Fil info
20:08Périgueux : Des petites voitures pour apaiser le passage à l’hôpital -> https://t.co/ztOxC0MiAL
20:02Coulounieix-Chamiers : Un marché bio chez Emmaüs -> https://t.co/2ip0ThVUlP
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO

Mettre les poubelles au régime sec

Haute-Vienne

Pilotée par le Syded 87 jusqu’au 10 juin, l’opération «Mon foyer défie ses
déchets !» associe 19 familles volontaires de la Haute-Vienne autour de la mise en place d’éco-gestes permettant de réduire leur production de déchets. Un premier échantillonnage «à valeur d’exemple».
En charge des déchets ménagers et assimilés sur le territoire rural de la Haute-Vienne (180 communes, 12 communautés de communes (dont 1 SICTOM), soit 80 200 foyers et 169 500 habitants), le Syndicat Départemental pour l’Elimination des Déchets ménagers et assimilés (SYDED) de la Haute- Vienne a été labellisé par l’Etat, Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage. Ce nouveau projet vise à mettre en œuvre différentes actions de prévention, de réutilisation et de recyclage des déchets dans une logique d’économie circulaire, afin de respecter les principaux objectifs de la loi sur la Transition Energétique pour une Croissance Verte du 17 août
2015 : réduire de 10 % la production des déchets ménagers et assimilés d’ici 2020 et augmenter le recyclage et la valorisation des déchets à 55 % en 2020.
Compostage, lutte contre le gaspillage alimentaire, tri des déchets, réutilisation et réemploi des objets pouvant encore servir et éco-consommation (boire de l’eau du robinet, utilisation de couches lavables…) : autant de bonnes habitudes faciles à prendre pour atteindre ces objectifs, mises en exergue par l’opération «Mon foyer défie ses déchets !». Dans ce cadre, 19 foyers haut-viennois volontaires sont depuis le 3 février suivis et accompagnés par le Syded 87 dans la mise en place de gestes permettant de réduire leur production de déchets sur trois thématiques : «gestion des biodéchets», «privilégier le réutilisable et le réemploi» et «éco-gestes».
«Nous avons conclu fin 2017 avec l’Ademe un contrat d’objectifs sur trois ans au travers d’un certain nombre d’actions, dont la mise en place de ce défi qui constitue une première pour nous souligne Emmanuel Lathière, directeur du Syded 87.  Il s’agit de promouvoir le passage de l’économie linéaire à une économie circulaire permettant de revaloriser, recycler ou donner une seconde vie à un déchet autant que possible. Nous avons mené en 2016 une caractérisation des ordures résiduelles, en analysant sur trois périodes différentes des sacs-poubelle de plusieurs territoires de notre périmètre sur un ratio de 222 kg par an et par habitant. Cette analyse fait apparaître 74 kg de déchets non recyclables, déchets ultimes non valorisables. Mais également 81 kg de déchets biodégradables (restes alimentaires, tonte), 20 kg d’emballages ménagers (cartons, bouteilles en plastique, boîtes de conserve), 16 kg de déchets qui pourraient être déposés en déchetterie (déchets électriques, piles, produits dangereux tels que pesticides ou restes de peinture), 16 kg de papier et 8 kg de verre. Ces chiffres nous permettent de proposer aux élus des actions permettant de mettre notre poubelle au régime sec. L’opération «Mon foyer défie ses déchets en fait partie» pour pouvoir mettre en avant l’économie circulaire, et améliorer la proportion des gestes de prévention que chaque citoyen peut effectuer au sein de son foyer ou dans son activité professionnelle».
Une première opération à valeur d’exemple, dont le bilan sera tiré le 10 juin, lors d’un pique-nique Zéro déchets.