Fil info
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
19:23 Malheureusement l'homme s'est donné la mort avant l'intervention du raid
19:19 Il serait plus judicieux de rénover le quartier de la Madeleine à l’entrée de la ville et le centre-… https://t.co/qT82OJMtZw
18:54RT : L’« Aquarius » dégradé de son pavillon ou le naufrage de l’Europe https://t.co/HBqLvFDWGq via Le Monde
18:54RT : Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
18:36Périgueux : Ils rament avec conviction -> https://t.co/0aRC1dJe0N
18:12Diors : L’art de faire bonne impression -> https://t.co/bp78YPKz9a
18:09Indre : Un nouveau service pour épauler les urgences le soir -> https://t.co/tqu7Xr37bA
18:08La Châtre : 35 personnes ont participé à la dernière balade gourmande -> https://t.co/Ux7Ls5WEfL
18:07Argenton-sur-Creuse : Week-end festif pour l’UCIA en lieu et place de la foire-expo -> https://t.co/4771lLJqyw
17:23Sarlat-la-Canéda : Le pastoralisme à l’honneur -> https://t.co/fgtAFKnxkR
16:56RT : Comment peut-on tenir de tels propos homophobes en 2018 ? Et cet homme n’a même pas le courage de les assumer ! Mer… https://t.co/YDdvbXE3DO
16:56RT : 📢 RAPPEL: Les Etats Généraux des Travaux Publics de la Haute-Vienne se déroulent ce vendredi 28 septembre à l'ENSI-… https://t.co/zEA6M4RLPo
16:56RT : - Le coup d'envoi de la 35ème édition des sera donné le 26 septembre. Retrouvez le… https://t.co/xSRRPkn070
16:54RT : Le 4 octobre, la organise la à Poitiers, Limoges et Bordeaux : conférences, rec… https://t.co/7lfWqmKEsn
16:51RT : Une escouade du RAID est disposée en haut de l'avenue Bordier, sur le chemin des Amoureux à . Elle prête mai… https://t.co/0jYaLj3AG3
16:48 Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
15:58RT : JC Satàn + Noyades + Weird Omen - CCM John Lennon (Limoges) https://t.co/59KLiZ8XNY
15:56RT : Virades de l’Espoir : le CRCM du seront à le 30 septembre prochain.👉… https://t.co/tlOYXhNavF
14:40RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:40RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:36RT : Merveilleux portrait de Monique et Michel Pinçon-Charlot. Des idées qui donnent de la force pour mener le combat d… https://t.co/JpqqdtqPPs
14:36RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:35RT : 25ème Salon Régional de l'Association Artistique de la Poste et Orange Limousin du 27 septembre au 7 octobre au Pav… https://t.co/8kU6SD1xsS
14:34RT : le Mag bonus vidéo | L’entretien et l’amélioration du réseau routier est l’une des priorités du Départ… https://t.co/XVjaW6bX5T
14:34RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:33RT : | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC
13:31Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S

Quand monoparentalité rime avec précarité

Iinsee

L’INSEE vient de dévoiler les résultats de son étude sur la monoparentalité en Nouvelle-Aquitaine en 2014. Elle montre que les familles monoparentales représentent un quart des familles néo-aquitaines et, qu’en règle générale, elles cumulent les difficultés.
Si l’INSEE note une progression des pères élevant seuls leur(s) enfant(s), ce sont toujours les femmes qui se retrouvent le plus dans ce cas de figure. En 2014, on a  recensé 692.000 familles en Nouvelle-Aquitaine (avec enfant(s) de 18 ans ou moins), dont 156.000 familles monoparentales (FM). Sur ce chiffre, on a dénombré 127.000 mères seules (MS).
Il s’est avéré que ces femmes sont en moyenne moins diplômées que les mères en couple et occupent plus souvent des postes d’employée ou d’ouvrière. L’étude a également montré que «les mères seules rencontrent davantage de difficultés à articuler vie professionnelle et vie familiale», qu’elles sont plus souvent confrontées au chômage et/ou à la précarité. L’écart est d’autant plus criant lorsqu’elles ont un enfant de moins de 2 ans à charge. En effet, dans cette situation elle ne sont que 43% à travailler, alors que les femmes en couple sont 70%.
Quand elles travaillent, elles font davantage appel à la famille ou l’entourage pour la garde des enfants tandis que les couples sont plus nombreux à pouvoir s’offrir les services d’une crèche par exemple. «De plus, la présence de jeunes enfants augmente la probabilité d’occuper un emploi à temps partiel pour les MS. Elles travaillent également plus souvent sous un contrat à durée déterminée ou précaire, et là encore, la présence d’au moins un jeune enfant renforce les écarts avec les mères en couple» explique l’étude.
En ce qui concerne le logement, on remarque qu’«avec des revenus moindres, à nombre d’enfants égal, les mères seules occupent toujours des logements comportant moins de pièces». En outre, ces mamans ne sont que 28% à
être propriétaire, contre 70% pour celles en couple et elles sont par ailleurs davantage bénéficiaires de logements sociaux (31% contre 8%).
Lors de la présentation de l’étude à la presse, plusieurs mamans seules étaient là pour témoigner : «Plus personne ne nous parle parce que c’est un peu la honte, on perd notre féminité, on n’est personne. On tombe dans une précarité sociale, financière et, ce qui me touche beaucoup, c’est qu’on n’a pas accès à la formation diplômante» lâche une maman en sanglots. «On nous enferme dans une case et si on ne tombe pas sur des personnes, des élus ou des structures bienveillantes, on ne s’en sort pas», prolonge celle qui a voulu «reprendre les études» mais qui n’a pas pu sous peine qu’on lui «retire le RSA».
Si l’on peut tirer plusieurs enseignements de cette étude, il faut tout de même «prendre des pincettes». D’abord, c’est une «situation qui peut être transitoire» (en moyenne six ans pour une femme et quatre pour un homme). Ensuite, les principaux résultats sont issus du recensement 2014, soit de sources déclaratives, et sachant que les gardes alternées ne pouvaient pas être distinguées des autres situations de familles parentales.
Avec les nouvelles modalités du dernier recensement, les chiffres devraient donc être plus affinés lors de la prochaine enquête.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.