère, au moment de partir vers 20 heures, ils trouvent leur camion endommagé, pas question de laisser cela en l’état. Finalement, vers 21h30, ils ont pu prendre la route direction la Creuse,  presque 48 heures après leur arrivée sur le site bourbonnais.
Malgré une nuit courte et la fatigue qui commençait à poindre, les salariés ne comptaient pas repartir de l’Allier sans rien obtenir, il n’en était pas question. Quoi que puisse en penser le ministre de l’économie qui a réitéré dès jeudi matin son appel à la levée immédiate du site sinon «il prendrait toutes les décisions nécessaires» a-t-il indiqué à l’AFP ou encore le syndicat majoritaire FO du site de Sept-Fons qui demandait aussi dès mercredi soir la levée du blocage.
Si la discussion engagée jeudi en matinée avec la direction du site bourbonnais n’avait pas fait bouger les lignes, les choses ont évolué au cours de l’après-midi. Les salariés voulaient un écrit de PSA sur les engagements du groupe sur les différents points qu’ils posent : l’augmentation du nombre de salariés repris, son soutien, la supra légale mais PSA ne voulait pas bouger tant que le blocage n’était pas levé. Impossible pour les salariés. PSA devait s’engager à ouvrir les négociations sur l’emploi et la supra légale pour lever le blocage. Pourquoi il ne le ferait pas ? Lors des deux précédents redressements, le groupe automobile avait financé la supra légale. Il explique que la différence viendrait du fait que GM&S ne fabrique plus de pièces stratégiques. Mais pour les salariés il est hors de question d’avoir travaillé en moyenne une trentaine d’années pour les constructeurs et de ne partir sans rien, qui plus est, à cinquante ans. «L’Etat leur a filé 800 millions d’euros, on leur demande pas 800 millions d’euros», déplore Patrick Brun. D’où leur détermination.  
Lors d’une réunion avec le préfet de l’Allier Pascal Sanjuan, les salariés ont de nouveau martelé ce message. Cette fois PSA ce serait engagé par écrit sur le chiffre d’affaires. Le préfet, à l’écoute, a fait remonter au ministère. Les salariés ont obtenu que ces quatre points soient inscrits  à l’ordre du jour de la réunion prévue mardi au ministère avec l’ensemble des acteurs du dossier : les organisations syndicales, l’Etat, les constructeurs et GMD. «Ce n’est pas une victoire mais c’est une avancée», constate Patrick Brun qui annonce alors la levée du blocage. Mais alors qu’ils s’apprêtaient à partir, ils découvrent sur leur camion un pneu percé, de la colle sur le pare-brise et les portières. Ils ne partent plus, «qu’ils assument leur connerie», enrage Patrick Brun. Finalement, à 21h35, après avoir eu confirmation que leur camion soit réparé, ils sont repartis vers la Creuse.   
Les salariés qui ont reçu le soutien de leurs fidèles camarades de l’union locale CGT de La Souterraine, de Laurence Pache... durant cette deuxième journée ont quitté l’Allier avec toujours la même volonté : sauver le maximum d’emplois et donner à ceux qui partiront ce qu’ils méritent. Un combat pour les 277 familles et tout un territoire.  Rien n’est fini.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.