Fil info
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
19:23 Malheureusement l'homme s'est donné la mort avant l'intervention du raid
19:19 Il serait plus judicieux de rénover le quartier de la Madeleine à l’entrée de la ville et le centre-… https://t.co/qT82OJMtZw
18:54RT : L’« Aquarius » dégradé de son pavillon ou le naufrage de l’Europe https://t.co/HBqLvFDWGq via Le Monde
18:54RT : Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
18:36Périgueux : Ils rament avec conviction -> https://t.co/0aRC1dJe0N
18:12Diors : L’art de faire bonne impression -> https://t.co/bp78YPKz9a
18:09Indre : Un nouveau service pour épauler les urgences le soir -> https://t.co/tqu7Xr37bA
18:08La Châtre : 35 personnes ont participé à la dernière balade gourmande -> https://t.co/Ux7Ls5WEfL
18:07Argenton-sur-Creuse : Week-end festif pour l’UCIA en lieu et place de la foire-expo -> https://t.co/4771lLJqyw
17:23Sarlat-la-Canéda : Le pastoralisme à l’honneur -> https://t.co/fgtAFKnxkR
16:56RT : Comment peut-on tenir de tels propos homophobes en 2018 ? Et cet homme n’a même pas le courage de les assumer ! Mer… https://t.co/YDdvbXE3DO
16:56RT : 📢 RAPPEL: Les Etats Généraux des Travaux Publics de la Haute-Vienne se déroulent ce vendredi 28 septembre à l'ENSI-… https://t.co/zEA6M4RLPo
16:56RT : - Le coup d'envoi de la 35ème édition des sera donné le 26 septembre. Retrouvez le… https://t.co/xSRRPkn070
16:54RT : Le 4 octobre, la organise la à Poitiers, Limoges et Bordeaux : conférences, rec… https://t.co/7lfWqmKEsn
16:51RT : Une escouade du RAID est disposée en haut de l'avenue Bordier, sur le chemin des Amoureux à . Elle prête mai… https://t.co/0jYaLj3AG3
16:48 Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
15:58RT : JC Satàn + Noyades + Weird Omen - CCM John Lennon (Limoges) https://t.co/59KLiZ8XNY
15:56RT : Virades de l’Espoir : le CRCM du seront à le 30 septembre prochain.👉… https://t.co/tlOYXhNavF
14:40RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:40RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:36RT : Merveilleux portrait de Monique et Michel Pinçon-Charlot. Des idées qui donnent de la force pour mener le combat d… https://t.co/JpqqdtqPPs
14:36RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:35RT : 25ème Salon Régional de l'Association Artistique de la Poste et Orange Limousin du 27 septembre au 7 octobre au Pav… https://t.co/8kU6SD1xsS
14:34RT : le Mag bonus vidéo | L’entretien et l’amélioration du réseau routier est l’une des priorités du Départ… https://t.co/XVjaW6bX5T
14:34RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:33RT : | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC
13:31Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S

Rassemblement pour L. Kowalski et la liberté de la presse

Creuse

La liberté de la presse est une liberté fondamentale  dans une démocratie. Existe-t-elle encore en France ? La question peut se poser quand on voit ce qu’il se passe, des mi-ses en examen qui se succèdent pour l’émission diffusée sur France 2 Cash investigation, des accusations d’attiser les choses sur des dossiers comme GM&S Industry et sur ce même dossier l’arrestation  de Lech Kowalski.
Tout s’est passé le 20 septembre dernier à Guéret. Les salariés de l’ex-usine GM&S Industry à La Souterraine occupaient pacifiquement la préfecture de la Creuse  pour demander des réponses qu’ils n’avaient pas. Ils étaient suivis  par les médias locaux, Lech Kowalski et son épouse Odile Allard qui ont couvert leur combat pendant des mois pour un film co-produit par Arte et une équipe d’Envoyé spécial. Finalement les sommations sont faites, les salariés et les journalistes doivent quitter le hall d’accueil de la préfecture. Personne ne bouge et certains sont sortis manu militari. Parmi eux, Lech Kowalski. Mais il ne sera arrêté qu’une heure plus tard lorsqu’il se retrouvera seul. Direction le commissariat pour une garde à vue de 20 heures et une convocation en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité pour «rébellion» le mercredi 15 novembre. Sa caméra et son micro ont été touchés. Dans un texte intitulé le Pouvoir des images, le cinéaste britannique d’origine polonaise revient sur son arrestation qui lui a donné à réfléchir : «La lutte de ces salariés illustre en fait ce qui arrive aux ouvriers du monde entier, et cette histoire, leur histoire, porte bien au-delà du territoire français. En Australie, par exemple, les usines de fabrication automobile ont complètement disparu. Pendant la crise de 2008, qui a renfloué l’industrie automobile ? Les gouvernements, grâce aux fonds publics issus des impôts collectés auprès des citoyens. Comment une société ose-t-elle encore se dénommer ainsi, quand elle n’est plus qu’une agglomération de consomma-teurs ? D’où viendra l’argent pour consommer si les gens n’ont plus d’emplois ? Comment les actionnaires géreront-ils ce dilemme ? C’est ce qui causera leur perte.  Je filme la lutte des salariés de GM&S pour soulever ces questions. C’est pour ça que j’ai été arrêté. Les oligarchies ont peur de mes images. J’ai été arrêté parce que je suis un cinéaste indépendant qui filme la réalité du monde qui l’entoure».
La liberté de la presse est mise à mal. Pour soutenir Lech Kowalski lors de sa convocation devant la justice et pour soutenir la presse, plusieurs appels à la mobilisation pour ce mercredi 15 novembre à 14 heures devant le tribunal de grande instance de Guéret ont été lancés. D’abord par l'association de soutien et de défense des salariés de GM&S suivie par la CGT, FO, FSU.  Elle indique : «L’injustice est caractérisée. Il ne faisait qu’exercer sa profession et en aucun cas, il ne représentait un danger ou un trouble à l’ordre public». Aux côtés du Club de la presse du Limousin, le SNJ appelle également à une mobilisation forte, «Lech Kowalski n’a fait que son métier. Exercer une pression sur un réalisateur ou un journaliste qui rend compte de faits d’actualité, c’est s’en prendre à la liberté d'informer, fondement de la démocratie».
Citoyens, journalistes, politiques, syndicats sont invités à se mobiliser. «Au-delà de Lech Kowalski, c’est aussi la liberté de la presse qui est mise en cause, donc la liberté tout court !», stipulent les salariés.
V.J.
* le texte a été publié en intégralité dans notre édition Creuse du 3 novembre dernier.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.