Fil info
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs
16:22RT : 🔵❄️[GRAND FROID] Appareils à combustion ⚠️Attention aux intoxications au 🔎Les symptômes : maux d… https://t.co/1OWqWmPpEo
14:10Dordogne : Le photovoltaïque essaime -> https://t.co/slVkb8h1xW
14:01Dordogne : Le Périgord s’exporte au salon de l’agriculture -> https://t.co/4oMLiFLXBA
13:59Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
13:20RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
12:31 A lire dans l’ du jour évidemment
11:12La Nuit de article de réservations au 0254076392 https://t.co/fWY2hAsBr0
10:35Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
23:52International : Attaque contre l’ambassade des USA -> https://t.co/a71zVTgqb0
23:50France : Un train d’ordonnances pour le rail -> https://t.co/qZpozHYtFC
23:47France : Les zadistes présentés comme des hors-la loi et expulsés -> https://t.co/jGnjKn9vZU
23:44France : Salaire : la colère des premiers de corvées -> https://t.co/gwlrg5zvcu
22:51Sport : Le biathlon régale, et la France égale son record de médailles -> https://t.co/Xl8WiR8428
22:50France : Continuer le bonne série! -> https://t.co/9QjccZ2xc1
22:48Rugby : Le XV de France dos au mur -> https://t.co/jLcyPWeHdL

Quelque chose de lui en Limousin

Johnny

Que l’on soit un fan absolu de Johnny Hallyday ou non, sa disparition mercredi matin a été un choc même si depuis l’annonce de son cancer du poumon, on s’y attendait.  Johnny Hallyday plus qu’un chanteur et un acteur, a marqué la vie de plusieurs générations.
En Creuse, les souvenirs sont bien présents. S’il ne s’était jamais  produit dans le département,  Johnny venait régulièrement à Vallière, à une quinzaine de kilomètres d’Aubusson au milieu des années 80 lors de son idylle passionnelle avec Nathalie Baye, mère de sa fille Laura Smet. Elle avait une propriété dans le petit village
d’Hussard qu’elle a vendue il y a une  dizaine d’années. Enfants, certains allaient voir cette demeure où Johnny avait séjourné à plusieurs reprises. A Vallière, Aubusson ou Felletin, les habitants se souviennent de l’avoir croisé.
Il était discret mais n’hésitait pas à aller dans les commerces du coin. C’était un très bon client de l’épicerie Legrand à Felletin, il se rendait au supermarché Bravo à Aubusson. «C’était quelqu’un de simple, d’agréable, se remémore Claudette, une caissière de l’époque qui raconte : Il avait acheté un jeu de petits chevaux et m’avait demandé s’il y avait les dés, je me suis toujours souvenue de cette anecdote. Est-ce que c’était pour me tester, je ne sais pas».  «Il n’a jamais refusé un autographe, poursuit-elle notant qu’il ne faisait pas voir qu’il avait de l’argent. Avec Nathalie Baye, c’étaient des gens comme nous».  Un peu plus tard, elle avait vu Laura. Certains se souviennent que Johnny laissait toujours de la monnaie.
A Vallière, Jean-Yves Chamfreau, ancien maire de la commune de 1983 à 2008 et habitant dans le même village que Nathalie Baye  se souvient également d’un homme «agréable. Il parlait avec tout le monde, il s’intégrait à la population. Je me souviens, mon petit neveu et mon fils allaient chez Nathalie Baye et il leur avait dédicacé un CD. C’était quelqu’un de très simple».
Johnny avait notamment ses habitudes à la boucherie Touny située dans le bourg de Vallière. Johnny passait chaque matin à la boucherie, «il attendait dans la cuisine ou l’arrière-cuisine et se faisait son café, il connaissait la maison, confie Odette, la bouchère qui a pris sa retraite depuis. Il attendait son tour en lisant son journal. Il était d’une gentillesse extrême. Il nous a même proposé de partir en vacances dans sa maison à Ramatuelle, nous n’y sommes pas allés. Même quand il ne venait plus à Vallière, quand sa cuisinière descendait chez Nathalie, elle passait transmettre son bonjour».

Un souper avec Johnny

Odette ne manque pas de souvenirs comme cet après-midi où Johnny était passé, comme toujours il attendait dans la cuisine, deux personnes sont arrivées et voulaient voir Johnny. Odette leur a dit d’attendre qu’il sorte, que c’était une visite privée. Le chanteur a écouté la conversation et est sorti pour signer les autographes. Odette retiendra sa simplicité. En apprenant la triste nouvelle mer-credi matin, elle a eu «un gros pincement au cœur» mais elle s’y attendait avec sa maladie. Elle aimait l’homme mais aussi le chanteur avant qu’il ne vienne à Vallière et après. En famille, trois générations réunies, ils étaient allés à Montluçon et avaient partagé le «souper» avec Johnny après le spectacle. En juin dernier, Odette et son mari sont allés au concert des Vieilles Canailles mais n’ont pu aller le saluer.  
Sur les réseaux sociaux, Isabelle Langevin, elle, se souvient d’un lancement d’un logo de la Creuse à l’occasion des états généraux du tourisme où elle avait rencontré Nathalie Baye et Johnny mais aussi de son passage à La Croisière pour le Paris-Dakar 2002 qu’il avait terminé à la 49e place. Les écoliers de Saint-Maurice-la-Souterraine avaient pu le rencontrer rapidement.
Fan ou non, on se souvient tous d’une de ses chansons, c’est le cas d’Odette Touny qui évoque ma Jolie Sarah, «ma fille s’appelle Sarah», avoue-t-elle, mais il y a aussi Retiens la nuit, Je te promets, Allumer le feu, Marie... et tant d’autres.
Johnny Hallyday s’est éteint mais pas ses chansons.

Vanessa Juliet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.