Fil info
23:59 Retour au 19e siècle. ...
17:20Catherine Baly, secrétaire générale de l’Union départementale CGT de la Creuse était convoquée jeudi au... https://t.co/MurxSp1j1I

Des réponses toujours attendues

GM&S Industry

Un plus grand nombre de salariés repris et une prime digne de ce nom, voilà ce que demandent les salariés de GM&S Industry.
Après avoir passé la nuit de mardi à mercredi à Flins dans les Yvelines (voir notre édition d’hier), les salariés toujours déterminés ont  tenté de s’approcher du site Renault. En vain. Marqués à la culotte par les CRS, ils ont décidé en assemblée générale de poursuivre le mouvement à... Sept-Fons (Allier). Une usine de PSA qu’ils avaient déjà bloquée il y a quelques mois... Mais les CRS les attendaient. Ils ont donc installé leurs tentes à quelques mètres de là. Les salariés comme le réaffirme le secrétaire du comité d’entreprise Yann Augras sont ouverts à la discussion et attendent des réponses de l’Etat et des constructeurs. Hier, un rendez-vous avait été annoncé s’ils ne bloquaient pas de site (sic). Facile à dire. Hier soir, alors que le site n’était pas bloqué, les salariés n’avaient pas eu de nouveau. Ce à seulement quelques heures de la décision du tribunal de commerce de Poitiers qui rendra normalement sa décision aujourd’hui sur l’offre de reprise déposée par GMD.
expertise nuancée sur l’offre
Cet été, le cabinet d’expert-comptable Syndex a analysé cette offre pour le comité d’entreprise. Au cours de ses travaux, le cabinet qui n’a pu se baser que sur la seule offre, il n’a pu rencontrer le P-DG Alain Martineau, rappelle que l’émergence de cette offre a été plus que difficile. Il constate que les constructeurs ont apporté un «soutien timide» à l’usine sostranienne. Il semblerait, d’après les analyses réalisées, que les deux clients, PSA et Renault, n’aient pas tout mis en œuvre pour affecter de nouveaux programmes significatifs après la reprise d’Altia. Sur leurs engagements pris , s’ils étaient «indispensables», ils ne sont pas «suffisants» et n’ont pas été développés. Pour les experts-comptables, il aurait fallu aborder quels types de pièces, pour quels modèles... mais aussi la compétitivité du site. Pour eux ce qui compte ce sont les savoir-faire de l’usine. Le cabinet précise «la filière de l’emboutissage automobile, qui représente plus de 2 Milliards d’euros de chiffre d’affaires s’est restructurée entre 2009 et 2013 et que la reprise de l’activité dans la filière française conduit beaucoup de ses sites à regorger de charge et de projets. Passer de 25 à 40 ou 50 millions d’ euros n’aurait certainement pas fragilisé le tissu des concurrents et n’aurait constitué qu’un effort très modéré pour ses principaux donneurs d’ordres».
Sur GMD, le cabinet a évoqué seulement des informations publiques vu que GMD n’a pas répondu aux sollicitations. Il parle d’un groupe «fortement restructuré» avec une présence à l’étranger désormais. Sur le site de La Souterraine, le cabinet indique partager le même constat sur la part matière qui est différente que celle pratiquée ailleurs. Selon Syndex, GM&S a souffert de prix trop bas. Quant à l’offre en elle-même, comme précisé dans notre édition d’hier, il note un «niveau bas» d’emplois compte-tenu des engagements pris. GMD parle d’un chiffre d’affaires de 18 et 20 millions d’euros sur les deux premières années, un chiffre inférieur à celui annoncé par le ministère  (22). «Cela paraît d’autant plus faible qu’il conviendrait d’ajouter un volant de chiffres d’affaires avec d’autres clients», est-il précisé dans le rapport. En conclusion, il est écrit que «GMD prend peu d’engagements», et que toutes les questions émises même si l’offre est validée mériteraient d’être posées et justifiées par GMD afin de «donner des garanties à ceux qui poursuivront dans l’entreprise».
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.