Fil info
00:21Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet | L'Echo https://t.co/gvkVOiQeFE via
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

Un développement «unilittoral»

L’association Devlop’So (comité citoyen pour un développement équilibré et durable du Sud-Ouest) rassemble des citoyens, des entreprises et des élus convaincus que le développement de la Nouv.-A. ne doit pas être pensé que par le prisme de sa façade atla.

Avec l’élargissement de la région, certains dénoncent un déséquilibre entre le littoral et l’intérieur. C’est le cas du collectif Devlop’ So, dont les membres proposent de développer le trafic autoroutier.
«Devlop’So est née lorsque l’on a appris la construction de l’autoroute Pau-Langon il y a une dizaine d’années. On s’est dit qu’il y avait 150 km d’autoroute qui allaient être construits et que c’était  l’opportunité de désenclaver l’intérieur de ce qu’était l’Aquitaine» situe Jean-Marc Richard, président de ce «comité citoyen pour un développement équilibré et durable du Sud-Ouest». Il explique qu’à cette époque déjà, «nous commencions à pressentir un dé-séquilibre entre l’intérieur et le littoral». Et lors de ces dernières années, le président de l’association n’a pu que remarquer l’intensification du trafic routier sur le littoral, ce qui pose notamment des problèmes d’embouteillages, de sécurité et de pollution : «Le trafic entre Biriatou (64) et Poitiers (16) est si intense qu’il y a quasiment une menace d’asphyxie pour le transit littoral venant d’Espagne. Cela pose de gros problèmes de sécurité et d’environnement».
Pour lui, l’élargissement de la région est allé de pair «avec l’accroissement de l’attractivité littorale et girondine, ce qui fait qu’un déséquilibre non négligeable entre le littoral et l’intérieur semble se dessiner». Il remarque que «les équipements sont en baisse, en qualité aussi, par rapport à ce qui se fait sur le littoral, tant au niveau du ferroviaire que du routier». Jean-Marc Richard se demande alors «comment tolérer ça à un moment où ce qui est à la mode c’est l’équilibre des territoires, réduire la fracture territoriale ? Voilà les grands discours que l’on entend et pourtant, en Nouvelle-Aquitaine, c’est tout l’inverse qui se produit». Pour Devlop’So, nos terres intérieures se trouvent aujourd’hui menacées de multiples désertifications : médicale, scolaire, économique et à terme démographique, faute d’emplois.
Jean-Marc Richard cite alors l’historien Ferdinand Braudel qui veut que «les voies de communication sont le premier agent du développement économique». L’association préconise ainsi la construction de plusieurs tronçons autoroutiers, notamment entre Langon (33) et Mussidan (24) et entre Périgueux  et Limoges. Ce projet, qui comprend aussi plusieurs autres travaux de jonction, a été estimé par l’association qui l’actualise régulièrement en prenant en compte l’inflation. Le coût global du projet s'élèverait ainsi à un peu plus de 2,6 milliards d’euros (567 millions de fonds public, l’autre partie du projet étant mise en concession).
«Les personnes qui protestent contre une nouvelle voie routière sont souvent les mêmes qui, d’au-tres jours, défilent pour empêcher des fermetures d’écoles, de bureaux de Poste, d’hôpitaux ou de maternités» remarque Jean-Marc Richard qui comprend malgré  tout «que la perspective d’une éventuelle grande voie routière près de chez soi puisse inquiéter». Pourtant, «contrairement aux idées reçues», il est convaincu  que l’autoroute offre de meilleurs avantages que les autres axes routiers : d’un point de vue écologique (cahier des charges exigeant), économique (mise en concession qui épargne les fonds publics) et sécuritaire («l’autoroute est 4 à 6 fois moins accidentogène que le reste du réseau»).
Plus de renseignements sur www.devlopso.fr et à l’adresse suivante : devlopso@orange.fr.
Par Johan Detour

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.