Fil info
23:32France : Can Dündar : « Erdogan est prêt à tout pour ne pas perdre » -> https://t.co/EEORIcrfka
23:26France : Edouard Philippe sur la Route de la soie en Chine -> https://t.co/7spX09AqNQ
23:23International : Grèce : le prix douloureux de la souveraineté financière -> https://t.co/73XW1JHN9k
22:07Egletons : La nature s'expose dans la ville -> https://t.co/3ZT1hVTlqO
22:02Corrèze : Laura Flessel en Corrèze : une visite équilibrée entre haut niveau et sport pour tous -> https://t.co/0HUWcBH5R0
21:06Rugby : Brûler d’une possible fièvre -> https://t.co/R83zYYChkr
21:03Football : La France en apnée mais c'est elle qui respire le mieux -> https://t.co/uHpY6CNAcq
20:23Périgueux : Majorité : la fracture est consommée -> https://t.co/vy3bfdUrfU
19:49Région : Meurtre de l’avenue Berthelot : le suspect mis en détention -> https://t.co/iN5wfivmFG
19:48Périgueux : Éclaircissements sur l’affaire des coups de feu -> https://t.co/8ySSgkwF72
19:10RT : En déplacement en , la ministre des Sports a remis l’insigne d’Officier de la Légion d’… https://t.co/UnHrtzejJa
18:34Elus, membres des chambres consulaires, chefs d’entreprise... les participants aux groupes de travail dans le cadre… https://t.co/m2p24nexd4
17:55C’est au cœur de la campagne, dans le village de Ventenat sur la commune de Trois-Fonds, qu’un duo à la ville comme… https://t.co/5WEWnvKFY4
17:45 -Vienne - : Combien sans solution pour la rentrée prochaine ? -> https://t.co/CrvOPulfFB
17:32Bergerac : la détermination des cheminots s’affiche en gare -> https://t.co/ZI42kOAyS8
17:28Bergerac : Amiante : près de 3 000 signatures remises au PDG d’Eurenco -> https://t.co/ccmyEHeYy9
16:56 Bonjour, cet article ne vous convient peut-être pas, mais il… https://t.co/7qUDTxQlyb
16:50RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
16:50RT : France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
16:50RT : Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
16:50RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
16:36Saint-Astier : Les rugbymen de l’USAN en Italie pour une cause noble -> https://t.co/gE20c68a1c
16:32Périgueux : Le comité féminin en campagne à Terre en fête -> https://t.co/3OgwUY73bR
16:31Sarlat-la-Canéda : Un travail très valorisant pour les élèves de Segpa -> https://t.co/lOMAl7XUIM
15:44Condat-sur-Vézère : Tous en soutien aux cheminots -> https://t.co/PvkmrQlJNJ
11:47Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep https://t.co/jSaCtf9fkx

Un questionnaire à l’attention de 15 000 Néo-Aquitains

Projet régional de santé grande région

A partir d’aujourd’hui, un peu plus de 15 000 habitants de la grande région seront invités par l’Agence régionale de santé et l’Observatoire régional de santé Nouvelle-Aquitaine à participer à l’enquête «Zoom Santé».
Objectif : connaître l’état de santé ressenti des personnes interrogées sur chaque département pour orienter le Projet régional de Santé en cours d’élaboration. L’alimentation, l’activité physique, la consommation d’alcool et de tabac et la vaccination font évidemment partie des points abordés dans le questionnaire. Mais les personnes seront aussi interrogées sur la perception plus personnelle de leur état de santé physique et mentale, sur leur qualité de vie, leurs habitudes et sur leurs connaissances ou leurs besoins d’informations en matière de prévention. «Nous avons de nombreuses données sur la qualité des soins, la démocratie sanitaire. Mais très peu d’informations concernant les comportements des individus, qui peuvent avoir un impact sur leur santé. L’un des grands intérêts de cette enquête, c’est que ses résultats seront à la fois exploitables à l’échelle de la grande région mais aussi au niveau de chaque département, ce qui nous permettra dans un premier temps des comparaisons interdépartementales à partir de données suffisamment fines nous permettant de cibler ensuite les populations un peu plus sensibles sur telle ou telle thématique» explique Bertrand Bouquet, chargé d’évaluation à l’ARS Nouvelle-Aquitaine. Cette enquête permettra en effet de compiler des indicateurs statistiques autour de cette thématique et d’en dessiner des tendances qui seront une aide précieuse dans l’élaboration des politiques de santé régionales. Comme une photographie qui pourra être comparée dans le temps et servira à mesurer l’efficacité des politiques mises en place, indiquent les services de l’ARS. «Le Projet Régional de Santé donnera les grandes orientations de nos politiques permettant de définir les objectifs opérationnels qui vont être mis en place à la fois sur la grande région et sur les territoires : démocratie sanitaire, politiques de promotion et de prévention de la santé à travers des campagnes, des financements, etc.» poursuit Bertrand Bouquet.  L’enquête parviendra par courrier aux foyers sélectionnés par tirage au sort, qui auront jusqu’au 29 décembre pour répondre soit par courrier, avec l’enveloppe retour prévue, soit sur internet, au moyen d’une connexion sécurisée. Une seule personne du foyer devra répondre au questionnaire. Il s’agira de la personne majeure dont la date d’anniversaire est la plus proche de la date de réception de ce courrier, quelle que soit son année de naissance. Cette règle a été mise en place afin de favoriser l’hétérogénéité des profils interrogés.
«La participation est essentielle indiquent l’ARS et l’ORS. Les réponses seront traitées de façon anonyme et strictement confidentielle».  Les résultats de cette enquête seront publiés au premier semestre 2018. Elle sera renouvelée deux fois d’ici les cinq années à venir.

I.H.

Commentaires

il faudrait plus de formation , et il y a même des ordres des medecin qui disent on veut pas faire les campagnes , garde de nuit , route difficiles enneigés et tout cela on le laisserais au médecin des pays étrangers , un peu comme les travaux publics le pénible on laisse au autres ! c'est grave et le manque de spécialiste , comme pour les yeux ils y en a dans le circuit et te disent je viens dit allez , il m'ont déjà mis un rendez vous dans 6 mois ! incroyable ! il faut aussi arréter de favoriser le chiffre des hôpitaux qui après opère pour rien , c'est grave !

il faudrait plus de formation , et il y a même des ordres des medecin qui disent on veut pas faire les campagnes , garde de nuit , route difficiles enneigés et tout cela on le laisserais au médecin des pays étrangers , un peu comme les travaux publics le pénible on laisse au autres ! c'est grave et le manque de spécialiste , comme pour les yeux ils y en a dans le circuit et te disent je viens dit allez , il m'ont déjà mis un rendez vous dans 6 mois ! incroyable ! il faut aussi arréter de favoriser le chiffre des hôpitaux qui après opère pour rien , c'est grave !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.