Fil info
20:50Brive-la-Gaillarde : Ils ont des chapons bien ronds -> https://t.co/Rdbcp7yXFh
20:29Corrèze : Des lanternes vraiment éclairantes ? -> https://t.co/GWu4PM1g5r
19:26 Quels sont les matchs qu'il faut perdre? ;-)
19:25Indre : Le Poinçonnet se sort du piège -> https://t.co/X8iPrtYkY8
19:22Argenton-sur-Creuse : Le Comité de défense de la gare toujours en colère -> https://t.co/17cx454dXi
19:22 Cc .
19:21Châteauroux : Saint-Denis : les habitants ne désarment pas -> https://t.co/140zpPbZ8H
19:21Indre : Acte V : 150 à 200 manifestants dans le froid -> https://t.co/z2o1ekVOlP
19:03Les Gilets jaunes sur la RN145 et au Monteil-au-Vicomte https://t.co/QQb4K4ZdF5
18:59Et un acte V. La détermination des gilets jaunes de la Creuse unie ne faiblit pas. Ils poursuivaient la mobilisati… https://t.co/MOksBVlhkr
18:39Coulounieix-Chamiers : Éco-responsabilité : la Dordogne veut montrer l’exemple -> https://t.co/T0zkgGmhqG
18:13Périgueux : Une boutique pleine de couleurs et de saveurs -> https://t.co/DtJI4a4Iwz
18:12Sarlat-la-Canéda : Des dossiers techniques et divers -> https://t.co/9oKO7Eut2C
18:06 la place du Civoire se fait Agora. Prises de paroles appel à signature pour le référendu… https://t.co/dfl60aFI9B
17:44 dépôt de bougies place du Civoire en mémoire des victimes de l'attentat de Strasbourg et des G… https://t.co/0XFkJ1jGZo
17:21Neuvic : «Je filme le métier qui me plaît» -> https://t.co/q8BgC4x8Gn
17:01 à peine 17h sous la halle Brassens une centaine de personnes se prépare à marcher dans les ru… https://t.co/1efHVajX5Y
17:00Périgueux : Les Gilets jaunes restent mobilisés -> https://t.co/01RuEzIp1S

Du théâtre contemporain à lire à voir et à entendre

prix sony-labou-tansi

Créé en Limousin en 2003, le Prix Sony-Labou-Tansi qui accueillait jusqu’alors plus de 700 lycéens des académies de Limoges, Bordeaux et Poitiers, prend son essor en Nouvelle-Aquitaine où ils seront cette année  plus de 1300 à participer au vote.
Avec pour objectifs de faire lire, entendre et voir du théâtre contemporain, ce prix est une des actions du Pôle de ressources pour l’Education Artistique et Culturelle «Ecritures et Théâtres Contemporains Francophones». Il est piloté  par l’Atelier Canopé 87 et le Rectorat de Limoges en partenariat avec les Francophonies du Limousin et sa Maison des auteurs, et soutenu par la DRAC Nouvelle-Aquitaine.
Né au Congo en 1947, Sony Labou Tansi nous quittait en 1995. Auteur, metteur en scène, il a été jusqu’en 1979 le directeur du «Rocado Zulu théâtre de Brazzaville». Ses pièces ont été mises en scène, certes à Brazzaville, mais aussi à Dakar, à Paris par Gabriel Garran au Théâtre de Chaillot, à New York et au Festival des Francophonies de Limoges où une rue porte son nom. Pour La Maison des auteurs, ce prix est «une autre manière de faire vivre les textes de théâtre dans une lecture exigeante qui place l'écriture au cœur du dispositif théâtral».
Le 26 avril, des classes de l'Académie de Limoges se retrouveront au CCM Jean-Moulin afin d'élire leur texte lauréat parmi cinq œu-vres étudiées tout au long de l'année. A ce vote, s’ajoutera celui des autres participants, collecté par voie numérique. Et lors du 35e Festival des Francos fin septem-bre, un dizaine de lycéens volontaires participeront à un stage de lecture avec les comédiens de la cie Méthylène suivi d’une lecture- spectacle du texte du lauréat.
En 2017, le prix avait été attribué à Léonore Confino pour «Le poisson belge». Cette  année, cinq textes sont en compétition :
- «Lubna Cadiot (x7)» de AnaÏs Allais, alterne les témoignages, confessions et récits de sept personnages qui s’interrogent sur leurs liens avec l’histoire familiale et l'Histoire de l’Algérie ;
- «Les larmes d’œdipe» de Wajdi Mouawad revient vers la Grèce antique et ses héros tragiques Ajax, Philoctète et œdipe ;
- avec «Le Brasier», c’est une comédie féroce autant qu’une ode à l’humanité ordinaire qu’offre David Paquet, déjà lauréat de ce prix avec «2h14» en 2014.
- dans «Berlin Sequenz»,  Manuel Antonio Pereira donne la parole à une dizaine de jeunes de 18 à 25 ans sur leurs utopies, leurs rêves et leur ambivalence face à un monde où tout est produit ;
- enfin, «Kinky Birds» d’Elsa Poisot, est une pièce noire autour d’une fiction qui pourrait bien être le miroir de notre société.
Pour les organisateurs, le Prix Sony-Labou-Tansi a pour but de met-tre en contact les lycéens avec des écritures de théâtre contemporain, afin qu’ils puissent en découvrir l’originalité, la diversité et la richesse, de susciter la confrontation  des différents points de vue en les amenant à assumer leur choix en leur donnant la possibilité d’élire leur œuvre préférée.     C’est le jeudi 26 avril qu’aura lieu, en présence des lycéens, la remise du 16e Prix Sony-Labou-Tansi des lycéens au centre culturel municipal Jean-Moulin de Limoges.                     
Josette Balanche