Fil info
11:57RT : 🤽🏼‍♂️🤽🏻‍♀️Ce soir à L’Aquapolis de . Rencontres Waterpolo France/Suisse ! 18h : match équipe feminine,… https://t.co/Qad8x4x2Bb
11:42RT : L' reçoit ce soir à 19h au stade municipal de Beaublanc 💪 https://t.co/6A6H29J9tX
11:37RT : Au moins 27 femmes sont incarcérées au Salvador pour fausse couche. La loi prévoit une peine de 2 à 8 ans de prison… https://t.co/WPKjviVPbZ
11:34RT : Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
11:33RT : Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
11:22Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
23:16International : Le sort des civils en débat -> https://t.co/XtVXKgp6in
22:42France : Déradicalisation : un peu d’humilité pour un énième plan -> https://t.co/gjVtpMYoJN
22:40France : Négociez, il en restera peut-être quelque chose -> https://t.co/Onm4Rza19Q
22:29Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
22:23RT : Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
22:22RT : Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
22:22RT : Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
22:21RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
21:23 Pour le 15 MARS à PARIS il faut AIDER les RETRAITÉS à s’organiser pour CE DÉPLACEMENT CAPITAL! Personnelleme… https://t.co/kzj0ogHFto
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs

On fait souffler le chaud et le froid aux salariés

GM&S

Une semaine après une réunion à Bercy où quelques avancées avaient été notées mais où il restait à voir le nombre de salariés repris et la supra légale, clause suspensive à la reprise pour les salariés de GM&S Industry à La Souterraine, les choses n’avancent pas. Une rencontre était prévue avec Alain Martineau, PDG de GMD seul repreneur potentiel du sous-traitant automobile mais il a annulé. Les salariés ont décidé de maintenir leur action prévue ce mardi.
Attendre. Les salariés de l’usine creusoise en ont l’habitude depuis la mise en redressement judiciaire de l’entreprise en décembre dernier. Cela devient long, trop long. «Positif ou négatif, il faut que ça cesse», avoue l’un d’entre eux. A chaque fois qu’il y a un peu d’avancées, le soufflé retombe très vite... «C’est usant, usant», résume Patrick Brun.  
Alain Martineau avait prévu de venir sur le site lundi matin vers 10 heures. Finalement il ne franchira pas les grilles. Des rumeurs circulaient depuis quelques minutes lorsque les représentants du personnel le confirment vers 11 heures. Le but de la visite était de prendre contact, de discuter du projet industriel. Pour les salariés, il aurait pu se déplacer. «Il souffle le chaud et le froid, note Pascal Lavallette. ça aurait été une marque de respect».  «Il a peur des salariés. Il sait que nous n’avons pas l’intention de rester à 120 salariés repris», ajoute Yann Augras. «Lui, il dit que cela ne sert à rien», rapporte Vincent Labrousse. D’après ce qu’ils savent, Alain Martineau n’est pas venu car des points restent à éclaircir sur les clauses suspensives de son offre de reprise. Il confirme qu’il ne voulait pas «présenter un plan non finalisé, «des conditions suspensives ne sont pas encore levées». Notamment sur le bail avec la SCI, propriétaire des murs. Ce bail comporterait une clause demandant que les travaux soient à la charge du locataire pour les six années à venir. «Il y a des financements à assurer», précise aussi Alain Martineau qui a indiqué qu’il sera présent au tribunal de commerce de Poitiers, mercredi matin lors de l’examen de son offre de reprise. Une journée importante pour les salariés de GM&S qui craignent le pire. Pour le moment, les représentants du personnel s’interrogent sur quoi le tribunal peut se baser car il n’y a ni d’écrits du ministère ni des constructeurs. «Ils ont envie que ça ferme», souffle Paulo. «C’est la liquidation mercredi», confirme un autre... Pour Vincent Labrousse, «le gouvernement n’a pas tenu ses engagements». Eux les tiennent et vont continuer à se battre !
Nouvelle action
Réunis à nouveau en assemblée générale, ils ont décidé de maintenir leur action sur un site stratégique des constructeurs dès aujourd’hui pour maintenir la pression  et essayer de faire bouger les choses. Une action «contrainte» pour faire augmenter le nombre de salariés repris et réclamer une supra légale qu’ils considèrent «comme une reconnaissance, une indemnisation de préjudice».
«On espère que ça va bouger», note Patrick Brun. En tout cas, tant que ça ne sera pas le cas, ils ne lèveront pas leur mouvement.

V.J.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.