Fil info
23:03"Never say never in Nevers" Dans l', a eu bon nez !
21:20Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/CGbsMOvqvr via
20:19Tulle : La session rime avec transition et évolution de la gestion -> https://t.co/Vd9WWfvN8c
19:24Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/ZzzY82Kpyd via
19:23Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/HcbVnB6BoF via
18:35Nontron : Nontronnais : cambriolages élucidés -> https://t.co/t3YKAWrgAY
18:33Indre : La maison du futur déjà construite à Coings -> https://t.co/df6Mt6lBMp
18:31Indre : Les parcours du cœur : deux jours pour parler pathologie cardiaque -> https://t.co/1j7x7C2EH0
18:22RT : Madame la députée qui grandit la politique chaque jour, nous donne des leçons... https://t.co/dxiZMNv2zX
18:06Région : Les auteurs interpellés -> https://t.co/sb4W2ttmQu
17:49Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/NUdU1hk3e0 via
17:00# # - : 19-Mars 1962: Rochechouart se souvient -> https://t.co/omtXpXngtT
16:57Ce matin les syndicats des finances publiques ont rencontré Gérald Darmanin, soutenus par des salariés d'autres sec… https://t.co/RU9Aia3tzg
16:48 Atomisé Madame O'Petit !!!
16:46RT : Oh c'est moi ! Fière d'être candidate sur cette liste pour les européennes 🚩 https://t.co/ysTKpteEx2
16:44Sport : Le mini-tour cycliste creusois démarre fort! -> https://t.co/ECktHtSRkW
16:43Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison -> https://t.co/HietPCYPxk
16:41RT : Fermeture du Blanc (Indre) le petit Anatole est né dans la salle à manger, dans la nuit de mardi à mercr… https://t.co/KWxCskfpYe
16:39RT : À Claire O'Petit qui veut des contreparties au RSA : "À quand des contreparties aux aides publiques aux grosses ent… https://t.co/mK9lpOVDQq
16:27# # - -Vienne : Huit adolescents de La Bastide sous une tente berbère -> https://t.co/ITSqedlfMt
15:57Région : Un cambrioleur interpellé -> https://t.co/i2YdnOVX14
15:49Région : Deux cambrioleurs interpellés pour des faits commis à Mont-de-Marsan -> https://t.co/ZQcpG1sWpA
14:40Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert | L'Echo https://t.co/ekIQpBCFfp via
14:39Région : Travaux sur la RN 147 -> https://t.co/8nzzEgPzA9
13:22France : Le Sénat saisit la justice de cas de proches d'Emmanuel Macron devant la justice -> https://t.co/VSN3KqbHWq
12:28RT : "Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi https://t.co/bF7hZf4SwA
12:28RT : Retraites: "tous les jours vous mettez du sel sur les plaies. C'est honteux". La colère froide de face… https://t.co/X1Q8w2FvhK
09:53Bergerac : Amiante et anxiété : un procès déterminant pour les exposés -> https://t.co/SNVwDbExUi
09:24# # - Dorat : Les tondeurs au Salon de l'Agriculture -> https://t.co/fVaQPDjo2Z
09:22# # - : Santé et grand âge sous « surveillance » -> https://t.co/s5EtzMhXKs
09:19# # - : Ricochets... au paradis des chineurs -> https://t.co/pKvJ9rLz8P
09:17# # - : 19 mars : une vraie grande date -> https://t.co/h8K5F3BX47
09:14# # - -Chervix : Journée dédiée au cirque -> https://t.co/RRTJMR4BrW
09:12# # - -Yrieix-la-Perche : Trois auteurs de polars à la FNAC -> https://t.co/78jWs6J79j
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : 289 adhérents à la FNATH -> https://t.co/DtUQ2XcIhj
09:07# # - -Junien : La Roue des Métiers a bien tourné -> https://t.co/Nkj1OIIMrf
09:00# # - -Junien : Les instituts médico-éducatifs se rencontrent au palais des sports -> https://t.co/hXsU5a98oE
08:58# # - -Junien : L’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie -> https://t.co/7EPMBL8vsq
08:54# # - -Gence : Cérémonie du souvenir -> https://t.co/AxGi14ktdp
08:51# # - -Vienne : Nantiat, Chaptelat, Balledent, Vaulry, théâtre, spectacle et conte musical dans nos campagne… https://t.co/VnaGg11SvT
08:39# # - -Vienne : Informatique hospitalière, le numérique au service de la santé -> https://t.co/ctb9VPfsIN
08:37# # - -Vienne : Les Veyracos samedi en avant-première au Mas-Martin -> https://t.co/SXGQh8KGML
08:35# # - -Vienne : Vendredi à Bellac, samedi à Limoges, un tour de France a capella -> https://t.co/uj5GFlIgVe
08:30Il est temps de découvrir Saint-Hilaire les places 👀 📌 Rdv en direct à 10:30, 14 & 15:00 dans#TLCMAV sur https://t.co/8pxq8frlxU
07:57# # - -Vienne : Recueillement devant le commissariat -> https://t.co/yMkf01o6Si
07:56# # - : Les gilets jaunes demandent à Emmanuel Macron de prendre ses responsabilités -> https://t.co/uAHwxWNhx9
07:54# # - -Vienne : Darmanin, sa réforme de l’organisation des finances... ne fait pas recette -> https://t.co/R1ysWW2B7X
07:52# # - -Vienne : Les agents des routes demandent à être respectés -> https://t.co/wCuGAM8fKv
07:50# # - -Vienne : Sécheresse : 500 dossiers sur le carreau -> https://t.co/QeM3SrQo8E
07:49Région : Accompagnants mal accompagnés -> https://t.co/hjRSOM6yTG
07:47Région : Vassivière, «Nos yeux vivants», une odyssée visuelle et sonore -> https://t.co/hP14fm2t2K

Après les orages, la solidarité

Intempéries en Dordogne

Le centre et le sud-ouest de la Dordogne ont été frappés par de violents orages dans la nuit de dimanche à lundi, provoquant des dégâts conséquents. Il est parfois tombé en deux heures trois mois de précipitations. Mais la solidarité pour nettoyer a vite repris le dessus.

