Fil info
23:03"Never say never in Nevers" Dans l', a eu bon nez !
21:20Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/CGbsMOvqvr via
20:19Tulle : La session rime avec transition et évolution de la gestion -> https://t.co/Vd9WWfvN8c
19:24Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/ZzzY82Kpyd via
19:23Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison | L'Echo https://t.co/HcbVnB6BoF via
18:35Nontron : Nontronnais : cambriolages élucidés -> https://t.co/t3YKAWrgAY
18:33Indre : La maison du futur déjà construite à Coings -> https://t.co/df6Mt6lBMp
18:31Indre : Les parcours du cœur : deux jours pour parler pathologie cardiaque -> https://t.co/1j7x7C2EH0
18:22RT : Madame la députée qui grandit la politique chaque jour, nous donne des leçons... https://t.co/dxiZMNv2zX
18:06Région : Les auteurs interpellés -> https://t.co/sb4W2ttmQu
17:49Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/NUdU1hk3e0 via
17:00# # - : 19-Mars 1962: Rochechouart se souvient -> https://t.co/omtXpXngtT
16:57Ce matin les syndicats des finances publiques ont rencontré Gérald Darmanin, soutenus par des salariés d'autres sec… https://t.co/RU9Aia3tzg
16:48 Atomisé Madame O'Petit !!!
16:46RT : Oh c'est moi ! Fière d'être candidate sur cette liste pour les européennes 🚩 https://t.co/ysTKpteEx2
16:44Sport : Le mini-tour cycliste creusois démarre fort! -> https://t.co/ECktHtSRkW
16:43Bergerac : Bergeracois : cinq Gilets Jaunes risquent dix ans de prison -> https://t.co/HietPCYPxk
16:41RT : Fermeture du Blanc (Indre) le petit Anatole est né dans la salle à manger, dans la nuit de mardi à mercr… https://t.co/KWxCskfpYe
16:39RT : À Claire O'Petit qui veut des contreparties au RSA : "À quand des contreparties aux aides publiques aux grosses ent… https://t.co/mK9lpOVDQq
16:27# # - -Vienne : Huit adolescents de La Bastide sous une tente berbère -> https://t.co/ITSqedlfMt
15:57Région : Un cambrioleur interpellé -> https://t.co/i2YdnOVX14
15:49Région : Deux cambrioleurs interpellés pour des faits commis à Mont-de-Marsan -> https://t.co/ZQcpG1sWpA
14:40Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert | L'Echo https://t.co/ekIQpBCFfp via
14:39Région : Travaux sur la RN 147 -> https://t.co/8nzzEgPzA9
13:22France : Le Sénat saisit la justice de cas de proches d'Emmanuel Macron devant la justice -> https://t.co/VSN3KqbHWq
12:28RT : "Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi https://t.co/bF7hZf4SwA
12:28RT : Retraites: "tous les jours vous mettez du sel sur les plaies. C'est honteux". La colère froide de face… https://t.co/X1Q8w2FvhK
09:53Bergerac : Amiante et anxiété : un procès déterminant pour les exposés -> https://t.co/SNVwDbExUi
09:24# # - Dorat : Les tondeurs au Salon de l'Agriculture -> https://t.co/fVaQPDjo2Z
09:22# # - : Santé et grand âge sous « surveillance » -> https://t.co/s5EtzMhXKs
09:19# # - : Ricochets... au paradis des chineurs -> https://t.co/pKvJ9rLz8P
09:17# # - : 19 mars : une vraie grande date -> https://t.co/h8K5F3BX47
09:14# # - -Chervix : Journée dédiée au cirque -> https://t.co/RRTJMR4BrW
09:12# # - -Yrieix-la-Perche : Trois auteurs de polars à la FNAC -> https://t.co/78jWs6J79j
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : 289 adhérents à la FNATH -> https://t.co/DtUQ2XcIhj
09:07# # - -Junien : La Roue des Métiers a bien tourné -> https://t.co/Nkj1OIIMrf
09:00# # - -Junien : Les instituts médico-éducatifs se rencontrent au palais des sports -> https://t.co/hXsU5a98oE
08:58# # - -Junien : L’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie -> https://t.co/7EPMBL8vsq
08:54# # - -Gence : Cérémonie du souvenir -> https://t.co/AxGi14ktdp
08:51# # - -Vienne : Nantiat, Chaptelat, Balledent, Vaulry, théâtre, spectacle et conte musical dans nos campagne… https://t.co/VnaGg11SvT
08:39# # - -Vienne : Informatique hospitalière, le numérique au service de la santé -> https://t.co/ctb9VPfsIN
08:37# # - -Vienne : Les Veyracos samedi en avant-première au Mas-Martin -> https://t.co/SXGQh8KGML
08:35# # - -Vienne : Vendredi à Bellac, samedi à Limoges, un tour de France a capella -> https://t.co/uj5GFlIgVe
08:30Il est temps de découvrir Saint-Hilaire les places 👀 📌 Rdv en direct à 10:30, 14 & 15:00 dans#TLCMAV sur https://t.co/8pxq8frlxU
07:57# # - -Vienne : Recueillement devant le commissariat -> https://t.co/yMkf01o6Si
07:56# # - : Les gilets jaunes demandent à Emmanuel Macron de prendre ses responsabilités -> https://t.co/uAHwxWNhx9
07:54# # - -Vienne : Darmanin, sa réforme de l’organisation des finances... ne fait pas recette -> https://t.co/R1ysWW2B7X
07:52# # - -Vienne : Les agents des routes demandent à être respectés -> https://t.co/wCuGAM8fKv
07:50# # - -Vienne : Sécheresse : 500 dossiers sur le carreau -> https://t.co/QeM3SrQo8E
07:49Région : Accompagnants mal accompagnés -> https://t.co/hjRSOM6yTG
07:47Région : Vassivière, «Nos yeux vivants», une odyssée visuelle et sonore -> https://t.co/hP14fm2t2K

