Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

Des négociations sous tension

L’ensemble des 19 régions «énergie» de l’Hexagone a organisé une action régionale ce jeudi, jour de la Commission Paritaire de Branche.

Ils ont fait le déplacement  depuis l’Allier, le Cantal, la Corrèze, la Creuse pour venir manifester aux côtés de leurs collègues haut-viennois, ce jeudi. En effet les syndicats CGT de l’énergie Auvergne et Limousin relayaient  un mouvement national auquel participaient 19 régions. Une action qui était organisée le jour de la réunion de la Commission Paritaire de Branche qui avait à son ordre du jour : mesures salariales; revalorisation des primes et indemnités; moyens bénévoles ; accord sur le dialogue social de branche. Le rassemblement a donc eu lieu au poste de transformation de La Valoine, situé en zone Sud de Limoges, pour une reprise symbolique de l’outil de travail.  Les manifestants souhaitaient faire pression sur leur direction. Celle-ci ne veut pas entendre les revendications de ce syndicat sur l’ amélioration du pouvoir d’achat de l’ensemble des agents et remet même en cause les moyens de fonctionnement de  la Cmcas (action sociale), deux des principaux points d’achoppement.
Laurent Monteil, secrétaire général de la CGT Energie 87, précise «nous pourrions si nous le voulions plonger une partie de Limoges dans le noir, mais cela n’est pas notre but. Ce que nous voulons, c’est peser dans les négociations, face à notre direction et au gouvernement. Nous ne nous laisserons pas dépouiller de notre outil de travail ».  En effet, Marc Pelletan secrétaire général CGT Energie Montluçon-Guéret, rappelle que le 4e parquet dit «énergétique» est dans les tuyaux : «Il sonne le glas d’EDF, seule et dernière entreprise d’Europe à avoir un système intégré et verticalisé (de la distribution à la transformation). Les ultra-libéraux de l’Europe n’en veulent plus, il est vrai qu’il y a beaucoup d’argent à se faire avec l’ouverture totale à la concurrence. Ce sera donc la fin du service public». Il ajoute que l’ouverture à la concurrence  d’une partie de l’entreprise avait eu des conséquences: «le prix de l’électricité a augmenté de 47% depuis.» Il craint que la péréquation des tarifs (soit l’égalité entre les territoires) soit elle aussi remise en cause. A l’horizon 2020, la direction prévoit de supprimer 1640 postes à Enedis, selon les syndicalistes, «ce sont ceux qui remontent les lignes lors des intempéries. On tape là dans le cœur de notre métier. Inutile de dire qu’avec ses suppressions de postes, les usagers devront attendre beaucoup plus longtemps avant qu’on ne leur remettre
l’électricité !»
Cette action avait aussi comme objectif pour les syndicalistes de leur défendre le service public, et de rappeler  que depuis l’an dernier les agents n’avaient pas eu d’augmentation du salaire de base. «C’est la première fois depuis 1946 que nous n’avons pas eu cette augmentation, indique Armelle Thomas, secrétaire générale CGT Energie Corrèze-Cantal, entre la hausse de la CSG, l’augmentation de 1% de l’inflation, la fiscalisation des indemnités de déplacement et la stagnation de nos salaires, notre pouvoir d’achat a diminué de 2,5%. La direction nous propose une augmentation de 0,2% du salaire de base. Nous, nous voulons a minima  un rattrapage de 2,5%».  Elle ajoute que la situation des retraités est encore pire, ils doivent faire face à la diminution de leurs pensions et la CSG.
Patrick Stoop, président de la Cmcas de Limoges explique que la direction veut aussi réduire les moyens de l’action sociale. «Lors de la première phase de négociations nous avons obtenu la stabilité du fond du 1%, maintenant ce sont les moyens humains et matériels qui sont remis en cause. Pour fonctionner nous avons besoin de négocier des heures par département. Jusqu’à présent nous avions 1 million d’heures pour toute la France, nous en consommions 800.000. Là, la direction nous propose 6000.000 heures. Il y a bien une volonté de nous dézinguer. En plus, nous utilisons des locaux sur les sites pour lesquels nous payons un loyer. La direction veut réduire le nombre de m2 loués, pour au final sortir totalement l’action sociale des sites. A nous de trouver des locaux à l’extérieur». «C’est la gestion ouvrière qu’ils veulent asphyxier» estime Laurent Monteil.
Le syndicat avait sollicité un rendez-vous avec la direction. Les directeurs d’Enedis et de la production hydraulique ont accepté. Le Limousin serait l’une des régions qui perdrait le plus d’emplois, si bien que les syndicalistes ont profité de la présence des directeurs pour leur demander s’il s’agissait pour eux d’être «les meilleurs dirigeants de France». Ils ont répondu qu’ils ne faisaient que suivre la politique impulsée par l’Europe et le gouvernement. «L’Europe a effectivement la volonté de libéraliser le marché mais elle veut aussi mettre en place une politique de transition énergétique», constate la direction après avoir écouté les doléances des salariés; mais sans s’engager sur les suites.

Par Fatima Azzoug

AIr Jordan Outdoor Basketball Shoes