Fil info
18:50RT : Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
18:49RT : Le 20/9/17 était arrêté à la préfecture de , il faisait son métier de en filmant… https://t.co/ze1YoNyWTG
18:49RT : A la préfecture de , en Creuse , l’an dernier à la même date, lors de l’occupation par les… https://t.co/sEDGkus9oh
18:49RT : Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
18:12Indre : Une nouvelle association pour les acharnés du jeu -> https://t.co/JaOpdOPM4A
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL

La mairie de Faux un temps occupée par les habitants

Creuse

De la Zone à défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes à Faux-la-Montagne, on compte plusieurs centaines de kilomètres. Et pourtant. Les habitants de la commune creusoise située sur le Plateau de Millevaches ont voulu montrer leur soutien aux zadistes vendredi matin comme cela a été le cas déjà à Guéret lundi et jeudi par exemple.
Le député de la Creuse Jean-Baptiste Moreau était attendu à Faux-la-Montagne vendredi matin pour une visite de la commune et une rencontre avec les élus. Celui-ci n’a pu se présenter, étant encore à Paris c’est son suppléant Vincent Turpinat qui a fait le déplacement.  Une centaine d’habitants ont alors occupé la mairie de Faux-la-Montagne en fin de matinée. Symboliquement. Sur la ligne téléphonique de la mairie, une voix nous confirme «oui, il y a du monde».
Une discussion s’ouvre avec Vincent Turpinat sur l’évacuation  «musclée» de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes avant d’évoquer des sujets plus locaux comme l’abandon des emplois aidés, les services publics... Mais pour ce groupe d’habitants, «ce qui est attaqué à Notre-Dame-des-Landes, c’est peu ou prou ce que nous vivons ici sur la montagne limousine. Beaucoup de gens s’inspirent de ce qu’ils se passent depuis dix ans sur la ZAD, rapporte un habitant contacté par téléphone. Ce qui a été détruit depuis le début de la semaine là-bas, c’est ce que nous construisons ici». Dans un communiqué, ils exigent la venue de Jean-Baptiste Moreau sur place pour connaître son positionnement et appellent tous ceux qui le souhaitent, cheminots, étudiants, précaires, paysans à les rejoindre. Un représentant des cheminots d’Ussel a pu venir. Ensemble, ils ont réussi par l’intermédiaire de Vincent Turpinat à joindre le député Moreau au téléphone et ainsi lui parler de la ZAD, des problématiques du territoire mais aussi de la colère des cheminots. «Il nous tient le discours habituel : c’est une bonne réforme, relate le représentant du syndicat CGT cheminots retraités d’Ussel. A demi-mot, il reconnaît que la dette de la SNCF est la dette de l’Etat mais il n’en tire aucune conséquence». Il lui a été remonté aussi la disparition des services publics notamment avec ces «petites lignes» gérées par la Région qui n’auront pas les moyens de les entretenir. «Le gouvernement se moque du monde, il organise la mort des lignes mais donne la responsabilité à d’autres. Il va falloir hausser la mobilisation et faire converger les luttes», poursuit le cheminot retraité.
Des discussions «passionnées mais correctes» pour Vincent Turpinat.
Finalement après presque 4 heures, les habitants lèveront leur occupation en tout début d’après-midi mais ne lâchent rien.
Ils appellent à se rendre ce samedi 14 avril à Limoges, à 15h, place des Bancs pour une manifestation en soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Le cortège rejoindra les cheminots en grève à la gare de Limoges-Bénédictins. Ils relaient également l’appel de la ZAD à se rendre «en masse» vers la Loire-Atlantique cette fin de semaine, d’abord à Nantes, ce samedi à 16h30 pour une manifestation d’ampleur, et le lendemain, dimanche 15 avril dès 11h pour un rassemblement sur le site de No-tre-Dame-des-Landes.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.