Fil info
23:03"Never say never in Nevers" Dans l', a eu bon nez !
21:20Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/CGbsMOvqvr via
20:19Tulle : La session rime avec transition et évolution de la gestion -> https://t.co/Vd9WWfvN8c
19:24Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/ZzzY82Kpyd via
19:23Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/HcbVnB6BoF via
18:35Nontron : Nontronnais : cambriolages élucidés -> https://t.co/t3YKAWrgAY
18:33Indre : La maison du futur déjà construite à Coings -> https://t.co/df6Mt6lBMp
18:31Indre : Les parcours du cœur : deux jours pour parler pathologie cardiaque -> https://t.co/1j7x7C2EH0
18:22RT : Madame la députée qui grandit la politique chaque jour, nous donne des leçons... https://t.co/dxiZMNv2zX
18:06Région : Les auteurs interpellés -> https://t.co/sb4W2ttmQu
17:49Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/NUdU1hk3e0 via
17:00# # - : 19-Mars 1962: Rochechouart se souvient -> https://t.co/omtXpXngtT
16:57Ce matin les syndicats des finances publiques ont rencontré Gérald Darmanin, soutenus par des salariés d'autres sec… https://t.co/RU9Aia3tzg
16:48 Atomisé Madame O'Petit !!!
16:46RT : Oh c'est moi ! Fière d'être candidate sur cette liste pour les européennes 🚩 https://t.co/ysTKpteEx2
16:44Sport : Le mini-tour cycliste creusois démarre fort! -> https://t.co/ECktHtSRkW
16:43Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison -> https://t.co/HietPCYPxk
16:41RT : Fermeture du Blanc (Indre) le petit Anatole est né dans la salle à manger, dans la nuit de mardi à mercr… https://t.co/KWxCskfpYe
16:39RT : À Claire O'Petit qui veut des contreparties au RSA : "À quand des contreparties aux aides publiques aux grosses ent… https://t.co/mK9lpOVDQq
16:27# # - -Vienne : Huit adolescents de La Bastide sous une tente berbère -> https://t.co/ITSqedlfMt
15:57Région : Un cambrioleur interpellé -> https://t.co/i2YdnOVX14
15:49Région : Deux cambrioleurs interpellés pour des faits commis à Mont-de-Marsan -> https://t.co/ZQcpG1sWpA
14:40Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert | L'Echo https://t.co/ekIQpBCFfp via
14:39Région : Travaux sur la RN 147 -> https://t.co/8nzzEgPzA9
13:22France : Le Sénat saisit la justice de cas de proches d'Emmanuel Macron devant la justice -> https://t.co/VSN3KqbHWq
12:28RT : "Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi https://t.co/bF7hZf4SwA
12:28RT : Retraites: "tous les jours vous mettez du sel sur les plaies. C'est honteux". La colère froide de face… https://t.co/X1Q8w2FvhK
09:53Bergerac : Amiante et anxiété : un procès déterminant pour les exposés -> https://t.co/SNVwDbExUi
09:24# # - Dorat : Les tondeurs au Salon de l'Agriculture -> https://t.co/fVaQPDjo2Z
09:22# # - : Santé et grand âge sous « surveillance » -> https://t.co/s5EtzMhXKs
09:19# # - : Ricochets... au paradis des chineurs -> https://t.co/pKvJ9rLz8P
09:17# # - : 19 mars : une vraie grande date -> https://t.co/h8K5F3BX47
09:14# # - -Chervix : Journée dédiée au cirque -> https://t.co/RRTJMR4BrW
09:12# # - -Yrieix-la-Perche : Trois auteurs de polars à la FNAC -> https://t.co/78jWs6J79j
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : 289 adhérents à la FNATH -> https://t.co/DtUQ2XcIhj
09:07# # - -Junien : La Roue des Métiers a bien tourné -> https://t.co/Nkj1OIIMrf
09:00# # - -Junien : Les instituts médico-éducatifs se rencontrent au palais des sports -> https://t.co/hXsU5a98oE
08:58# # - -Junien : L’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie -> https://t.co/7EPMBL8vsq
08:54# # - -Gence : Cérémonie du souvenir -> https://t.co/AxGi14ktdp
08:51# # - -Vienne : Nantiat, Chaptelat, Balledent, Vaulry, théâtre, spectacle et conte musical dans nos campagne… https://t.co/VnaGg11SvT
08:39# # - -Vienne : Informatique hospitalière, le numérique au service de la santé -> https://t.co/ctb9VPfsIN
08:37# # - -Vienne : Les Veyracos samedi en avant-première au Mas-Martin -> https://t.co/SXGQh8KGML
08:35# # - -Vienne : Vendredi à Bellac, samedi à Limoges, un tour de France a capella -> https://t.co/uj5GFlIgVe
08:30Il est temps de découvrir Saint-Hilaire les places 👀 📌 Rdv en direct à 10:30, 14 & 15:00 dans#TLCMAV sur https://t.co/8pxq8frlxU
07:57# # - -Vienne : Recueillement devant le commissariat -> https://t.co/yMkf01o6Si
07:56# # - : Les gilets jaunes demandent à Emmanuel Macron de prendre ses responsabilités -> https://t.co/uAHwxWNhx9
07:54# # - -Vienne : Darmanin, sa réforme de l’organisation des finances... ne fait pas recette -> https://t.co/R1ysWW2B7X
07:52# # - -Vienne : Les agents des routes demandent à être respectés -> https://t.co/wCuGAM8fKv
07:50# # - -Vienne : Sécheresse : 500 dossiers sur le carreau -> https://t.co/QeM3SrQo8E
07:49Région : Accompagnants mal accompagnés -> https://t.co/hjRSOM6yTG
07:47Région : Vassivière, «Nos yeux vivants», une odyssée visuelle et sonore -> https://t.co/hP14fm2t2K

