Fil info
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg
10:15MAIRE DE CULAN EN COLERE : depuis une semaine le bureau de poste est fermé, cette situation risque de perdurer… https://t.co/3goxhKCdWH
10:13Guéret : RPG, la radio en plein développement | L'Echo https://t.co/kicpJST4fG via
09:07Cublac : Contre la venue du FN: «Se rassembler autour de projets» | L'Echo https://t.co/hxXDU4c5Bj via
09:00RT : Gros bordel sur . Intercité 3604 supprimé et 3614 50 mn retard. Motif. Panne train de nuit

Mettre les poubelles au régime sec

Haute-Vienne

Pilotée par le Syded 87 jusqu’au 10 juin, l’opération «Mon foyer défie ses
déchets !» associe 19 familles volontaires de la Haute-Vienne autour de la mise en place d’éco-gestes permettant de réduire leur production de déchets. Un premier échantillonnage «à valeur d’exemple».
En charge des déchets ménagers et assimilés sur le territoire rural de la Haute-Vienne (180 communes, 12 communautés de communes (dont 1 SICTOM), soit 80 200 foyers et 169 500 habitants), le Syndicat Départemental pour l’Elimination des Déchets ménagers et assimilés (SYDED) de la Haute- Vienne a été labellisé par l’Etat, Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage. Ce nouveau projet vise à mettre en œuvre différentes actions de prévention, de réutilisation et de recyclage des déchets dans une logique d’économie circulaire, afin de respecter les principaux objectifs de la loi sur la Transition Energétique pour une Croissance Verte du 17 août
2015 : réduire de 10 % la production des déchets ménagers et assimilés d’ici 2020 et augmenter le recyclage et la valorisation des déchets à 55 % en 2020.
Compostage, lutte contre le gaspillage alimentaire, tri des déchets, réutilisation et réemploi des objets pouvant encore servir et éco-consommation (boire de l’eau du robinet, utilisation de couches lavables…) : autant de bonnes habitudes faciles à prendre pour atteindre ces objectifs, mises en exergue par l’opération «Mon foyer défie ses déchets !». Dans ce cadre, 19 foyers haut-viennois volontaires sont depuis le 3 février suivis et accompagnés par le Syded 87 dans la mise en place de gestes permettant de réduire leur production de déchets sur trois thématiques : «gestion des biodéchets», «privilégier le réutilisable et le réemploi» et «éco-gestes».
«Nous avons conclu fin 2017 avec l’Ademe un contrat d’objectifs sur trois ans au travers d’un certain nombre d’actions, dont la mise en place de ce défi qui constitue une première pour nous souligne Emmanuel Lathière, directeur du Syded 87.  Il s’agit de promouvoir le passage de l’économie linéaire à une économie circulaire permettant de revaloriser, recycler ou donner une seconde vie à un déchet autant que possible. Nous avons mené en 2016 une caractérisation des ordures résiduelles, en analysant sur trois périodes différentes des sacs-poubelle de plusieurs territoires de notre périmètre sur un ratio de 222 kg par an et par habitant. Cette analyse fait apparaître 74 kg de déchets non recyclables, déchets ultimes non valorisables. Mais également 81 kg de déchets biodégradables (restes alimentaires, tonte), 20 kg d’emballages ménagers (cartons, bouteilles en plastique, boîtes de conserve), 16 kg de déchets qui pourraient être déposés en déchetterie (déchets électriques, piles, produits dangereux tels que pesticides ou restes de peinture), 16 kg de papier et 8 kg de verre. Ces chiffres nous permettent de proposer aux élus des actions permettant de mettre notre poubelle au régime sec. L’opération «Mon foyer défie ses déchets en fait partie» pour pouvoir mettre en avant l’économie circulaire, et améliorer la proportion des gestes de prévention que chaque citoyen peut effectuer au sein de son foyer ou dans son activité professionnelle».
Une première opération à valeur d’exemple, dont le bilan sera tiré le 10 juin, lors d’un pique-nique Zéro déchets.