Fil info
23:03"Never say never in Nevers" Dans l', a eu bon nez !
21:20Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/CGbsMOvqvr via
20:19Tulle : La session rime avec transition et évolution de la gestion -> https://t.co/Vd9WWfvN8c
19:24Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/ZzzY82Kpyd via
19:23Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/HcbVnB6BoF via
18:35Nontron : Nontronnais : cambriolages élucidés -> https://t.co/t3YKAWrgAY
18:33Indre : La maison du futur déjà construite à Coings -> https://t.co/df6Mt6lBMp
18:31Indre : Les parcours du cœur : deux jours pour parler pathologie cardiaque -> https://t.co/1j7x7C2EH0
18:22RT : Madame la députée qui grandit la politique chaque jour, nous donne des leçons... https://t.co/dxiZMNv2zX
18:06Région : Les auteurs interpellés -> https://t.co/sb4W2ttmQu
17:49Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/NUdU1hk3e0 via
17:00# # - : 19-Mars 1962: Rochechouart se souvient -> https://t.co/omtXpXngtT
16:57Ce matin les syndicats des finances publiques ont rencontré Gérald Darmanin, soutenus par des salariés d'autres sec… https://t.co/RU9Aia3tzg
16:48 Atomisé Madame O'Petit !!!
16:46RT : Oh c'est moi ! Fière d'être candidate sur cette liste pour les européennes 🚩 https://t.co/ysTKpteEx2
16:44Sport : Le mini-tour cycliste creusois démarre fort! -> https://t.co/ECktHtSRkW
16:43Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison -> https://t.co/HietPCYPxk
16:41RT : Fermeture du Blanc (Indre) le petit Anatole est né dans la salle à manger, dans la nuit de mardi à mercr… https://t.co/KWxCskfpYe
16:39RT : À Claire O'Petit qui veut des contreparties au RSA : "À quand des contreparties aux aides publiques aux grosses ent… https://t.co/mK9lpOVDQq
16:27# # - -Vienne : Huit adolescents de La Bastide sous une tente berbère -> https://t.co/ITSqedlfMt
15:57Région : Un cambrioleur interpellé -> https://t.co/i2YdnOVX14
15:49Région : Deux cambrioleurs interpellés pour des faits commis à Mont-de-Marsan -> https://t.co/ZQcpG1sWpA
14:40Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert | L'Echo https://t.co/ekIQpBCFfp via
14:39Région : Travaux sur la RN 147 -> https://t.co/8nzzEgPzA9
13:22France : Le Sénat saisit la justice de cas de proches d'Emmanuel Macron devant la justice -> https://t.co/VSN3KqbHWq
12:28RT : "Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi https://t.co/bF7hZf4SwA
12:28RT : Retraites: "tous les jours vous mettez du sel sur les plaies. C'est honteux". La colère froide de face… https://t.co/X1Q8w2FvhK
09:53Bergerac : Amiante et anxiété : un procès déterminant pour les exposés -> https://t.co/SNVwDbExUi
09:24# # - Dorat : Les tondeurs au Salon de l'Agriculture -> https://t.co/fVaQPDjo2Z
09:22# # - : Santé et grand âge sous « surveillance » -> https://t.co/s5EtzMhXKs
09:19# # - : Ricochets... au paradis des chineurs -> https://t.co/pKvJ9rLz8P
09:17# # - : 19 mars : une vraie grande date -> https://t.co/h8K5F3BX47
09:14# # - -Chervix : Journée dédiée au cirque -> https://t.co/RRTJMR4BrW
09:12# # - -Yrieix-la-Perche : Trois auteurs de polars à la FNAC -> https://t.co/78jWs6J79j
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : 289 adhérents à la FNATH -> https://t.co/DtUQ2XcIhj
09:07# # - -Junien : La Roue des Métiers a bien tourné -> https://t.co/Nkj1OIIMrf
09:00# # - -Junien : Les instituts médico-éducatifs se rencontrent au palais des sports -> https://t.co/hXsU5a98oE
08:58# # - -Junien : L’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie -> https://t.co/7EPMBL8vsq
08:54# # - -Gence : Cérémonie du souvenir -> https://t.co/AxGi14ktdp
08:51# # - -Vienne : Nantiat, Chaptelat, Balledent, Vaulry, théâtre, spectacle et conte musical dans nos campagne… https://t.co/VnaGg11SvT
08:39# # - -Vienne : Informatique hospitalière, le numérique au service de la santé -> https://t.co/ctb9VPfsIN
08:37# # - -Vienne : Les Veyracos samedi en avant-première au Mas-Martin -> https://t.co/SXGQh8KGML
08:35# # - -Vienne : Vendredi à Bellac, samedi à Limoges, un tour de France a capella -> https://t.co/uj5GFlIgVe
08:30Il est temps de découvrir Saint-Hilaire les places 👀 📌 Rdv en direct à 10:30, 14 & 15:00 dans#TLCMAV sur https://t.co/8pxq8frlxU
07:57# # - -Vienne : Recueillement devant le commissariat -> https://t.co/yMkf01o6Si
07:56# # - : Les gilets jaunes demandent à Emmanuel Macron de prendre ses responsabilités -> https://t.co/uAHwxWNhx9
07:54# # - -Vienne : Darmanin, sa réforme de l’organisation des finances... ne fait pas recette -> https://t.co/R1ysWW2B7X
07:52# # - -Vienne : Les agents des routes demandent à être respectés -> https://t.co/wCuGAM8fKv
07:50# # - -Vienne : Sécheresse : 500 dossiers sur le carreau -> https://t.co/QeM3SrQo8E
07:49Région : Accompagnants mal accompagnés -> https://t.co/hjRSOM6yTG
07:47Région : Vassivière, «Nos yeux vivants», une odyssée visuelle et sonore -> https://t.co/hP14fm2t2K