Pour le pire... ou le pas meilleur

Les principales collectivités territoriales, régions, départements, mais aussi EPCI (comme celui de Limoges-Métropole) et communes (Limoges et Brive nous concernant) sont appelés à contractualiser avec l’Etat.

C’est le dernier moyen qu’a trouvé l’Etat pour comprimer la dépense publique.  Un dispositif assez complexe mais qui, pour faire simple, invite les collectivités plus importantes à passer un contrat avec lui pour s’assurer que les dépenses de fonctionnement (personnels, aides sociales, service de la dette...) sont suffisamment contraintes (voir ci-contre).
Pour Laurent Lafaye et le groupe PS au conseil départemental de la Haute-Vienne, le «pacte de confiance» proposé par l’Etat, «c’est utiliser des mots pour dire le contraire. On voit aujourd’hui ressurgir une période digne des années 70 [...] L’Etat nous contraint d’un côté et refuse de nous accompagner de l’autre.»
Dans les Départements, confrontés à l’augmentation mécanique de leurs dépenses sociales (APA, RSA, APH), on remarque ainsi que l’objectif réclamé par l’Etat est plus que contraignant.
«C’est par la suppression des marges fiscales et par les contractualisations imposées que les collectivités vont diminuer leur intervention», observe Sylvie Tuyeras (groupe ADS-PCF) au conseil départemental de Haute-Vienne. Pour elle, avec l’inflation et la CSG, l’encadrement par l’Etat de l’augmentation du fonctionnement à 1,2%   «se soldera in fine par l’obligation d’une évolution négative des dépenses.» En clair, «le gouvernement demande aux collectivités locales de se saborder elles-mêmes.»
Gilbert Bernard (PCF), conseiller municipal à Limoges où la majorité  LR-UDI a décidé de contractualiser ne dit pas autre chose : «Avec la contrainte de limiter les dépenses de fonctionnement à 1,2%  inflation comprise, assistera-t-on à une nouvelle saignée dans le financement associatif ?»  Toujours au conseil municipal de Limoges, le 1er adjoint de droite Guillaume Guérin s’il déplore «un contrat léonin», explique que, au bout du compte, il vaut mieux être mal accompagné que seul et dans un célibat encore plus pénalisant. Il préfère renvoyer la balle à son opposition socialiste sur le mode «regardez ce que fera Limoges-Métropole» (présidé par le socialiste Gérard Vandenbroucke, NDLR). Et c’est tout vu, Limoges Métropole signera comme cela a été décidé vendredi soir mais avec un nombre important de votes contre et d’abstentions d’élus issus de la majorité du président.
Jean-Claude Leblois (PS) président du Département de la Haute-Vienne, refuse que soit remis en cause «le principe de libre administration des collectivités tel que voulu par les lois de décentralisation de 1982. Et la libre administration, c’est la démocratie locale.» Et donc «je ne signerai pas ce pacte. D’ailleurs, pourquoi ferais-je confiance à l’Etat, alors que celui-ci refuse tout geste concernant la compensation des aides individuelles de solidarité (AIS).» C’est là l’autre point d’achoppement. Car il sera difficile à la Haute-Vienne, pourtant réputée bonne gestionnaire, de limiter la progression de son fonctionnement à 1,2%. Car ce Département et ses homologues vent debout contre le pacte de confiance, ont bien compris qu’ils étaient les premiers visés. Et avec eux, ce sont plus largement les prérogatives d’ordre social qui sont ciblées. Sans doute parce que c’est ça qui «coûte un pognon de dingue.»
Une contractualisation rejetée également par le président du Département de la Dordogne, Germinal Peiro qui ne signera pas.
La Ville de Brive quant à elle a accepté la contractualisation ainsi que la Région Nouvelle-Aquitaine malgré les mots très durs de son président Alain Rousset pour évoquer ce pacte financier.
Idem Pour le Département de la Creuse qui a accepté de signer mais avec une très courte majorité, 16 voix pour, 14 contre, lors du vote en séance vendredi.
Par Jérôme Davoine