Un projet de serres à tomates contesté par la Conf’ Paysanne

Rosiers d'Egletons (19)

L’enquête publique portant sur le projet de serres à tomates de Rosiers-d’Egletons (Corrèze) se clôt ce jeudi. La Confédération paysanne a rendu, hier, son avis au commissaire enquêteur en mairie pour dénoncer ce projet tant sur le fond que sur la forme.

Faire de la tomate hors-sol, neuf mois de l’année à 620 m d’altitude sur 8 hectares de serres. L’idée d’une production agricole de «type industriel» n’a rien pour séduire la Confédération paysanne. Accompagné d’une trentaine de personnes, le syndicat défenseur d’une agriculture paysanne a donc rendu son avis à la mairie de Rosiers-d’Egletons assorti d’une pétition de 1.300 signatures pour signifier son opposition au projet.
«Chaque production agricole industrielle conduit à une baisse des prix et à une disparition des petits producteurs» note   Philippe Revel. «Dans un marché déjà très concurrentiel, le cours de la tomate a déjà connu une baisse de 21% en un an à cause d’une culture industrielle spéculative» ajoute-t-il.
Mais au-delà du fond, qui n’est pas sans fondement, c’est bien sur la forme du projet que la Conf’ monte au créneau.
Sur une emprise totale de 21 hectares au lieu dit «Les Chaux», les serres d’Auïtou sont présentées comme un projet économe en eau (grâce à des bassins de rétention installés sur 3 ha) mais aussi en énergie, grâce à son raccordement au réseau de chaleur d’Egletons alimenté par l’usine d’incinération du Syttom 19.
Une utilisation de l’énergie fatale de l’UVE de Rosiers-d’Egletons qui laisse pour le moins dubitatifs les membres de la Conf’. «La capacité de fourniture en énergie de l’UVE semble insuffisante pour fournir à la fois le réseau de chaleur d’Egletons et la première tranche de cinq hectares des «serristes». Le maire d’Egletons s’est engagé en cas de grand froid à réactiver les chaudières annexes. En clair, cela veut dire que ce sont les contribuables qui vont rectifier le tir. On fait passer en priorité l’intérêt des serristes au dépens de l’intérêt général» s’insurge le représentant du syndicat paysan.

Zone humide

Autre zone de flou mise en avant par le syndicat : le coût même de cette énergie. «L’énergie sera vendue à perte» explique Philippe Revel. En effet, afin d’assurer l’équilibre financier des serres, le prix de la chaleur ne peut être payé au-delà d’un certain prix ce qui crée un déficit pour le Syttom de 128.000 euros par an. «Le Syttom compenserait ce déficit à hauteur de 100.000 euros, et la communauté de communes de Ventadour les 28.000 restants. On se rend compte que sur le plan économique c’est encore le contribuable qui va payer. Mais le Syttom a-t-il la compétence économique pour subventionner ainsi les serristes ?» s’interroge le membre de la Conf’. Sur la question de l’emploi, principal argument des défenseurs du projet, ses détracteurs, eux, restent sceptiques. «Le seul document traitant cette question figure dans l’enquête publique. La création du site devrait permettre l’installation de deux agriculteurs et la création de 60 équivalents temps pleins. Essentiellement des emplois saisonniers. Pourquoi mettre autant d’argent public sur un projet privé porteur d’emplois précaires? Surtout que l’on sait pertinemment que dans ce type de projet industriel, les deux variables d’ajustements sont le coût d’énergie et la masse salariale». Pour la Conf’, le projet «d’éco-serres» pourrait toutefois pêcher sur le plan... environnemental. «Le projet est situé sur une zone humide ce qui nécessiterait une dérogation. De plus,  l’Agence Française pour la biodiversité et le Comité National de la Protection de la Nature, ont tous deux rendus un avis défavorable» indique Philippe Revel.   
Encore ouverte aux contributions (sur internet uniquement), l’enquête publique sera close ce jeudi soir. Les commissaires enquêteurs auront ensuite un mois pour rendre leur rapport avant que le Préfet ne rende son avis.

Mathieu Andreau