Fil info
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.

A 75 ans, L’Echo toujours résistant !

Le lancement des 75 ans de L’Echo a eu lieu ce jeudi salle du temps libre à Limoges en présence des amis, correspondants et soutiens indéfectibles de notre titre.

C’est par l’inauguration de l’exposition itinérante, fil rouge retraçant les temps forts de son histoire de 1943 à  nos jours, qu’ont été lancées hier les festivités du 75e anniversaire de notre titre, en présence de ses amis et soutiens salle du temps libre à Limoges. Le fruit d’un gros travail d’harmonisation mené par notre graphiste Olivier Beauvais, que le public pourra dès lundi retrouver dans les locaux du journal rue Claude-Henri-Gorceix à Limoges, puis dans chaque agence de notre zone de diffusion. «Miracle quotidien que la parution du journal dans un contexte très contraint» ont souligné Frédéric Sénamaud, président de Pluralisme et Olivier Mouveroux, directeur exécutif de L’Echo, avec «l’espoir de 75 nouvelles années aussi riches que celles qui viennent de s’écouler».
«Dans un contexte souvent très compliqué, L’Echo a souvent su se relever et, souvent, être le premier dans sa volonté de modernisation. Il le doit avant tout à ses lecteurs qui lui vouent une fidélité sans faille». Le directeur exécutif du journal a également souligné le soutien des collectivités : «Nombreuses sont celles qui souhaitent que le pluralisme de la presse ne relève pas du vocabulaire du passé. C’est notamment le cas de la ville de Limoges qui met aujourd’hui cette salle à notre disposition, comme elle le fera le 2 juin avec la place Saint-Etienne pour une journée de concerts, puis le 16 juin, où la salle Augustoritum accueillera un débat sur l’importance du rôle des collectivités dans la vie de tous les jours».
Outre un supplément dédié en mai, cet anniversaire sera en septembre dignement fêté par un apéritif dînatoire au siège.
Soulignant en L’Echo, «un aiguillon et un encouragement utile à la vie démocratique», c’est d’un facétieux «chers camarades» que l’adjoint au maire chargé de la culture Philippe Pauliat-Defaye a introduit son discours. «Même si nous ne partageons pas toujours les mêmes idées, j’ai toujours trouvé à L’Echo des gens de conviction, de sincérité et d’engagement. Les clivages politiques ne sont pas forcément un critère fondamental dans les différences à faire dans nos fréquentations. Il n’est pas de meilleure illustration du vivre-ensemble et de la démocratie que la sortie chaque jour d’un journal de cette qualité, qui constitue, en effet, un miracle quotidien».

I.H.

Les 75 ans de L'Echo