Fil info
22:24RT : Victoire pour la liberté d'expression. Nous poursuivons le combat https://t.co/fIKk3fOp8N
22:23RT : L'Indication Géographique Protégée (IGP) a été accordée aux porcelainiers de Limoges. Seule la porcelaine entièrem… https://t.co/MOWbd1dtGS
22:23RT : Région : Jeudi 14 décembre, ils chanteront pour L’Echo -> https://t.co/FsiQBvNj7M
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT

D'autres solutions sont possibles selon le syndicat CGT

Trains supprimés entre Guéret et Montluçon

Depuis le mercredi 8 novembre à 12h tous les trains sont supprimés entre Guéret et Montluçon et cela jusqu’au 26 Novembre, ceux entre Guéret et Felletin sont également supprimés à la même date et jusqu’au 10 décembre. La raison invoquée par la direction SNCF est un problème de déshuntage (perte de visualisation des trains en circulation sur la ligne, dû en très grande partie au dépôt de pollution sur le rail). "Ces incidents se sont bien produits en gare de Guéret et de Busseau-sur-Creuse. Des solutions existent pour pallier ces problèmes, comme le passage d’un train brosseur ou laveur de rails qui passe d’ailleurs sur la ligne POLLT, mais ne passe plus sur la ligne Montluçon – Saint-Sulpice depuis des années. Du matériel roulant a été modifié pour pallier ces incidents, mais ils n'est pas mis en circulation sur cette ligne. Des procédures manuelles dans les gares existent également pour ces difficultés de circulation, elles ont d’ailleurs été mise en place depuis le premier déshuntage le 17 octobre" déclare la syndicat CGT des cheminots de la Creuse.

Pour la CGT "rien ne justifie ces interruptions de trafic, hormis un nouveau désintérêt de la SNCF pour le département de la Creuse et ses habitants. L’autorité organisatrice des transports de Nouvelle-Aquitaine, qui s’est prononcée à plusieurs reprise pour un retour rapide des circulations entre Bordeaux et Lyon via Montluçon ne peut laisser de telle mesure se mettre en place, sans entendre la voix des cheminots qui ont à cœur, par leur professionnalisme de faire circuler des trains en toute sécurité."

Pour le sydnicat "par l’application des procédures existantes par des agents présents dans ces gares ou, et l’utilisation des solutions alternatives précitées, les trains peuvent rouler en toute sécurité sur ces 2 lignes. C’est une nouvelle attaque envers le service public ferroviaire, l’aménagement du territoire et les usagers.

La situation de la ligne de Felletin nous inquiète fortement. En effet lors du dernier changement de service en juillet dernier, les horaires de trains mis en place sur cette ligne sont en totale inadéquation avec les demandes des usagers" conclut le syndicat.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.