Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX
00:08Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/c3PPrlijNW
00:07Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/FdIDEU7yXg

Les territoires ruraux en bout de ligne

Rail

Sous un ciel de Toussaint, la  gare de Guéret affiche déjà des airs de mausolée... Vision prophétique ? Promesse gouvernementale ? Pas de deuil pourtant, ni même de résignation, les cheminots du Limousin lançaient surtout, hier, à l’occasion de la journée sans cheminots et sans trains, un avertissement.
Pluie battante, pénétrante, incessante. Qu’à cela ne tienne, les deux barnums sont grands, le hall de la gare est lui aussi, vaste... Et surtout, la colère, qui a fait se déplacer à Guéret les cheminots de Creuse, de Corrèze et de Haute-Vienne, est immense. Sur Limoges, 50% pour l’établissement mixte matériel et traction, 65,5% au niveau des agents et des contrôleurs... « Aujourd’hui, on a un taux de participation plus fort que le 3 avril », souligne Hervé Six,  secrétaire général CGT cheminots à Limoges. « Les cheminots se mettent plus facilement en grève en Limousin... » (1)
Et pour cause, la réforme du ferroviaire vient élargir le chemin défriché par la loi NOTRe. En bout de ligne, selon les estimations les plus optimistes du syndicat : 400 emplois supprimés en Limousin... « Et on ne parle pas des emplois indirects... », précise-t-il. « L’immobilier, le service médical..., s’il y a ouverture à la concurrence, ça ne restera pas en Limousin. »
Sans oublier la perte des contrôleurs,  aiguilleurs, agents... consécutive aux fermetures de lignes effectives ou annoncées : Limoges-Brive par Saint-Yrieix, Limoges-Angoulême, en bonne voie, sans parler, côté Creuse, des intercités toujours plus rares à La Souterraine, et des lignes Busseau-Felletin et Guéret-Montluçon régulièrement sur la sellette... « Et on fait passer des bus aux horaires appropriés à la place... », précise Alexandro Toti, cheminot creusois CGT.  « Forcément on se pose la question de ce que la région veut faire. »
À chaque nouvelle grille, aucune écoute... mais un écrémage. En Creuse, les cheminots étaient 200 en 1985, 85 en 2014... Il y a quinze jours leur population a été estimée à 71. Une espèce en voie de disparition... Le cheminot, comme l’abeille, et sa disparition annonce des temps sombres, domino après domino. Pas de services publics, pas d’égalité des territoires, ni de liberté des citoyens et finie la vie en milieu rural... Sûr que le plan particulier pour la Creuse, modèle pour l’hyperruralité de demain, est sur les bons rails.

(1) Très unis, les cheminots Limousins se déplacent selon les événements d’un département sur l’autre. Mais ratissent aussi plus large, ils cherchent à opérer la jonction avec les cheminots de Montluçon tout comme ils cherchent le contact avec les gaziers et les électriciens.

rencontre avec les sénateurs
Sollicités par les cheminots, les sénateurs de la Creuse Jean-Jacques Lozach et Éric Jeansannetas recevaient hier matin, Yann Desenfant, secrétaire départemental CGT cheminots, Philippe Richert, section retraités et Frédéric Tronche, secrétaire régional de la CGT Limousin. « On tenait à être reçu par les sénateurs parce que le texte doit être présenté au sénat », souligne Yann Desenfant. « Ils vont voter contre, par contre, rapporte-t-il, ils nous ont dit que ce serait une lecture très rapide, et sachant le sénat très à droite, que le texte risquait de sortir plus libéral encore. »
La CGT, qui a présenté les 45 pages de son projet pour palier les dysfonctionnements de la SNCF, a abordé avec les parlementaires PS la dette, le statut du cheminot et le statut de l’entreprise ou encore l’ouverture à la concurrence... leur rappelant au passage que la Nouvelle Aquitaine, PS, elle aussi, est pour et procède déjà à l’allotissement des lignes. « Pour nous, ça relève de l’égalité des territoires... la Creuse devient un désert de services publics », déplore le cheminot.