Fil info
20:38# # - -Vienne : Contre l’absurdité -> https://t.co/ZHHA1VD3Kg
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/SmgV3kd1ed
19:50# # - : Lorsque l'on partage la notion d'avenir -> https://t.co/IOpxUc6CbN
19:37# # - : Aux soins des droits des accidentés de la vie -> https://t.co/9tJQohVVht
19:36# # - -sur-Gartempe : Tout pour la petite reine à «Vélo Concept 87» -> https://t.co/WYkaMgxBUG
19:34# # - -Yrieix-la-Perche : Lutte : un titre de champion de France -> https://t.co/6PnGtbFcc5
19:32# # - -Bonneval : Finale nationale des Ovinpiades : Pierre Mazeau représentera La Faye -> https://t.co/YSPJWNrakf
19:30France : Bénédicte Martin visite Saica Pack et AFC Emballages -> https://t.co/C3RgOOYO5F
19:24# # - -Jouvent : Une soirée avec «Musiqu’à deux» -> https://t.co/T8MnE6DxzD
19:08Tulle : Le grand orgue de la cathédrale relevé -> https://t.co/Nb68h1azz7
18:57Brive-la-Gaillarde : Le jeune conducteur lance une course poursuite avec la police -> https://t.co/Zi835pmxim
18:54Indre : La Région Centre soutiendra les équipements de visioconférence -> https://t.co/xjiXKS0CzT
18:47Brive-la-Gaillarde : Les Jardins de Rivet cherchent de la laine -> https://t.co/4WX7fCiCFl
18:31RT : Les élèves de Treignac chantent devant le premier poids lourd 4x4 X Truck de fabrication 100% française. Dans une c… https://t.co/VgKIlgH2iw
17:46Appel de la France Insoumise, partout en France, à rassemblement. En Dordogne, il se déroule ce soir à 18h 30 devan… https://t.co/E1wq9VqFPX
17:43Elle n’y tenait plus, ça devait sortir... Le 26 juin, de bon matin, au lendemain d’un accident qui a coûté la vie... https://t.co/TECAtar9Uu
17:19RT : Alerte pollution : la vitesse réduite de 20km/h sur les routes de Gironde https://t.co/sjai0IHfA3
17:19RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
17:19RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:18RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:05RT : Petit message aux cheminots : je viens de faire depuis mardi : Paris/La Souterraine. La Souterraine/Brive. Br… https://t.co/ZbknL7kk4R
17:00RT : Les cheminots ont voté. participera aux manifestations du 22 Mars . Nous appelons les usagers et les asso… https://t.co/lkI3xQIWj4
17:00RT : Début de la pose d'une tour d'étaiement pour soutenir plusieurs façades rue de la Boucherie suite à l'incendie https://t.co/7KhVBkdAhM
16:56RT : 10 ème jour de grève ! Mobilisés, déterminés et si solidaires !! On ne lâchera pas ! On veut une VRAIE juridiction… https://t.co/zEkzvHYw0A
16:29RT : J’étais mardi en Creuse, voilà la réalité. Guéret-Felletin, Guéret-Montluçon, Guéret-Limoges menacées de fermeture… https://t.co/qktHlLFXQQ
16:26Ribérac : La faim pour crier sa colère -> https://t.co/RCKz9r2EQK
16:24Dordogne : Le premier conseiller de l’ambassade de Palestine attendu le 28 février -> https://t.co/iYXfTSpCb3
15:49Région : L’œuf ou la poule ? Les deux ! -> https://t.co/9PAwxRFijt
14:31Chaillac : La Compagnie du Cheval bleu présente sa pièce « Ruades » dimanche -> https://t.co/jvpOIC8Fye
14:30La Châtre : L’ouverture de la pêche à la truite se prépare -> https://t.co/uDMLDRl6mi
13:05RT : « La simplification et la suppression des frontières en Europe a été une véritable opportunité criminelle ! » - Lor… https://t.co/gbi4jDYKAu
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via

Toujours dans le flou !