Passées les frayeurs de la nuit, quand des murs d’eau se sont abattus sur quelques secteurs de la Dordogne, obligeant certains à quitter leur maison, il a fallu ranger et nettoyer dès le petit matin. Et c’est spontanément que de nom-breux Périgordins sont allés aider leurs voisins.
On ne sait toujours pas si les Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, mais en attendant, les habitants de la Dordogne ont pu en avoir un échantillon dans la nuit de dimanche à lundi quand, sur les coups d’1 h 30 du matin, des pluies diluviennes se sont abattues sur les secteurs de la Vallée de l’Isle et du Bergacois, là où les sols déjà gorgés d’eau par les orages précédent, n’ont pu absorber les murs d’eau qui tombaient. « C’est la seconde lame qui a été fatale », constate, amer un habitant de Montrem-Montaceix. Dans ce petit village collé à Saint-Astier, ce sont pas moins de 115 millimètres d’eau qui sont tombés en à peine deux heures de temps, soit l’équivalent de deux à trois mois de précipitation.
La conséquence ne s’est pas faite attendre, le petit ruisselet s’est transformé en torrent incontrôlable, qui tout emporté sur son passage et littéralement noyé le centre bourg, non sans avoir inondé une douzaine de maisons. « L’eau était folle », raconte Jacques Ranoux, le maire de la commune, qui s’est levé en pleine nuit pour épauler les pompiers et mettre en sécurité les habitants n’ayant pas d’étage, ainsi que les véhicules.
Plusieurs morceaux de la route située en amont ont été complètement arrachés, caves et sous-sol baignaient sous 50 cm à plus d’un mètre d’eau. Le centre du village n’était plus qu’une immense mare et au milieu de la mairie coulait une rivière. Idem pour l’église. Seule la bibliothèque ne s’en est pas trop mal sortie, grâce à ses huisseries en aluminium relativement récentes qui ont été assez étanches.
Après les premiers gros travaux de déblaiement des cailloux hier matin par les employés municipaux et les élus à l’aide du tractopelle de la commune, hier après-midi, l’heure était au nettoyage des maisons pour les habitants de Montrem. Un peu partout dans le village, on s’affairait à venir en aide à un voisin touché. « J’avais 50 cm d’eau dans le garage », raconte Christian, qui était en vacances la nuit dernière et qui est rentré précipitamment. Résigné, il préfère garder le sourire et salue la douzaine de volontaires qui s’affairent à nettoyer et à tenter de sauver ce qui était rangé dans son sous-sol. « Je ne sais même pas qui sont tous ces gens. Mais cela fait chaud au cœur de coup de main, car il y a urgence à nettoyer ». Sèche-linge, machine à laver, réfrigérateur, un à un les appareils électroménagers sont mis à sécher au soleil. « C’est peine perdue, tout est foutu », reprend Christian, qui espère quand même pouvoir sauver quelques outils. A ses côtés, un voisin le bras en écharpe, va de maison en maison pour prêter sa pompe, celle qui permet d’assécher les locaux en attendant l’arrivée des pompiers qui ont fort à faire sur Saint-Astier, Annesse-et-Beaulieu, Neuvic, Saint-Léon-sur-L’Isle... Toutes les communes environnantes en somme. Celle qui ont été le plus durement touchée. Du haut de ses 91 ans, Guy Bastier fait figure de mascotte. Il a toujours habité Montrem et fait le tour des maisons touchées pour tenter de réconforter tout le monde. Lui qui a toujours vécu ici affirme n’avoir jamais vu un orage d’une telle violence et ne pensait d’ailleurs jamais en voir.
Des scènes comme celle de Montrem, il y en eu beaucoup hier en Dordogne comme par exemple à Saint-Léon-sur-l’Isle ou encore à l’abbaye de Chancelade où les volontaires au nettoyage se sont précipités par dizaines, les bottes aux pieds. Ce qu’ils souhaitent, c’est pouvoir redonner à l’édifice du 12e siècle son lustre et sa splendeur le plus rapidement possible. La tâche sera très longue.

Plus de 400 interventions
Suite aux violents orages qui ont frappé la Dordogne dans la nuit de dimanche à lundi, une centaine de sapeurs-pompiers a été engagée sur le terrain. Hier soir à 18 h, on comptabilisait 415 interventions (dont 149 en cours) pour inondations notamment sur les zones de Bergerac, Périgueux, Bussac et Biras et la vallée de l’Isle. Hier soir encore, malgré l’intervention des services du Département pour dégager les chaussées des coulées de boues et de débris divers, sept routes départementales étaient coupées à la circulation. Les 300 foyers privés d’électricité dans la journée devaient être rétablis dans la soirée. Des orages, mais moins forts, sont attendus aujourd’hui de manière très localisée, dans le sud-ouest de la Dordogne. Enfin, la rivière Isle aval a été placée en vigilance jaune aux crues.