Fil info
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi
21:15Corrèze : La fête de la musique : un aperçu du programme -> https://t.co/ELxfppLGUe
18:52Châteauroux : [intégral] Un but interactif pour jouer au football avec le monde entier -> https://t.co/OBOcjyyv2F
18:51Indre : « Cagette et Fourchette » en recherche de nouvelles cantines -> https://t.co/2Ab0i1MuQP
18:45RT : Rassemblement contre la fermeture de l’usine Ford Bordeaux devant le siège de Ford Europe. Accueillis chaleureuseme… https://t.co/KXgxeZ5vkA
18:43 J’y crois pas trop ... sûrement un coup de com ...
18:37RT : SNCF: La CGT Cheminots "appellera régulièrement à la grève en juillet et août" et "les dates seront dévoilées au fu… https://t.co/qXSNjEVXG0
18:36 Je pense que nous sommes tous au courant qu'il faudra voir des huit à la place des neuf. Ces panneaux là, sont inutiles.
18:32RT : Le "virage social" de : les vont encore baisser, car elles ne seront plus indexées sur l'infla… https://t.co/f6oD480bjq
18:30Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
17:37RT : ⚠️[PRUDENCE] // Attention feu de poids lourd dans le sens Paris ▶️ Toulouse à hauteur de (s… https://t.co/vhJ163fz0v
16:48Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Une convention à plus-value sécuritaire -> https://t.co/lteSMncUNg
16:45RT : Le hashtag est bien trouvé quand tu écris mal le nom du village que tu soutiens https://t.co/IIqedsBTAt
16:44Sarlat-la-Canéda : « Nous les pauvres, pourquoi nous détestent-ils ? » -> https://t.co/1F76P2xh6R
15:50Dordogne : Énigme en Ribéracois -> https://t.co/SCVVJNtyn7
15:48Périgueux : Le chantier de la clinique Francheville est dans les temps -> https://t.co/iTSXjzNoA8
15:11Saint-Marcel : Retour en images sur un week-end gaulois à Argentomagus -> https://t.co/OQJnm3kaoR
15:11Périgueux : Les cheminots en grève vous invitent à jouer à la pétanque -> https://t.co/mYeHO4SVF9
15:08Périgueux : Les amours d’été en liberté -> https://t.co/MpZXOcn9vI
14:49Périgueux : Profiter de sa vieillesse en toute liberté -> https://t.co/0r6fC3cymA

GM&S : la lutte loin d’être finie

Hier le tribunal administratif de Limoges examinait le recours en annulation du PSE formé par le comité d’entreprise et le syndicat CGT de GM&S.

Ils continuent le combat. Certes pour eux, mais aussi pour tous ceux qui vont devoir, eux aussi, en passer par les mêmes épreuves.
Lors de l’audience, le rapporteur public a considéré que l’irrégularité dans la motivation de la validation du PSE était de nature à entraîner son annulation. Une décision qui n’entraînera pas droit à réintégration des personnels licenciés (voir encadré). Outre l’audience du tribunal, la rue s’est transformée en tribune revendicative. Les manifestants, parmi lesquels des élus de La Souterraine ou encore de Rilhac-Rancon, ont fait savoir leur désir de ne pas se laisser faire sans agir. Micro en main, le cégétiste Vincent Labrousse s’est d’abord questionné sur la volonté du repreneur de pérenniser le site : «Il n’y a pas de reprise de l’activité. La boite ne tourne qu’à 40% de sa capacité». Il rappelle que PSA s’était engagé, au moment de l’offre de reprise, à passer commandes pour 25 millions d’euros, ce qui aurait permis d’embaucher une cinquantaine de personnes. Or cela est resté  un effet d’annonce. Si bien que les GM&S sont en train d’établir un dossier pour entamer des poursuites juridiques à l’encontre des constructeurs automobiles. Vincent Labrousse précise aussi, qu’avec ses collègues, ils travaillent sur un projet de loi encadrant le respect des engagements pris par les entreprises et plus largement les donneurs d’ordres : «Ce sont eux seuls qui décident du droit de vie et de mort sur les territoires, c’est inadmissible. On laisse faire n’importe quoi,  comme dans notre cas où nous n’avons perçu que 20% des 25 millions promis par PSA», ajoute-t-il. Il précise qu’actuellement plusieurs autres sites automobiles sont eux aussi menacés tels que Ford-Blanquefort, Bosch. Des représentants de ces entreprises étaient présents, ou encore des derniers fabriquants de jantes en France, Aire Industrie (ex-F2R) dans l’Indre, ces derniers n’ayant pu venir puisqu’ils avaient un CE hier. «Ce sont 1000 emplois qui disparaissent, avec le même schéma que pour nous» estime Vincent Labrousse. L’un des représentants de Ford-Blanquefort, qui n’est autre que Philippe Poutou, a lui aussi pris la parole pour confirmer que son site allait fermer. «Il est urgent de nous organiser. L’argent, il y en a, et il devrait servir à améliorer les conditions de travail des salariés et à défendre les services publics. Nous avons tous intérêt à résister ensemble afin de ne plus être les victimes de la logique capitaliste» estime le porte-parole du NPA. Alain Bizet, de la fédération régionale CGT de la métallurgie confirme que le secteur automobile de la région est particulièrement touché, alors même qu’il se porte plus que bien. Il annonce donc que sa fédération met en place des réunions de travail pour aborder les différentes situations et pour être force de propositions.
En attendant les GM&S ne sont pas prêts d’abandonner la lutte, au contraire.

Par Fatima Azzoug

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.