GM&S Industry

Le feu à l’entrée du sous-traitant automobile GM&S a repris de plus belle en ce lundi matin. Si deux réunions ont eu lieu, les salariés n’ont pas vu la moindre avancée. Tout reste flou.
Les salariés étaient sur le site mais  à quoi doivent-ils s’attendre ? La reprise par GMD a été validée par le tribunal de commerce jeudi et  Alain Martineau, en possession du site depuis minuit, est arrivé à La Souterraine peu avant midi. La grille a été secouée. «Martineau est dans nos murs», indique Jean-Marc Ducourtioux délégué CGT ajoutant  que celui-ci n’a pas dit bonjour aux salariés. De leurs côtés, les représentants du personnel choisissaient un cabinet de reclassement.  Un dossier long, technique, compliqué. D’autant plus que l’incertitude demeure notamment sur les mesures d’accompagnement. Le gouvernement avait annoncé un doublement pour la formation soit 5.000 euros pour chaque salarié mais la moindre formation se rapproche plus des 9.000 euros... La période de reclassement s’étend sur 12 mois, insuffisant pour eux.
L’après-midi, un comité d’entreprise s’est déroulé sur le plan social. Alain Martineau a quitté le site vers 15 heures après avoir été interpellé par des salariés sur leur devenir, son projet industriel. Sa seule réponse  : il n’ira pas plus loin que les 120 salariés. Quant au reste, cela demeure flou même lorsque les salariés, remontés, envahissent la salle Aubusson où se tient le CE. Après des questions aux représentants de l'administrateur, ils demandent à deux de ses hommes,  le responsable du pôle emboutissage et son responsable des ressources humaines, de  venir répondre aux nombreuses interrogations. Ce à huis clos. «Si vous voulez pas de moi, je m’en vais»,  leur lance le responsable emboutissage. «Ce n’est pas ce que les salariés ont dit, ils ne veulent pas de cette reprise là. On ne comprend pas ce positionnement inflexible», explicite Vincent Labrousse. Ils s’interrogent sur la cataphorèse et le peu de salariés repris, le nombre de salariés toujours le même depuis le départ, l’avenir de la tôlerie, l’outillage... Sur ce dernier point, il semblerait que la réponse soit trouvée : «on avait ce fonctionnement et ça nous coûtait plus cher d’être intégrée que de sous-traiter». Quand Me Borie, l’avocat du comité d’entreprise évoque un calcul sur 18 millions d’euros de chiffre d’affaires, le responsable affirme qu’il n’a pas d'élément. Pour les deux responsables de Martineau qui vont être rejoints par toute une équipe aujourd’hui, l’objectif est clair : «redémarrer l’usine et faire en sorte qu’elle fonctionne». Si Alain Martineau espérait le matin-même que ça serait dans huit jours, il semblerait que cela soit plus long. «Nous ne sommes pas assez pour remettre en route les machines», tonnent les salariés. «23.000 m² couverts et travailler en 2/8 avec 120 salariés, ça ne donne pas envie de travailler», ajoute Vincent Labrousse. «Je comprends la nostalgie mais ce n’est pas cela qui fait le business plan», rétorque le responsable. Rien n’avancera.  «A l’aube de reprendre l’usine, il n’y a pas de projet industriel et commercial», résume Yann Augras  au sortir de «cette journée de m..., une journée médiocre». 54 salariés ont indiqué qu’ils voulaient partir... «ça fait mal, on pense qu’il ont en ont marre, confie le syndicaliste. C’est dommage, ce sont des compétences et des savoir-faire qui s’en vont».
Mais rien n’est perdu pour les salariés. «Il faut continuer à se battre», martèle Yann Augras.  Notamment pour obtenir une supra légale pour partir dignement. Ils seront dans la rue ce matin à La Souterraine et à Guéret cet après-midi et d’autres actions sont prévues si GMD ne répond pas aux interrogations. «Nous avons décidé avec les salariés-es de nous protéger, nous et nos familles.»
V.J.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.