Fil info
20:38# # - -Vienne : Contre l’absurdité -> https://t.co/ZHHA1VD3Kg
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/SmgV3kd1ed
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/IOpxUc6CbN
19:37# # - : Aux soins des droits des accidentés de la vie -> https://t.co/9tJQohVVht
19:36# # - -sur-Gartempe : Tout pour la petite reine à «Vélo Concept 87» -> https://t.co/WYkaMgxBUG
19:34# # - -Yrieix-la-Perche : Lutte : un titre de champion de France -> https://t.co/6PnGtbFcc5
19:32# # - -Bonneval : Finale nationale des Ovinpiades : Pierre Mazeau représentera La Faye -> https://t.co/YSPJWNrakf
19:30France : Bénédicte Martin visite Saica Pack et AFC Emballages -> https://t.co/C3RgOOYO5F
19:24# # - -Jouvent : Une soirée avec «Musiqu’à deux» -> https://t.co/T8MnE6DxzD
19:08Tulle : Le grand orgue de la cathédrale relevé -> https://t.co/Nb68h1azz7
18:57Brive-la-Gaillarde : Le jeune conducteur lance une course poursuite avec la police -> https://t.co/Zi835pmxim
18:54Indre : La Région Centre soutiendra les équipements de visioconférence -> https://t.co/xjiXKS0CzT
18:47Brive-la-Gaillarde : Les Jardins de Rivet cherchent de la laine -> https://t.co/4WX7fCiCFl
18:31RT : Les élèves de Treignac chantent devant le premier poids lourd 4x4 X Truck de fabrication 100% française. Dans une c… https://t.co/VgKIlgH2iw
17:46Appel de la France Insoumise, partout en France, à rassemblement. En Dordogne, il se déroule ce soir à 18h 30 devan… https://t.co/E1wq9VqFPX
17:43Elle n’y tenait plus, ça devait sortir... Le 26 juin, de bon matin, au lendemain d’un accident qui a coûté la vie... https://t.co/TECAtar9Uu
17:19RT : Alerte pollution : la vitesse réduite de 20km/h sur les routes de Gironde https://t.co/sjai0IHfA3
17:19RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
17:19RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:18RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:05RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:00RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:00RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
16:56RT : 10 ème jour de grève ! Mobilisés, déterminés et si solidaires !! On ne lâchera pas ! On veut une VRAIE juridiction… https://t.co/zEkzvHYw0A
16:29RT : J’étais mardi en Creuse, voilà la réalité. Guéret-Felletin, Guéret-Montluçon, Guéret-Limoges menacées de fermeture… https://t.co/qktHlLFXQQ
16:26Ribérac : La faim pour crier sa colère -> https://t.co/RCKz9r2EQK
16:24Dordogne : Le premier conseiller de l’ambassade de Palestine attendu le 28 février -> https://t.co/iYXfTSpCb3
15:49Région : L’œuf ou la poule ? Les deux ! -> https://t.co/9PAwxRFijt
14:31Chaillac : La Compagnie du Cheval bleu présente sa pièce « Ruades » dimanche -> https://t.co/jvpOIC8Fye
14:30La Châtre : L’ouverture de la pêche à la truite se prépare -> https://t.co/uDMLDRl6mi
13:05RT : « La simplification et la suppression des frontières en Europe a été une véritable opportunité criminelle ! » - Lor… https://t.co/gbi4jDYKAu
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via

Les salariés ne déposent pas les armes

GM&S Industry

Impassible comme la garde royale britannique, tout en mâchoire et en carapace, un régiment de CRS bouclait samedi l’entrée de la rue Martin-Nadaud à Guéret. Dépêchés en nombre pour faire leur boulot, ils se trouvaient face de simples ouvriers tout en blouse et en T-shirt qui ne demandaient qu’à défendre le leur.
C’est une habitude depuis quelques temps. Où qu’aillent les salariés de GM&S, ils sont attendus par les forces de l’ordre comme des criminels des plus dangereux, ou pire, comme des chiens. Une attention qui n’est pas celle qu’on accorde en tant normal à des victimes.
Depuis l’annonce, les autorités considèrent le problème réglé : l’ancien député était présent auprès des salariés, pas le nouveau. « Le rôle des politiques est de soutenir l’aménagement du territoire. En ne venant pas aujourd’hui, le député ne tient pas ce rôle », souligne le délégué CGT Vincent Labrousse. Quant au préfet, avec lequel comptaient s’entretenir, les salariés ont dû l’attendre un petit moment, relégués derrière le Salon de l’habitat et l’inauguration d’un étang à Lizière. « Il faut croire que 156 personnes dans la misère, ça ne l’intéresse pas », lâche un salarié à cette annonce.
« Depuis qu’on est rentré de congé, il n’y a pas eu une rencontre avec la cellule de crise », rappelle Vincent Labrousse. « La reprise de l’entreprise, c’est une chose, la faire fonctionner, c’en est une autre. On veut une reprise pérenne. » Pour garantir le chiffre d’affaires de 23 millions d’euros escompté, c’est 170 salariés qui sont nécessaires, pas 120.
« Ce n’est pas une illumination de syndicalistes, c’est une réalité économique. Si on était 283, c’était pas pour enfiler des perles. Il y avait une exigence qualité. C’est pour ça qu’il y avait des gens dans les bureaux », poursuit le délégué syndical qui voit dans la reprise à 120, la remise en cause de la diversification - jusque-là valorisée et encouragée par les différents acteurs du dossier - et dans la foulée un site complètement dépendant de Renault et PSA. Les 120 annoncés comme sauvés sont simplement en sursis...
Quant aux 156 envoyés au rebut, ils entraîneront avec eux leur familles, leurs communes, leurs écoles, leurs commerces, leurs territoires. C’est ainsi que la mobilisation de soutien comptait, des ouvriers d’autres boîtes et des citoyens lambda, des membres de la CGT, du PC, des Insoumis ou encore de la confédération paysanne. « Nous sommes ici pour apporter un soutien humain »,  insiste son porte-parole, Jean-Bernard Teuma, indigné par la manière dont les salariés sont traité certains après 30 ans de carrière, « mais aussi pour rappeler aux paysans de la Creuse, que ce qui arrive aujourd’hui à GM&S, avec Renault et Peugeot qui achètent à l’extérieur, va leur arriver demain avec le CETA... »
Mais qu’elle comptait, en revanche, trop peu d’élus... Des élus que Yann Augras cherche à relancer via leur attachement à l’école : « Les salariés de GM&S vont rejoindrent les emplois aidés. Ces chômeurs, ce sont des familles, des enfants qui vont partir... Et bordel de merde, une commune qui n’a pas d’école, elle est morte », assure le représentant  CGT qui exhorte les élus quelle que soit leur orientation à se mobiliser. « C’est dans la rue que ça se passe, pas derrière le cul à Macron. »
« Est-ce qu’on va revenir aux temps des seigneurs ? Nos enfants méritent pas ça. À la tête de l’Etat, ils ne sont qu’une poignée. On peut inverser les choses », appuie Yann Augras. Les salariés, qu’ils soient repris ou non continueront à se battre. Une association de soutien aux salariés de GM&S va, par ailleurs, être activée prochainement pour continuer la lutte, maintenir la solidarité et apporter un soutien juridique aux salariés.
À noter, enfin, que la possibilité d’une reprise à plus de 120 avec le recours à du chômage partiel le temps que le volume de production reprenne, serait étudiée à Bercy.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.