Fil info
22:24RT : Victoire pour la liberté d'expression. Nous poursuivons le combat https://t.co/fIKk3fOp8N
22:23RT : L'Indication Géographique Protégée (IGP) a été accordée aux porcelainiers de Limoges. Seule la porcelaine entièrem… https://t.co/MOWbd1dtGS
22:23RT : Région : Jeudi 14 décembre, ils chanteront pour L’Echo -> https://t.co/FsiQBvNj7M
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT

A89 : Les affaires roulent sur le bon axe

4e Rencontres d'Affaires :

La TransEuropéenne relie Lyon à Bordeaux en 5h  15 ; une aubaine pour le développement économique des territoires du Centre-France que les sept CCI  de l’axe A89 valorisent à travers des rencontres d’affaires organisées depuis 2013.

Cette année, la Corrèze affichait la thématique «Bien-être, Nutrition et Santé» pour l’organisation de ces 4èmes rencontres d’affaires. Près de 150 entrepreneurs de ces secteurs d’activités se sont retrouvés mercredi dernier dans la salle de conférence de l’immeuble consulaire de Brive à l’invitation des CCI de Bordeaux-Gironde, Corrèze, Dordogne, Lyon Métropole-Saint-Etienne-Roanne, Puy de Dôme et des CCI régionales Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine. Françoise Cayre, présidente de la CCI Corrèze, s’est félicitée du «dynamisme du réseau» de l’axe A89. Une autoroute que les chambres de commerce avaient soutenue lors de sa construction à travers l’association La Trans’ Européenne créée en 1980. Une occasion de rappeler leur mobilisation et le succès de l’opération de lobbying menée il y a presque 40 ans. Le désenclavement des territoires ruraux reste le souci majeur des chambres consulaires, qui souhaitent maintenir une économie porteuse d’emplois et encourager l’installation d’entrepreneurs.
Aujourd’hui, outre la question de la mobilité, le développement du numérique participe à l’implantation d’entreprises. La question des infrastructures à déployer sur les territoires est aussi abordée lors de ce type de réunion. Ainsi, Jean-François Cledel, président de la CCI Nouvelle-Aquitaine, soulève la pertinence du déploiement forcené de la fibre optique. Il préconise d’oberver les besoins en matière de flux de données et de réfléchir au développement de la 4G voire de la 5G -en des temps futurs- pour rationaliser les investissements. De quoi faire réfléchir la Corrèze engagée dans son objectif budgétivore de 100% fibre d’ici 2021 !   Jean-François Cledel a profité de l’occasion pour annoncer la volonté de la CCI International Nouvelle-Aquitaine de gagner les marchés internationaux de la santé. Dans ce but, une dynamique régionale sera lancée le 7 décembre à Bordeaux pour inviter les entreprises à plus de visibilité,  à accéder à de nouveaux marchés, à identifier des opportunités, à répondre à des appels d’offres et à proposer des solutions intégrées. Une opération qui souhaite prouver l’excellence française dans le domaine de la santé. Ces rencontres se sont conclues par les rendez-vous «B to B» entre les sociétés présentes, après l’intervention de Laurent Marty, directeur associé du groupe Xerfi, sur les questions des opportunités de marché et les atouts des territoires, et l’allocution de Jean-Claude Jourdan, président de l’association La Trans’Européenne.

Sabine Parisot

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.