Fil info
20:58Victoire d'aubusson aux tirs au but 4 à 3 !
20:45Séance de tirs au but entre Aubusson et Gouzon.
20:04Égalisation de Gouzon 1 à 1 par Gokhan Poyraz. Direction les prolongations.
18:40La finale hommes a débuté à 18h. Aubusson mène 1 à 0 grâce à Jeremy Nury.
17:32En direct de Felletin pour les finales de la Coupe de la creuse. Chez les féminines, La souterraine s'incline après… https://t.co/jcxNTx1DZG

Avec les précipitations gare aux débordements

Nouvelle-Aquitaine

Les importantes précipitations charriées par la tempête Eleanor n’épargnent pas nos régions. Et avec elles, d’importants risques de crues.
Dès jeudi, la Corrèze et la Dordogne étaient ainsi placées en vigilance orange. A Larche et Montignac, la Vézère a ainsi atteint sa cote d’alerte. Le Terrassonnais est également concerné. A Tulle et à Argentat, les niveaux de la Corrèze et de la Dordogne sont eux aussi sous étroite surveillance. A Limoges, la Vienne a fortement grossi ces derniers jours et, dans le quartier Saint-Etienne, on commençait hier à avoir les pieds dans l’eau.
Reste que pour l’heure, la situation reste sous contrôle, nonobstant des pluies plus qu’abondantes. En Haute-Vienne, la vigilance crue n’est que de couleur jaune. «Nous sommes en alerte mais de façon modérée, traduit Vincent Moog au service de protection civile de la préfecture. La vigilance concerne la Vienne  notamment en aval de Panazol et jusqu’à Saillat-sur-Vienne.» D’après les mesures effectuées à la station de surveillance d’Aixe-sur-Vienne, la Vienne atteignait hier la cote de 1,8m à 2m, sachant que, cet été, au plus fort de la sécheresse, on était tombé à -0,5m. Hier en fin d’après-midi, c’est d’abord en direction du ciel que l’on regardait. Et, heureusement, les prévisions de MétéoFrance en matière de précipitations ont donné lieu à une réévaluation à la baisse. «Pour l’instant (hier en fin d’après-midi, ndlr), il s’agit d’une crue normale pour la saison, indique Vincent Moog. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de débordements et des inondations, y compris dans certaines habitations.»
Pour ce week-end, tout dépendra donc des nouveaux cumuls de pluie, sachant que la grisaille demeure au programme. Sur des sols saturés en eau, la prudence est donc de mise.
Sur le site Internet Vigicrues («https://www.vigicrues.gouv.fr), on peut observer les principaux cours d’eau de la région et, grâce à un code couleur, observer là où cela devient problématique. Reste que cet équipement numérique ne recense pas les petits cours d’eau. En zone nord à Limoges, l’Aurence (non référencée) était hier soir prête à sortir de son lit. Prudence donc.

Jérôme Davoine

Commentaires

Merci pour le lieu vers Vigicrues. Et eexeelleeente remarque sur les "petits" cours d'eau qui peuvent devenir des torrents gigantesques, parfois. ;-)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.