Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

La nouvelle agence culturelle : un acteur essentiel

Nouvelle-aquitaine

Elle a les ambitions de la jeunesse. Juchée sur les épaules de ses cadres, elle scrute le terrain des opportunités. Et œuvre à créer des interactions fécondes,  pour que la culture rayonne partout  dans la région.
L’Agence Culturelle Nouvelle Aquitaine est une association  créée en 1986. Dans sa quête permanente d’efficacité, elle a évolué avec son temps, s’adaptant à toutes les évolutions, dans un même dessein d’accompagner les acteurs artistiques et culturels  dans leur développement.
Pour Nathalie Lanzi, vice-présidente de la Région Nouvelle-Aquitaine, «la notion de coopération est au cœur des valeurs et des modalités de fonctionnement de  l’agence.» Missionnée par le ministère de la Culture, ses services, d’intérêt général, sont accessibles à tous. Pour 2017-2019, son action se développe suivant quatre axes stratégiques : l’accompagnement des professionnels et des futurs professionnels dans la structuration de leur activité ; le renforcement de la connaissance et de la capacité d’action des acteurs ; la participation à l’invention des politiques culturelles de demain ; l’animation du dialogue social, à travers le Comité régional des professions du spectacle ( COREPS).
A la croisée du public et du privé, l’agence interagit avec les professionnels  en général, et en particulier les porteurs de projets et les décideurs. Elle fait le lien entre les acteurs, et gagne donc à être connue : elle informe, accompagne, dispense ses conseils, et met ses ressources à disposition.
Pour Thierry Szabo, directeur de l’agence, sa philosophie est dans la mise en relation interprofessionnelle. «Notre métier, c’est la gestion de l’info, précise-t-il. Les professionnels des métiers de la culture ont besoin de savoir où sont les acteurs, qui fait quoi et qui est en lien avec qui.» L’agence est là pour leur permettre de se rencontrer afin de gagner en efficacité.
Par son dessein même, l’agence est appelée à travailler avec les autres agences existantes. Historiquement ancré à Poitiers, l’agence a ouvert une antenne à Limoges le 1er janvier 2018. Nathalie Lanzi explique ce choix par une volonté de mailler le territoire, et par le fait que Limoges soit un terreau culturel fertile et dynamique.
Cinq chargés de missions  ancrés à Limoges vont donc y poursuivre le travail commencé à Poitiers il y a 32 ans. Avant que l’agence n’étende son rayon d’action vers d’autres territoires.
Ayant toujours su intégrer les évolutions sociales, politiques, économiques et culturelles, elle est un acteur essentiel en matière de politiques culturelles. Elle sait prendre en compte les visions locales spécifiques. «On n’oublie pas les territoires, et l’agence est un outil de cette volonté politique», assure Nathalie Lanzi. En tant qu’acteur de coopération, l’agence contribue à la dynamique culturelle des territoires et des différents secteurs et filières du monde culturel. C’est un partenariat gagnant-gagnant qu’elle propose aux divers acteurs du champ culturel en les invitant à se rencontrer.
Ginaud François
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site internet http://www.la-nouvelleaquitaine.fr/