Des mois de luttes et toujours là!

Social

Nouvelle mobilisation hier contre la politique du gouvernement. A Limoges, la manifestation se faisait à l’appel d’une intersyndicale composée de la CGT, de FO et de l’UNEF. Si cet appel national était relayé au niveau départemental, les cheminots et le secteur énergie ont souhaité «régionaliser» la mobilisation à Limoges.  

 Ce n’est pas la plus belle manifestation qu’on aura vue à Limoges, elle n’a rassemblé qu’un millier de personnes (600 selon la police), mais elle sera l’une des plus symboliques. En effet en fin de manifestation, les grévistes ont déposé leur outil de travail devant la préfecture  : «Afin de démontrer au gouvernement et à sa clique que tous les salariés et tous les citoyens sont résolument décidés à ne pas accepter cette politique néfaste pour l’ensemble de la population», comme l’a souligné l’intersyndicale. Depuis des mois à l’appel de syndicats, les secteurs du privé comme du public enchaînent les mobilisations, pas par choix mais pas obligation car «pas une semaine ne passe sans qu’un ministre n’annonce une nouvelle mesure contre les garanties collectives et les acquis des salariés. Dernières annonces en date, remise en cause des pensions de reversions et diminution des aides sociales» estime l’intersyndicale qui poursuit «ces mesures s’accompagnent d’une redistribution de richesses à une minorité de privilégiés».  Et c’est bien là le problème dénoncé par les grévistes : la remise en question d’un modèle social au seul bénéfice des plus riches. Et aucun secteur n’est épargné, une délégation de journaliste en lutte contre la réforme du service public audiovisuel était présente  aux côtés de salariés de Madrange, pour ne citer qu’eux, et de services publics. Certains manifestants avaient fait le déplacement depuis la Creuse et la Corrèze, parmi lesquels Cathy Bally, secrétaire départementale de la CGT de Creuse. Elle explique : «Les cheminots avaient prévu de se rendre à Limoges, nous avons donc fait le choix de défiler tous ensemble, nous sommes une quarantaine à avoir fait le déplacement. Nous n’avons pas prévu de mobilisation en Creuse, bien qu’a La Poste d’Auzances, il y ait 100% de grévistes».   Les cheminots corréziens ont eux aussi fait la route jusqu’à Limoges. «Nous avions une mobilisation en Corrèze, mais nous sommes à Limoges pour interpeller le directeur mobilité de la région (voir ci-dessous)», précise Loïc Coudert. D’autant qu’il s’agissait de la dernière grève unitaire pour leur secteur. «Trois mois de lutte c’est compliqué, mais si on abandonne, c’est terminé. On ne se bat pas que pour nous, cela va bien au-delà, si la réforme passe, notre territoire sera impacté. Il y aura des fermetures de lignes et des suppressions d’emplois. On se bat pour un système collectif plutôt que pour un système individualiste» rappelle-t-il. La fédération CGT de l’energie a fait le même choix que les cheminots, celui d’une manifestation du territoire limousin à Limoges. «Nous sommes là pour rencontrer cet après-midi le directeur  territorial du Limousin. On veut le questionner sur la mise en place de son plan social qui prévoit 2500 suppressions d’emplois d’ici 2021 et l’interroger sur sa position sur le renouvellement des concessions » indique Jean-David Daubisse, secrétaire général CGT des cadres de l’énergie. Béatrice Dubreuil-Fanthou, secrétaire CGT énergie Corrèze-Cantal, précise que la présence de son syndicat montre une volonté de défendre l’ensemble des services publics. Pour autant elle estime que  le gaz comme l’électricité ne sont pas des marchandises, mais des produits de première nécessité. La syndicaliste estime que le gouvernement brade tous les fleurons de la France, dont les barrages, qui «en les concédant, le gouvernement va bien au-delà des attentes de la commission européenne».