Fil info
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.
09:51L toujours avec nous et dans notre ❤️ le faire vivre une urgence !! https://t.co/WkKC72f5CT
09:20Aujourd’hui jour de soutien à Sylvie postière à qui passe en conseil de discipline ✊🏼… https://t.co/eRtiBqNEM9

Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu

CREUSE

Un surveillant pénitentiaire de la  petite maison d’arrêt de Guéret a reçu un coup de point au visage de la part d’un détenu samedi vers midi.  
Cette agression «s’est déroulée dans la continuité de ce qui se passe dans l’actualité», précise le délégué régional du Syndicat Pénitentiaire des Surveillant(e)s (SPS). Trois surveillants à la maison d’arrêt de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) ont été agressés il y a quelques jours par un détenu connu pour sa radicalisation. En soutien, des prisons ont été bloquées partout en France, Guéret  n’était jusque là pas entrée dans le mouvement. D’autres agressions ont également été signalées comme à Mont-de-Marsan, Borgo....
Si c’est un événement exceptionnel dans la petite maison d’arrêt guérétoise qui compte une quarantaine de résidents*, ça n’étonne personne. «Ce qui se passe dans l’actualité, cela énerve tout  le monde même sur Guéret», avoue le délégué régional du SPS.
Le représentant syndical de la maison d’arrêt de Guéret, Jérôme Pausé parle d’un «effet boule de neige» sur ce jeune détenu arrivé récemment à Guéret qui a «voulu faire le malin». Si celui-ci n’est  pas radicalisé, les surveillants avaient noté des signes avant-coureurs d’énervement.  La veille, à la sortie de son parloir, lors d’une fouille ciblée telle que l’oblige le règlement, il avait menacé un surveillant, «le prochain qui me fouille je le bute»», rapporte Jérôme Pausé. Les surveillants lui ont rappelé les règles. Sans vraiment d’effet. Le soir, au moment du repas, il a sorti sa fourchette. Samedi matin, de nouvelles insultes auraient été proférées à l’encontre de la première surveillante et c’est à la distribution de son repas que son énervement a pris une tout au-tre mesure. Quand le surveillant a ouvert la porte, il s’est pris un coup de poing au visage. Maîtrisé par les collègues du gardien et amené au quartier disciplinaire, le jeune détenu «a tout cassé,  précise le représentant syndical. C’était fait intentionnellement, il a voulu s’attaquer à l’institution».
Une attaque à l'institution qui  ne le surprend pas. «C’était inévitable», confie-t-il évoquant des conditions de détention difficiles avec 43 détenus pour 32 places avec des lits doublés dans de petites cellules, une nouvelle direction qui a tout chamboulé, un dialogue qui n'existe plus entre gardiens et hiérarchie, détenus et gardiens. «Si ce n’était pas lui, ça aurait été un autre», ajoute-t-il.
Le surveillant agressé devrait porter plainte et dès lundi 7h30, la prison creusoise sera bloquée. Un  débrayage de soutien aux collègues agressés notamment à Vendin-le-Vieil était d’ores et déjà prévu depuis jeudi suite à une
réunion boycottée par les syndicats sur les conditions de travail des surveillants mais avec l’agression de ce samedi, ils ont décidé du blocage.

V.J.

* «Une agression avait eu lieu l’an dernier mais c’était dans un autre contexte», note Jérôme Pausé. Un détenu avait attrapé par un col un surveillant.

Moderne Design 100% Autentisk Menns Reebok Nano 2, 0 Lav Pris 0Y91nI4