Fil info
22:24RT : Victoire pour la liberté d'expression. Nous poursuivons le combat https://t.co/fIKk3fOp8N
22:23RT : L'Indication Géographique Protégée (IGP) a été accordée aux porcelainiers de Limoges. Seule la porcelaine entièrem… https://t.co/MOWbd1dtGS
22:23RT : Région : Jeudi 14 décembre, ils chanteront pour L’Echo -> https://t.co/FsiQBvNj7M
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT

La Police Nationale démantèle un important réseau de trafic de produits stupéfiants à Limoges

Faits divers

Courant juillet, les policiers de Limoges étaient informés de l’existence d’un trafic de produits stupéfiants pouvant se dérouler dans le quartier de Beaubreuil à Limoges. Les investigations menées par les policiers de la Sûreté Départementale permettaient de
confirmer ces informations et d’établir l’existence d’un important trafic de cocaïne et de résine de cannabis, les échanges se déroulant dans des halls des bâtiments de la ZUS de Beaubreuil. L’important travail, de surveillance d’une part et d’identification d’autre part, a permis de mettre en exergue un certain nombre de personnes impliquées à différends niveau dans ce trafic (usagers, rabatteurs…)
Ce matin, en accord avec le magistrat en charge de l’instruction, la police a procédé  procéder à l’interpellation du fournisseur et des revendeurs identifiés. Dès 6h, avec le concours du R.A.I.D (Recherches-Assistance-Intervention-Dissuasion) de Bordeaux, les policiers du commissariat de Limoges ont procédé à plusieurs interpellations et à une quinzaine de perquisitions d’appartements, la quasi-totalité sur le quartier de Beaubreuil.
Afin de sécuriser cette intervention, un escadron de gendarmerie mobile a été déployé sous le commandement de La Chef de la Sûreté Départementale de Limoges, en prévention, sur le quartier de Beaubreuil..
En début d’après midi, les policiers de la Sûreté Départementale et de la brigade anti-rriminalité ont également pu procéder à une nouvelle série d’interpellations de plusieurs individus qui se sont présentés aux appartements ciblés le matin même. Ces derniers ont également été placés en garde à vue.
L’enquête menée sous le régime d’une commission rogatoire se poursuit, en sachant que la garde à vue en la matière peut durer jusqu’à 96 heures.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.