Fil info
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

LSI : Matière à inquiétude ?

Economie

Les mois ont passé. Sur le site, les lettres LSI ont remplacé les lettres GM&S presque partout, quelques coups de peinture sont venus éclaircir les façades,   quelques coups de balai, expulser la poussière et les araignées. Le député de la Creuse, Jean-Baptiste Moreau, qui n’était pas retourné sur le site de GM&S depuis sa reprise par GMD, n’a pas dû être dépaysé, d’autant que,  pour ce qui est de l’activité, les choses n’ont pas trop bougé... Il retrouvait hier matin, Alain Martineau PDG de GMD pour faire le point sur celle-ci.
Saisi par les salariés inquiets de l’extrême lenteur de la reprise, Jean-Baptiste Moreau se rendait sur le site de LSI, ex GM&S, hier, pour une visite de site. « Je ne suis pas revenu sur le site depuis la reprise pour ne pas interférer, mais au vu des retours faits par les salariés, je suis venu voir ce qui se passe », explique-t-il à son arrivée. « Je suis attaché à ce que l’entreprise redémarre. LSI est important pour la redynamisation de la Creuse. » Il repartira moins de deux heures plus tard complètement rassuré, ou presque : « Ce qui manque, c’est la matière. » Et là-dessus, tout le monde est d’accord.
C’est un fait, aujourd’hui l’entreprise tourne au ralenti. À l’intérieur, un quart des bécanes tourne tandis que les salariés attendent les commandes, « pas de nouvelle pièce, rien de ce que devait apporter le groupe GMD », confie-t-on volontiers. Et la matière n’arrive pas plus, du moins pas comme il leur avait été dit qu’elle devrait arriver. « Ce qu’on demande c’est du travail. Les gars aux presses n’attendent que ça. »
L’arrivée d’un nouveau responsable de site, Patrick Beuscart, arrivé de Valeo, pour reprendre la place du directeur de transition, considérée, par certains, comme la marque du désir de pérennité d’Alain Martineau, ne rassure pas pour autant les salariés. « Nous, ce qui va nous rassurer, c’est quand la charge de travail va rentrer. Pourquoi le travail ne rentre pas ? Ou pas aussi vite qu’il le devrait ? Pourquoi Martineau, qui avait autant de pièces à cataphoréser ne les amène pas ? », énumère Yann Augras, représentant CGT du personnel. « Les 5 millions d’euros, il les a touchés ou pas ? Et où il va les mettre ? » Les échos renvoyés par ses homologues de GMD ne sont pas rassurants : quand Alain Martineau reprend, il n’investit pas. Ou peu, que ce soit sur le matériel ou sur l’embauche. « 100, 150 intérimaires en emboutissage, en plasturgie... », souligne Vincent Labrousse.
Sur ce point, Alain Martineau a été très clair : « les investissements ne seront pas pour tout de suite. Il faudra 1 ou 2 mois pour solidifier ce qui existe », explique-t-il. « Après, on développera un plan à moyen, long terme, on n’est pas là juste pour 2 ans. Notre stratégie est de trouver des investissements qui permettront de se différencier de la concurrence. »

Quelques repères

Si l’avenir de LSI interroge, celui des 150 salariés de GM&S licenciés préoccupe tout autant. Jean-Baptiste Moreau, qui a fait un point récemment avec pôle emploi, explique que 8 personnes seulement ont retrouvé du travail. « Les choses ne sont pas complètement en place », commente-t-il.
Et pour quel type d’emploi ?... « On sait que 3 gars ont trouvé un CDD de 6-8 mois... des gens de 30 ans d’expérience, multicompétents : pneumatique, hydrolique », annonce Vincent Labrousse. « On sait qu’il y en a un qui a retrouvé un emploi à 1.600 €, bac+2, 30 d’expérience. C’est pitoyable de proposer ce salaire à ce niveau  de compétence-là. » Une chose est sûre en tout cas. Aucun d’entre eux n’a trouvé de travail à Ussel.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.