Fil info
20:08Périgueux : Des petites voitures pour apaiser le passage à l’hôpital -> https://t.co/ztOxC0MiAL
20:02Coulounieix-Chamiers : Un marché bio chez Emmaüs -> https://t.co/2ip0ThVUlP
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO

Un développement «unilittoral»

L’association Devlop’So (comité citoyen pour un développement équilibré et durable du Sud-Ouest) rassemble des citoyens, des entreprises et des élus convaincus que le développement de la Nouv.-A. ne doit pas être pensé que par le prisme de sa façade atla.

Avec l’élargissement de la région, certains dénoncent un déséquilibre entre le littoral et l’intérieur. C’est le cas du collectif Devlop’ So, dont les membres proposent de développer le trafic autoroutier.
«Devlop’So est née lorsque l’on a appris la construction de l’autoroute Pau-Langon il y a une dizaine d’années. On s’est dit qu’il y avait 150 km d’autoroute qui allaient être construits et que c’était  l’opportunité de désenclaver l’intérieur de ce qu’était l’Aquitaine» situe Jean-Marc Richard, président de ce «comité citoyen pour un développement équilibré et durable du Sud-Ouest». Il explique qu’à cette époque déjà, «nous commencions à pressentir un dé-séquilibre entre l’intérieur et le littoral». Et lors de ces dernières années, le président de l’association n’a pu que remarquer l’intensification du trafic routier sur le littoral, ce qui pose notamment des problèmes d’embouteillages, de sécurité et de pollution : «Le trafic entre Biriatou (64) et Poitiers (16) est si intense qu’il y a quasiment une menace d’asphyxie pour le transit littoral venant d’Espagne. Cela pose de gros problèmes de sécurité et d’environnement».
Pour lui, l’élargissement de la région est allé de pair «avec l’accroissement de l’attractivité littorale et girondine, ce qui fait qu’un déséquilibre non négligeable entre le littoral et l’intérieur semble se dessiner». Il remarque que «les équipements sont en baisse, en qualité aussi, par rapport à ce qui se fait sur le littoral, tant au niveau du ferroviaire que du routier». Jean-Marc Richard se demande alors «comment tolérer ça à un moment où ce qui est à la mode c’est l’équilibre des territoires, réduire la fracture territoriale ? Voilà les grands discours que l’on entend et pourtant, en Nouvelle-Aquitaine, c’est tout l’inverse qui se produit». Pour Devlop’So, nos terres intérieures se trouvent aujourd’hui menacées de multiples désertifications : médicale, scolaire, économique et à terme démographique, faute d’emplois.
Jean-Marc Richard cite alors l’historien Ferdinand Braudel qui veut que «les voies de communication sont le premier agent du développement économique». L’association préconise ainsi la construction de plusieurs tronçons autoroutiers, notamment entre Langon (33) et Mussidan (24) et entre Périgueux  et Limoges. Ce projet, qui comprend aussi plusieurs autres travaux de jonction, a été estimé par l’association qui l’actualise régulièrement en prenant en compte l’inflation. Le coût global du projet s'élèverait ainsi à un peu plus de 2,6 milliards d’euros (567 millions de fonds public, l’autre partie du projet étant mise en concession).
«Les personnes qui protestent contre une nouvelle voie routière sont souvent les mêmes qui, d’au-tres jours, défilent pour empêcher des fermetures d’écoles, de bureaux de Poste, d’hôpitaux ou de maternités» remarque Jean-Marc Richard qui comprend malgré  tout «que la perspective d’une éventuelle grande voie routière près de chez soi puisse inquiéter». Pourtant, «contrairement aux idées reçues», il est convaincu  que l’autoroute offre de meilleurs avantages que les autres axes routiers : d’un point de vue écologique (cahier des charges exigeant), économique (mise en concession qui épargne les fonds publics) et sécuritaire («l’autoroute est 4 à 6 fois moins accidentogène que le reste du réseau»).
Plus de renseignements sur www.devlopso.fr et à l’adresse suivante : devlopso@orange.fr.
Par Johan Detour