Fil info
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6
11:07Bergerac : Un nouveau souffle au sein de l’union locale CGT -> https://t.co/0EnwmjpZeC

Un Contrat de Parc en partage

Corrèze

Vendredi  dernier  à Saint-Sulpice-les-Bois  en
Corrèze,  le Contrat de Parc 2018-2020 a été signé entre le PNR de Millevaches et la
Région Nouvelle-Aquitaine.
Les Parcs* sont des partenaires
privilégiés de la Région NA. Elle leur a proposé de contractualiser avec eux sur une période de trois ans afin de permettre aux PNR de mettre en œuvre leur charte du Parc, mais également qu’ils soient un relais des politiques régionales et un territoire d’expérimentation.
«C’est un travail mené en
collaboration pour que chacun puisse trouver ses priorités»
résume Nicolas Thierry, vice-
président du Conseil régional en charge de l’Environnement et de la Biodiversité.
«Très vite, on a réussi à infléchir la vision de départ de la Région avec 80% des actions fléchées par la Région. On a démontré que sur des territoires comme les nôtres, c’était un peu arbitraire vu de Bordeaux. On a réussi à trouver cet accord. C’est 25-26 %
d’actions qui sont du territoire» constate Philippe Connan,
président du PNR de Millevaches en Limousin.
Au final de 18 mois de
concertation, 96 actions d’un montant total de dépenses de 7,1M€ sur trois ans structurent le nouveau contrat** de Parc du PNR de Millevaches en Limousin.
«Cela concerne des sujets
de développement local, de
transition écologique, de
tourisme, les filières courtes, la
filière bois. Ce qui nous importe c’est d’avoir un développement
économique au bénéfice du territoire. En même temps, on sait qu’on est face à une crise
climatique, de la biodiversité. Il faut trouver des modèles sur un chemin de crête. Les Parcs sont aussi privilégiés parce qu’ils ont une gouvernance particulière de syndicat mixte» précise Nicolas Thierry.
Parmi les actions retenues, plus de 55 répondent à des thématiques prioritaires de la Région en
faveur des PNR : travaux de
restauration de milieux naturels,
conservation/gestion des forêts anciennes, mise en valeur des
paysages, programmes en milieux aquatiques.
Dix nouveaux projets présentent un caractère expérimental fort avec une innovation sur les
pratiques de production de
myrtille sauvage, en matière
d’itinéraires sylvicoles (avec un accompagnement de pratiques agricoles et sylvicoles alternatives et durables qui semblent aller à l’encontre du projet d’usine à
pellets de Bugeat-Viam)... ou bien encore le classement du PNR en
réserve internationale de ciel
étoilé, à forte valeur touristique ajoutée.
La relance de la culture du
sarrasin, le projet d’éco-bivouac en lien avec le Centre International d’Art et du Paysage de l’Île de Vassivière et l’association des Parcs naturels du Massif central (IPAMAC) pour créer des aires de bivouac écologiques, des actions en faveur de la culture occitane et la déclinaison de la marque
«valeurs Parc naturel régional» font partie aussi des orientations.
Serge Hulpusch

* La Région NA compte 4 Parcs naturels
régionaux : Landes de Gascogne, Marais Poitevin, PNR Millevaches et Périgord-Limousin. Un 5e est en projet cette année Parc du Médoc.15% de son territoire font partie d’un parc.
** Le projet est soumis cette année à l’approbation des collectivités du PNR : communes, EPCI, et Conseils départementaux de Corrèze, Creuse et Haute-Vienne. Classé en 2004, le PNR de Millevaches  comprend 113 communes (63 en Corrèze, 34 en Creuse et 16 en Haute-Vienne) et s'étend sur une superficie de 320.000 hectares pour une population de 38.000 habitants.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.